Martyrologe du jeudi 21 novembre 2019 - Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie

Martyrologe
Le 21 novembre
1. Mémoire de la Présentation de la Vierge Marie. Au lendemain de la dédicace de la basilique Sainte-Marie-la-Neuve près du mur du Temple de Jérusalem, l’Église célèbre la consécration que fit d’elle-même à Dieu dès son enfance la future mère de Dieu, sous l’action de l’Esprit Saint, dont la grâce l’avait comblée dès sa conception immaculée.
2. Commémoraison de saint Rufus, que l’Apôtre saint Paul, écrivant aux Romains, déclare choisi par le Seigneur.
3. À Parenzo en Istrie, saint Maur, évêque et martyr, vers 300.
4. À Césarée de Palestine, en 306, saint Agapios, martyr. Déjà soumis plus d’une fois à des tortures, mais toujours différé pour de plus hauts combats, il fut livré dans les jeux de l’amphithéâtre devant l’empereur Maxime lui-même, en l’honneur de son anniversaire, pour être dévoré par des ours et le lendemain, alors qu’il respirait encore, on lui attacha des pierres aux pieds et on le jeta à la mer.
5. À Rome, près de saint Pierre, en 498, saint Gélase Ier, pape, célèbre par sa doctrine et sa sainteté. Pour que l’unité de l’Église n’ait pas à souffrir de l’autorité impériale, il illustra la première à fond les propriétés des deux pouvoirs et leur liberté réciproque ; avec une extrême charité, poussée par les besoins des indigents, pour pouvoir soulager les pauvres, il mourut dans la plus grande pauvreté.
6. À Césène en Flaminie, vers 924, saint Maur, évêque.
7*. À Rome, en 1902, la bienheureuse Marie de Jésus Bon Pasteur (Françoise de Siedlinska), vierge. Après son départ de Pologne, à cause des difficultés que connaissait le pays, elle fonda à Rome l’Institut des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth pour venir en aide aux émigrés de sa patrie.