Messe du vendredi 19 janvier 2018 -

Hebdomada II per annum IIème semaine dans l'année
Sabbato Samedi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 65, 4
OMNIS terra adóret te, Deus, et psallat tibi: psalmum dicat nómini tuo, Altíssime. Ps. ibid., 1-2 Iubiláte Deo, omnis terra, psalmum dícite nómini eius: date glóriam laudi eius. Que la terre T'adore et chante en Ton honneur, qu'elle dise une hymne à Ton nom. Ps. Poussez vers Dieu des cris de joie, ô terre entière; chantez un psaume à Son Nom : rendez glorieuse Sa louange.
OrémusPrions
Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, qui cæléstia simul et terréna moderáris, supplicatiónes pópuli tui cleménter exáudi, et pacem tuam nostris concéde tempóribus. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dieu éternel et tout-puissant, Toi qui gouvernes à la fois le ciel et la terre, exauce avec bonté les supplications de Ton peuple, et accorde Ta paix à notre temps. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri primi Samuélis (24,3-21)
In diébus illis: Assúmens Saul tria mília electórum virórum ex omni Israel perréxit ad investigándum David et viros eíus ad rupes íbicum. Et venit ad caulas óvium, quae se offerébant viánti. Erátque ibi spelúnca, quam ingréssus est Saul, ut purgáret ventrem; porro David et viri eíus in interióre parte spelúncae latébant. Et dixérunt viri David ad eum: “Ecce dies, de qua locútus est Dóminus ad te: ‘Ego trado tibi inimícum tuum, ut fácias ei sicut placúerit in óculis tuis.’” Surréxit ergo David et prǽcidit oram chlámydis Saul silénter. Post haec cor David percússit eum, eo quod abscidísset oram chlámydis Saul, dixítque ad viros suos: “Propítius mihi sit Dóminus, ne fáciam hanc rem dómino meo, christo Dómini, ut mittam manum meam in eum, quóniam christus Dómini est.” Et cohíbuit David viros suos sermónibus et non permísit eos, ut consúrgerent in Saul. Porro Saul exsúrgens de spelúnca pergébat coepto itínere. Surréxit autem et David post eum et egréssus de spelúnca clamávit post tergum Saul dicens: “Dómine mi rex!” Et respéxit Saul post se, et inclínans se David pronus in terram adorávit dixítque ad Saul: “quáre audis verba hóminum loquéntium: “Dávid quaerit malum advérsum te?” Ecce hódie vidérunt óculi tui quod tradíderit te Dóminus hódie in manu mea in spelúnca; et dictum est mihi, ut occíderem te, sed pepércit tibi óculus meus. Dixi enim: Non exténdam manum meam in dóminum meum, quia christus Dómini est et pater meus. Quin pótius vide et cognósce oram chlámydis tuae in manu mea, quóniam, cum praecíderem summitátem chlámydis tuae, nólui occídere te. Animadvérte et vide quóniam non est in manu mea malum neque iníquitas, neque peccávi in te; tu autem insidiáris ánimae meae, ut áuferas eam. Iúdicet Dóminus inter me et te et ulciscátur me Dóminus ex te; manus autem mea non sit in te. Sicut et in provérbio antíquo dícitur: “Ab ímpiis egrediétur impiétas”, manus ergo mea non sit in te. Quem séquitur rex Israel? Quem perséqueris? Canem mórtuum et púlicem unum. Sit Dóminus iúdex et iúdicet inter me et te et vídeat et diiúdicet causam meam et éruat me de manu tua.” Cum autem complésset David loquens sermónes huiuscémodi ad Saul, dixit Saul: “Númquid vox haec tua est, fili mi David?” Et levávit Saul vocem suam et flevit. Dixítque ad David: “Iústior tu es quam ego; tu enim tribuísti mihi bona, ego autem réddidi tibi mala. Et tu indicásti hódie, quae féceris mihi bona, quómodo tradíderit me Dóminus in manu tua, et non occíderis me. Quis enim, cum invénerit inimícum suum, dimíttet eum in via bona? Sed Dóminus reddat tibi vicissitúdinem hanc, pro eo quod hódie operátus es in me. Et nunc, quia scio quod certíssime regnatúrus sis et habitúrus in manu tua regnum Israel. En ces jours là : Saul prit avec lui trois mille hommes choisis de tout Israël, et il s'avança pour chercher David et ses hommes jusque sur les rochers les plus escarpés, accessibles seulement aux chèvres sauvages. Et il vint à des parcs de brebis qu'il rencontra dans son chemin; et il y avait là une caverne, où il entra pour une nécessité naturelle. Or David et ses hommes s'étaient cachés dans le fond de cette caverne. Les hommes de David lui dirent: Voici le jour dont le Seigneur vous a dit: Je vous livrerai votre ennemi, afin que vous le traitiez comme il vous plaira. David, s'étant donc avancé, coupa doucement le pan du manteau de Saül. Et aussitôt le coeur lui battit, parce qu'il avait coupé le pan du manteau de Saül. Et il dit à ses gens: Dieu me garde de commettre contre mon maître et l'oint du Seigneur cet excès de porter la main sur lui; car il est le christ du Seigneur. David, par ses paroles, arrêta la violence de ses hommes, et les empêcha de se jeter sur Saül. Or Saül sortit de la caverne et continua son chemin. David le suivit, et, étant sorti de la caverne, il cria après lui, et lui dit: Monseigneur le roi! Saül regarda derrière lui; et David s'inclina le visage contre terre et se prosterna; et il lui dit: Pourquoi écoutez-vous les paroles de ceux qui vous disent: David ne cherche qu'une occasion de vous perdre? Vous voyez aujourd'hui de vos yeux que le Seigneur vous a livré entre mes mains dans la caverne. On a voulu me porter à vous tuer, mais je vous ai épargné. Car j'ai dit: Je ne porterai pas la main sur mon maître, parce qu'il est le christ du Seigneur. Voyez vous-même, mon père, et reconnaissez le pan de votre manteau dans ma main; car, en coupant le pan de votre manteau, je n'ai pas voulu porter la main sur vous. Considérez et voyez que je ne suis coupable d'aucun mal ni d'aucune injustice, et que je n'ai point péché contre vous. Et cependant vous cherchez tous les moyens de m'ôter la vie. Que le Seigneur soit juge entre vous et moi. Que le Seigneur me venge Lui-même de vous; mais pour moi je ne porterai jamais la main sur vous. C'est aux impies à faire des actions impies, selon l'ancien proverbe. Ainsi il ne m'arrivera jamais de porter la main sur vous. Qui poursuivez-vous, ô roi d'Israël? qui poursuivez-vous? C'est un chien mort, et une puce que vous poursuivez. Que le Seigneur soit juge, et qu'Il juge entre vous et moi; qu'Il considère et qu'Il prenne la défense de ma cause, et me délivre de vos mains. Lorsque David eut fini d'adresser ces paroles à Saül, Saül lui dit: N'est-ce pas là votre voix, ô mon fils David? Et Saül éleva la voix et pleura. Et il ajouta: Vous êtes plus juste que moi; car vous ne m'avez fait que du bien, et je ne vous ai rendu que du mal. Et vous m'avez montré aujourd'hui votre bonté à mon égard, puisque, le Seigneur m'ayant livré entre vos mains, vous m'avez conservé la vie. Car qui est celui qui, ayant rencontré son ennemi, le laisse aller sans lui faire aucun mal? Que le Seigneur récompense cette bonté que vous m'avez témoignée aujourd'hui. Et comme je sais que vous régnerez très certainement, et que vous posséderez le royaume d'Israël.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 106, 20-21
R/. Misit Dóminus verbum suum, et sanávit eos: et erípuit eos de intéritu eórum. V/. Confiteántur Dómino misericórdiae eius: et mirabília eius fíliis hóminum. R/. Il envoya Sa parole, et Il les guérit, et les arracha à la mort. V/.  Qu'ils louent le Seigneur pour Sa miséricorde, et pour Ses merveilles en faveur des enfants des hommes.
Allelúia Alléluia
Ps. 148, 2
R/. Allelúia. V/. Laudáte Dóminum, omnes Angeli eius: laudáte eum, omnes virtútes eius. R/. Alléluia. V/. Louez-Le tous, Vous Ses Anges; louez-Le, toutes Ses puissances.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (3,13-19)
In illo tempore: Ascéndit Iésus in montem et vocat ad se, quos vóluit ipse, et venérunt ad eum. Et fecit Duódecim, ut essent cum illo, et ut mítteret eos praedicáre habéntes potestátem eiciéndi daemónia: et impósuit Simóni nomen Petrum; et Iacóbum Zebedǽi et Ioánnem fratrem Iacóbi, et impósuit eis nómina Boanérges, quod est Fílii tonítrui; et Andréam et Philíppum et Bartholomǽum et Matthǽum et Thomam et Iacóbum Alphǽi et Thaddǽum et Simónem Chananǽum et Iúdam Iscárioth, qui et trádidit illum. En ce temps là : Jésus monta sur une montagne, et Il appela à Lui ceux que Lui-même voulut ; et ils vinrent auprès de Lui. Il en établit douze, pour les avoir avec Lui et pour les envoyer prêcher. Et Il leur donna le pouvoir de guérir les maladies et de chasser les démons. C’étaient : Simon, auquel Il donna le nom de Pierre ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, qu’Il nomma Boanergès, c’est-à-dire, Fils du tonnerre ; André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Cananéen, et Judas Iscariote qui Le trahit.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 65, 1-2 et 16
Iubiláte Deo, univérsa terra: psalmum dícite nómini eius: veníte, et audíte, et narrábo vobis, omnes qui timétis Deum, quanta fecit Dóminus ánimae meae, allelúia. Poussez vers Dieu des cris de joie, ô terre entière; chantez un psaume à Son Nom; Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Super oblataPrière sur les oblats
Concéde nobis, quæsumus, Dómine, hæc digne frequentáre mystéria, quia, quóties huius hóstiæ commemorátio celebrátur, opus nostræ redemptiónis exercétur. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 19, 6
Laetábimur in salutári tuo: et in nómine Dómini Dei nostri magnificábimur. Nous nous réjouirons de Ton salut, et nous nous glorifierons au Nom de notre Dieu.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Spíritum nobis, Dómine, tuæ caritátis infúnde, ut, quos uno cælésti pane satiásti, una fácias pietáte concórdes. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 65, 4
Omnis terra adóret te, Deus, et psallat tibi; psalmum dicat nómini tuo, Altíssime. Que la terre T'adore et chante en Ton honneur, qu'elle dise une hymne à Ton nom.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 22, 5
Parásti in conspéctu meo mensam, et calix meus inébrians quam præclárus est!
Vel: 1 Io 4, 16
Nos cognóvimus et credídimus caritáti, quam Deus habet in nobis.