Messe du vendredi 23 mars 2018

Hebdomada V Quadragesimae Vème semaine de Carême
Feria VI Vendredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps.30,10.16.18 et 2
Miserére mihi Dómine, quóniam tríbulor: líbera me, et éripe me de mánibus inimicórum meórum, et a persequéntibus me: Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te. Ps. In te Dómine sperávi, non confúndar in aetérnum: * in iustítia tua líbera me. Pitié pour moi, Seigneur, car je suis affligé; libère-moi, arrache-moi de la main de mes ennemis et de ceux qui me persécutent. Seigneur, que je ne sois pas confondu, car je T'ai invoqué. Ps. En Toi, Seigneur, j'ai espéré, je ne sois jamais confondu : dans Ta justice libère-moi.
Collecta Collecte
Absólve, quǽsumus, Dómine, tuórum delícta populórum, ut a peccatórum néxibus, quæ pro nostra fragilitáte contráximus, tua benignitáte liberémur. Per Dóminum. Absous, nous T'en prions, Seigneur, les fautes de Ton peuple ; puisque notre faiblesse nous a rendus captifs du péché, que Ta tendresse nous en délivre.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Ieremiæ prophétæ (20,10-13)
Audívi contumélias multórum et terrórem in circúitu: “Denuntiáte, et denuntiémus eum.” Omnes pacífici mei observábant lapsum meum: “Fórte decipiétur, et praevalébimus advérsus eum et consequémur ultiónem ex eo.” Dóminus autem mecum est quasi bellátor fortis; idcírco, qui persequúntur me, cadent et infírmi erunt. Confundéntur veheménter, quia non prosperáti sunt; oppróbrium sempitérnum, quod numquam delébitur. Et tu, Dómine exercítuum, probátor iústi, qui vides renes et cor, vídeam, quaeso, ultiónem tuam ex eis; tibi enim revelávi causam meam. Cantáte Dómino, laudáte Dóminum, quia liberávit ánimam páuperis de manu malórum. J'ai entendu les injures d'un grand nombre, et la frayeur de toutes parts : Persécutez-le, et persécutons-le. Tous les hommes qui étaient en paix avec moi, et qui étaient sans cesse à mes côtés, s'entredisent : Si on peut le tromper de quelque manière, ayons l'avantage sur lui, et tirons vengeance de lui. Mais le Seigneur est avec moi comme un guerrier puissant; c'est pourquoi ceux qui me persécutent tomberont et seront sans force; ils seront couverts de confusion, parce qu'ils n'ont pas compris l'opprobre éternel qui ne s'effacera jamais. Et Toi, Seigneur des armées, qui éprouves le juste, qui vois les reins et les coeurs, fais-moi voir, je Te prie, Ta vengeance sur eux; car c'est à Toi que j'ai remis ma cause. Chantez au Seigneur, louez le Seigneur, parce qu'il a délivré l'âme du pauvre de la main des méchants.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 34, 20 et 22
℟. Pacífice loquebántur mihi inimíci mei: et in ira molésti erant mihi. ℣. Vidísti, Dómine, ne síleas: ne discédas a me. ℟. En m’adressant des paroles de paix mes ennemis dans leur colère méditaient de perfides desseins. ℣. Tu as vu, Seigneur ; ne reste pas en silence ; ne T'éloigne pas de moi.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (10,31-42)
In illo tempore: Sustulérunt íterum lápides Iudǽi, ut lapidárent Iesum. Respóndit eis Iésus: “Múlta ópera bona osténdi vobis ex Patre; propter quod eórum opus me lapidátis?” Respondérunt ei Iudǽi: “De bono ópere non lapidámus te sed de blasphémia, et quia tu, homo cum sis, facis teípsum Deum.” Respóndit eis Iésus: “Nónne scriptum est in lege vestra: ‘Ego dixi: Dii estis?’ Si illos dixit deos, ad quos sermo Dei factus est, et non potest solvi Scriptúra, quem Pater sanctificávit et misit in mundum, vos dícitis: ‘Blasphémas!’, quia dixi: Fílius Dei sum? Si non fácio ópera Patris mei, nolíte crédere mihi; si autem fácio, et si mihi non vultis crédere, opéribus crédite, ut cognoscátis et sciátis quia in me est Pater, et ego in Patre.” Quaerébant ergo íterum eum prehéndere; et exívit de mánibus eórum. Et ábiit íterum trans Iordánem in eum locum, ubi erat Ioánnes baptízans primum, et mansit illic. Et multi venérunt ad eum et dicébant: “Ioánnes quidem signum fecit nullum; ómnia autem, quaecúmque dixit Ioánnes de hoc, vera erant.” Et multi credidérunt in eum illic. En ce temps là : les Juifs prirent des pierres, pour lapider Jésus. Jésus leur dit: Je vous ai montré beaucoup de bonnes oeuvres, venant de Mon Père; pour laquelle de ces oeuvres Me lapidez-vous? Les Juifs Lui répondirent: Ce n'est pas pour une bonne oeuvre que nous Vous lapidons, mais pour un blasphème, et parce qu'étant homme, Vous Vous faites Dieu. Jésus leur répondit: N'est-il pas écrit dans votre loi: J'ai dit: Vous êtes des dieux? Si elle appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée (et l'Ecriture ne peut être détruite), comment dites-vous à Celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde: Tu blasphèmes, parce que J'ai dit: Je suis le Fils de Dieu? Si Je ne fais pas les oeuvres de Mon Père, ne Me croyez pas. Mais si Je les fais, et si vous ne voulez pas Me croire, croyez à Mes oeuvres, afin que vous connaissiez et que vous croyiez que le Père est en Moi, et Moi dans le Père. Ils cherchaient donc à Le saisir, mais Il s'échappa de leurs mains. Et Il S'en alla de nouveau au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d'abord baptisé; et Il demeura là. Beaucoup vinrent à Lui; et ils disaient: Jean n'a fait aucun miracle; mais tout ce que Jean a dit de Celui-ci était vrai. Et beaucoup crurent en Lui.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 118,12.121.122.42
Benedictus es, Dómine, * doce me iustificatiónes tuas: et non tradas calumniántibus me supérbis: et respondébo exprobrántibus mihi verbum. Tu es béni, Seigneur : enseigne-moi Tes commandements ; ne me livre pas aux superbes qui me calomnient : et je pourrai répondre à ceux qui m’insultent.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Præsta nobis, miséricors Deus, ut digne tuis servíre semper altáribus mereámur, et eórum perpétua participatióne salvári. Per Christum.  
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
 PRÆFATIO I DE PASSIONE DOMINI  Ière PREFACE DE LA PASSION DU SEIGNEUR
De virtute Crucis De la force de la Croix
Sequens præfatio dicitur infra hebdomadam quintam Quadragesimæ, et in Missis de mysteriis Crucis et Passionis Domini. La préface suivante se dit pendant la cinquième semaine de Carême et dans les Messes de du mystère de la Croix et de la Passion du Seigneur.
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Quia per Fílii tui salutíferam passiónem sensum confiténdæ tuæ maiestátis totus mundus accépit, dum ineffábili crucis poténtia iudícium mundi et potéstas émicat Crucifíxi.
Unde et nos, Dómine, cum Angelis et Sanctis univérsis, tibi confitémur, in exsultatióne dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant :
Parce que dans la passion salvatrice de Ton Fils tout l'univers reçoit la proclamation de Ta majesté, et, par la puissance ineffable de la croix, le jugement du monde et et le pouvoir du Crucifié.
Dès lors, Seigneur, avec les anges et avec tous les saints, nous, T'acclamons en disant dans l'exultation :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 26,12
Ne tradíderis me, Dómine, in ánimas persequéntium me: quia insurrexérunt in me testes iníqui, et mentíta est iníquitas sibi. Ne me livre pas, Seigneur, à la merci de ceux qui me persécutent : des témoins iniques se sont élevés contre moi et l’iniquité a menti contre elle-même.
Post communionem Post communion
Sumpti sacrifícii, Dómine, perpétua nos tuítio non relínquat, et nóxia semper a nobis cuncta depéllat. Per Christum.  
Ad dimissionem diaconus vel, eo deficiente, ipse sacerdos dicere potest invitationem:  Au renvoi, le diacre, ou sans lui, le prêtre lui-même peut dire l'invitation :
Inclináte vos ad benedictiónem. Inclinez-vous pour la bénédiction.
Deinde sacerdos, stans versus ad populum, et super illum manus extendens, dicit hanc orationem super populum: Puis le prêtre, debout et tourné vers le peuple, et les mains étendues sur lui, dit cette oraison sur le peuple :
 Oratio super populum (ad libitum adhibenda)  
Concéde, quǽsumus, omnípotens Deus, ut, fámuli tui, qui protectiónis tuæ quærunt grátiam, liberáti a malis ómnibus, secúra tibi mente sérviant. Per Christum. Accorde à Tes enfants, Dieu tout-puissant, qu’espérant la protection de Ta grâce et libérés de tout mal, ils puissent Te servir d’une âme assurée.
Modifications aux messes lues :
 Ant. ad introitum  Ant. ad introitum
Ps 30, 10.16.18
Miserére mihi, Dómine, quóniam tríbulor; líbera me et éripe me de mánibus inimicórum meórum, et a persequéntibus me. Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te. Pitié pour moi, Seigneur, car je suis affligé; libère-moi, arrache-moi de la main de mes ennemis et de ceux qui me persécutent. Seigneur, que je ne sois pas confondu, car je T'ai invoqué.
 Ant. ad communionem  
1 Petr 2, 24
Iesus peccáta nostra pértulit in córpore suo super lignum, ut, peccátis mórtui, iustítiæ vivámus; cuius livóre sanáti sumus.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word