Messe du mardi 24 avril 2018

Hebdomada IV Paschae IVème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 32, 5-6
MISERICÓRDIA Dómini plena est terra, allelúia: verbo Dómini caeli firmáti sunt, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Exsultáte, iusti, in Dómino: rectos decet collaudátio. ℣. Glória Patri. La terre est remplie de la miséricorde du Seigneur, alléluia : les cieux ont été affermis par la parole du Seigneur, alléluia, alléluia. Ps. Exultez, justes, dans le Seigneur, aux cœurs droits sied la louange. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus, ut, qui paschália festa perégimus, hæc, te largiénte, móribus et vita teneámus. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Nous T'en supplions, Dieu tout-puissant, fais que nous qui avons accompli entièrement les fêtes pascales, nous nous y maintenions, dans nos mœurs et dans notre vie, par la générosité de Ta grâce. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (11,19-26)
In diébus illis: Illi quidem, qui dispérsi fúerant a tribulatióne, quae facta fúerat sub Stéphano, perambulavérunt usque Phóenicen et Cyprum et Antiochíam, némini loquéntes verbum; nisi solis Iudǽis. Erant autem quidam ex eis viri Cýprii et Cyrenǽi, qui, cum introíssent Antiochíam, loquebántur et ad Graecos evangelizántes Dóminum Iésum. Et erat manus Dómini cum eis; multúsque númerus credéntium convérsus est ad Dóminum. Audítus est autem sermo in áuribus ecclésiae, quae erat in Ierusálem, super istis, et misérunt Bárnabam usque Antiochíam; qui cum pervenísset et vidísset grátiam Dei, gavísus est et hortabátur omnes propósito cordis permanére in Dómino, quia erat vir bonus et plenus Spíritu Sancto et fide. Et appósita est turba multa Dómino. Proféctus est autem Tarsum, ut quǽreret Saulum; quem cum invenísset, perdúxit Antiochíam. Factum est autem eis, ut annum totum conversaréntur in ecclésia et docérent turbam multam, et cognominaréntur primum Antiochíae discípuli Christiáni. En ces jours là : ceux qui avaient été dispersés par la persécution, survenue à l'occasion d'Etienne, allèrent jusqu'en Phénicie, en Chypre et à Antioche, n'annonçant la parole à personne, si ce n'est aux Juifs seulement. Mais quelques-uns d'entre eux, qui étaient de Chypre et de Cyrène, étant entrés dans Antioche, parlèrent aussi aux Grecs, annonçant le Seigneur Jésus. La main du Seigneur était avec eux, et un grand nombre de croyants se convertirent au Seigneur.  Le bruit en parvint aux oreilles de l'église qui était à Jérusalem, et ils envoyèrent Barnabé jusqu'à Antioche. Lorsqu'il fut arrivé et qu'il eut vu la grâce de Dieu, il se réjouit, et il les exhortait tous à persévérer avec un coeur ferme dans le Seigneur; car c'était un homme bon, plein de l'Esprit-Saint et de foi. Et une foule nombreuse se joignit au Seigneur. Barnabé se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul; l'ayant trouvé, il l'amena à Antioche. Et ils demeurèrent une année dans cette église, et ils instruisirent une foule nombreuse; en sorte que ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 110, 9
℟. Allelúia. ℣. Redemptiónem misit Dóminus pópulo suo. ℟. Alléluia. ℣. Le Seigneur a envoyé la délivrance à Son peuple.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (10,22-30)
In illo tempore: Facta sunt tunc Encǽnia in Hierosólymis. Hiems erat; et ambulábat Iésus in templo in pórticu Salomónis. Circumdedérunt ergo eum Iudǽi et dicébant ei: “Quoúsque ánimam nostram tollis? Si tu es Christus, dic nobis palam!” Respóndit eis Iésus: “Díxi vobis, et non créditis; ópera, quae ego fácio in nómine Patris mei, haec testimónium pérhibent de me. Sed vos non créditis, quia non estis ex óvibus meis. Oves meae vocem meam áudiunt, et ego cognósco eas, et sequúntur me; et ego vitam aetérnam do eis, et non períbunt in aetérnum, et non rápiet eas quisquam de manu mea. Pater meus quod dedit mihi, maíus ómnibus est, et nemo potest rápere de manu Patris. Ego et Pater unum sumus.” On faisait à Jérusalem la fête de la Dédicace; et c'était l'hiver. Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. Les Juifs L'entourèrent donc, et Lui dirent: Jusques à quand tiendras-Tu notre esprit en suspens? Si Tu es le Christ, dites-le-nous clairement. Jésus leur répondit: Je vous parle, et vous ne croyez pas. Les oeuvres que Je fais au nom de Mon Père rendent elles-mêmes témoignage de Moi. Mais vous ne croyez point, parce que vous n'êtes pas de Mes brebis. Mes brebis écoutent Ma voix, et Je les connais, et elles Me suivent. Je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de Ma main. Ce que Mon Père M'a donné est plus grand que toutes choses, et personne ne peut le ravir de la main de Mon Père. Moi et le Père, Nous ne sommes qu'un.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 62, 2 et 5
Deus, Deus meus, ad te de luce vígilo: et in nómine tuo levábo manus meas, allelúia. O Dieu, mon Dieu, je veille aspirant à Toi dès l'aurore ; et à Ton nom j'élève les mains, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Concéde, quǽsumus, Dómine, semper nos per hæc mystéria paschália gratulári, ut contínua nostræ reparatiónis operátio perpétuæ nobis fiat causa lætítiæ. Per Christum. Obtiens-nous, Seigneur, de toujours nous réjouir de ces sacrements de Pâques, afin que la mise à jour continue de Ton œuvre de réparation soit pour nous une source de joie incessante.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS IV IVème PREFACE PASCALE
De restauratione universi per mysterium paschale De la restauration universelle par le mystère de Pâques
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Quia, vetustáte destrúcta, renovántur univérsa deiécta, et vitæ nobis in Christo reparátur intégritas.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Car notre ancienne misère a été détruite, tout ce qui s'est effondré a été reconstruit
et notre vie dans le Christ a été entièrement renouvelée.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 95, 2
Cantáte Dómino, allelúia: cantáte Dómino, et benedícite nomen eius: bene nuntiáte de die in diem salutáre eius, allelúia, allelúia. Chantez au Seigneur, alléluia, chantez le Seigneur et bénissez Son Nom, annoncez de jour en jour Son salut, alléluia, alléuia.
Post communionem Post communion
Exáudi, Dómine, preces nostras, ut redemptiónis nostræ sacrosáncta commércia et vitæ nobis cónferant præséntis auxílium et gáudia sempitérna concílient. Per Christum. Exauce nos prières, Seigneur, en sorte que le prix sacro-saint de notre rédemption nous procure Ton secours dans la vie présente et nous obtienne les joies sans fin.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ap 19, 7.6
Gaudeámus et exsultémus et demus glóriam Deo, quóniam regnávit Dóminus Deus noster omnípotens, allelúia. Réjouissons-nous, et soyons dans l’allégresse, et rendons gloire à Dieu, car Il règne notre Seigneur Dieu tout puissant, alléluia.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Lc 24, 46.26
Opórtuit pati Christum, et resúrgere a mórtuis, et ita intráre in glóriam suam, allelúia. Il fallait que le Christ souffrît, et qu’Il ressuscitât d’entre les morts, et qu'ainsi, il entrât dans Sa gloire, alléluia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word