Messe du vendredi 4 mai 2018

Hebdomada V Paschae Vème semaine de Pâques
Feria VI Vendredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 97, 1 et 2 Ps . 97,1 et 2
CANTÁTE Dómino cánticum novum, allelúia: quia mirabília fecit Dóminus, allelúia: ante conspéctum géntium revelávit iustítiam suam, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Salvávit sibi déxtera eius: et bráchium sanctum eius. ℣. Glória Patri. Chantez au Seigneur un cantique nouveau, alléluia ; car le Seigneur a opéré des merveilles, alléluia, Il a révélé Sa justice en présence des nations, alléluia, alléluia, alléluia. Ps. Sa droite et Son saint bras L’ont fait triompher. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Tríbue nobis, quæsumus, Dómine, mystériis paschálibus conveniénter aptári, ut, quæ lætánter exséquimur, perpétua virtúte nos tueántur et salvent. Per Dóminum. Accorde-nous, nous T'en supplions, Seigneur, d'être disposés convenablement par les mystères pascals, pour que, les ayant célébrés joyeusement, ils nous protègent et nous sauvent par Ta puissance éternelle.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolorum (15,22-31)
In diébus illis: plácuit apóstolis et presbýteris cum omni ecclésia eléctos viros ex eis míttere Antiochíam cum Paulo et Bárnaba: Iúdam, qui cognominátur Barsábbas, et Silam, viros primos in frátribus, scribéntes per manum eórum: “Apóstoli et presbýteri fratres his, qui sunt Antiochíae et Sýriae et Cilíciae, frátribus ex géntibus, salútem! Quóniam audívimus quia quidam ex nobis, quibus non mandávimus, exeúntes turbavérunt vos verbis everténtes ánimas vestras, plácuit nobis colléctis in unum elígere viros et míttere ad vos cum caríssimis nobis Bárnaba et Paulo, homínibus, qui tradidérunt ánimas suas pro nómine Dómini nostri Iésu Christi. Mísimus ergo Iúdam et Silam, qui et ipsi verbis réferent eádem. Visum est enim Spirítui Sancto et nobis nihil ultra impónere vobis óneris quam haec necessário: abstinére ab idolóthytis et sánguine et suffocátis et fornicatióne; a quibus custodiéntes vos bene agétis. Valéte.” Illi ígitur dimíssi descendérunt Antiochíam et, congregáta multitúdine, tradidérunt epístulam; quam cum legíssent, gavísi sunt super consolatióne. En ces jours là : Il plut aux Apôtres et aux anciens, ainsi qu'à toute l'Eglise, de choisir quelques-uns d'entre eux, et de les envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabé : Jude, surnommé Barsabas, et Silas, hommes éminents parmi les frères ; et ils leur remirent cette lettre : Les Apôtres et les anciens (prêtres), leurs frères, aux frères d'entre les gentils, qui sont à Antioche, en Syrie et en Cilicie, salut. Comme nous avons appris que quelques-uns, sortant du milieu de nous, sans aucun mandat de notre part, vous ont troublés par leurs discours et ont bouleversé vos âmes,  il nous a plu, après nous être réunis ensemble, de choisir et de vous envoyer des délégués avec nos très chers Barnabé et Paul, ces hommes qui ont exposé leur vie pour le nom de Notre Seigneur Jésus-Christ. Nous avons donc envoyé Jude et Silas, qui vous rapporteront de vive voix les mêmes choses. Car il a semblé bon à l'Esprit-Saint et à nous de ne pas vous imposer d'autre fardeau que ces choses nécessaires : que vous vous absteniez des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de la fornication ; en vous gardant de ces choses, vous ferez bien. Adieu. Ayant donc pris congé, ils descendirent à Antioche, et après avoir assemblé les fidèles, ils leur remirent la lettre. Après l'avoir lue, ils se réjouirent de cette consolation.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ioann. 15, 16
℟. Allelúia. ℣. Ego vos elégi de mundo, ut eátis, et fructum afferátis, et fructus vester máneat. ℟. Alléluia. ℣. Je vous ai établis afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (15,12-17)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Hoc est praecéptum meum, ut diligátis ínvicem, sicut diléxi vos; maiórem hac dilectiónem nemo habet, ut ánimam suam quis ponat pro amícis suis. Vos amíci mei estis, si fecéritis, quae ego praecípio vobis. Iam non dico vos servos, quia servus nescit quid facit dóminus eíus; vos autem dixi amícos, quia ómnia, quae audívi a Patre meo, nota feci vobis. Non vos me elegístis, sed ego elégi vos et pósui vos, ut vos eátis et fructum afferátis, et fructus vester máneat, ut quodcúmque petiéritis Patrem in nómine meo, det vobis. Haec mando vobis, ut diligátis ínvicem. En ce temps là Jésus dit à Ses disciples : Ceci est Mon commandement: que vous vous aimiez les uns les autres, comme Je vous ai aimés. Personne ne peut avoir un plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes Mes amis, si vous faites ce que Je vous commande. Je ne vous appellerai plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais Je vous ai appelés amis, parce que tout ce que J'ai appris de Mon Père, Je vous l'ai fait connaître. Ce n'est pas vous qui M'avez choisi, mais c'est Moi qui vous ai choisis, et Je vous ai établis afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure; afin que tout ce que vous demanderez au Père en Mon nom, Il vous le donne. Ce que Je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 65, 1-2 et 16 Ps. 65, 1-2 et 16
Iubiláte Deo, univérsa terra: psalmum dícite nómini eius: veníte, et audíte, et narrábo vobis, omnes qui timétis Deum, quanta fecit Dóminus ánimae meae, allelúia. Jubilez en Dieu, ô terre entière; chantez un psaume à Son Nom; Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Propítius, Dómine, quǽsumus, hæc dona sanctífica, et, hóstiæ spiritális oblatióne suscépta, nosmetípsos tibi pérfice munus ætérnum. Per Christum. Sois propice, Seigneur, nous T'en prions, sanctifie ces dons, accepte l'offrande de ce sacrifice spirituel et qu'il nous transforme en oblation perpétuelle.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS V Vème PREFACE PASCALE
De Christo sacerdote et victima Du Christ, prêtre et victime
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Qui, oblatióne córporis sui, antíqua sacrifícia in crucis veritáte perfécit, et, seípsum tibi pro nostra salúte comméndans, idem sacérdos, altáre et agnus exhíbuit.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Lui qui, par l'immolation de Son corps sur la croix, a pleinement accompli ce qu'annonçaient les anciens sacrifices et, s'offrant pour notre salut, S'est manifesté comme prêtre, autel et victime.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Io. 15,16 Jn 15,16
Ego vos elegi de mundo, ut eátis, et fructum afferátis: et fructus vester máneat. (TP Allelúia). Je vous ai établis afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, sacri dona mystérii, humíliter deprecántes, ut, quæ in sui commemoratiónem nos Fílius tuus fácere præcépit, in nostræ profíciant caritátis augméntum. Per Christum. Ayant reçu, Seigneur, le don sacré de Tes mystères, nous demandons humblement de grandir dans l'amour de ce que ton Fils nous a ordonné de réaliser en Sa mémoire.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Ap 5, 12
Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere virtútem et divinitátem et sapiéntiam et fortitúdinem et honórem, allelúia.
Ant. ad communionem
Crucifíxus surréxit a mórtuis, et redémit nos, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word