Messe du dimanche 13 mai 2018

Hebdomada VII Paschae VIIème semaine de Pâques
Dominica Dimanche
Dominica VII Paschae VIIème dimanche de Pâques
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 26, 7, 8 et 9
EXÁUDI, Dómine, vocem meam, qua clamávi ad te, allelúia: tibi dixit cor meum, quaesívi vultum tuum, vultum tuum, Dómine, requíram: ne avértas fáciem tuam a me, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Dóminus illuminátio mea, et salus mea: quem timébo ? ℣. Glória Patri. Exauce, Seigneur, ma voix, comme je crie vers Toi, alléluia : mon coeur T'a dit, j'ai cherché Ton visage, c'est Ton visage, Seigneur, que je poursuivrai : ne détourne pas de moi Ta face, alléluia, alléluia. ℣. Le Seigeur est ma lumière et mon salut : que craindrai-je ? ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Supplicatiónibus nostris, Dómine, adésto propítius, ut, sicut humáni géneris Salvatórem tecum in tua crédimus maiestáte, ita usque ad consummatiónem sæculi manére nobíscum, sicut ipse promísit, sentiámus. Per Dóminum. Sois favorable à nos supplications, Seigneur, afin que de même que nous croyons que le Sauveur du genre humain est avec Toi dans Ta majesté, nous percevions qu'Il demeure avec nous jusqu'à la consommation des siècles, comme Il nous l'a promis Lui-même.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (1,15-17.20-26)
In diébus illis exsúrgens Petrus in médio fratrum dixit – erat autem turba hóminum simul fere centum vigínti “Víri fratres, oportébat impléri Scriptúram, quam praedíxit Spíritus Sanctus per os David de Iúda, qui fuit dux eórum, qui comprehendérunt Iésum, quia connumerátus erat in nobis et sortítus est sortem ministérii huíus. Scriptum est enim in libro Psalmórum: ‘Fiat commorátío eíus desérta, et non sit qui inhábitet in ea’ et: ‘Episcopátum eíus accípiat álius.’ Opórtet ergo ex his viris, qui nobíscum congregáti erant in omni témpore, quo intrávit et exívit inter nos Dóminus Iésus, incípiens a baptísmate Ioánnis usque in diem, qua assúmptus est a nobis, testem resurrectiónis eíus nobíscum fíeri unum ex istis.” Et statuérunt duos, Ióseph, qui vocabátur Barsábbas, qui cognominátus est Iústus, et Matthíam. Et orántes dixérunt: “Tu, Dómine, qui corda nosti ómnium, osténde quem elégeris ex his duóbus unum accípere locum ministérii huíus et apostolátus, de quo praevaricátus est Iúdas, ut abíret in locum suum.” Et dedérunt sortes eis, et cécidit sors super Matthíam, et annumerátus est cum úndecim apóstolis. En ces jours-là, Pierre, se levant au milieu des frères, qui étaient rassemblés au nombre d'environ cent vingt, leur dit : Mes frères, il fallait que s'accomplît ce que le Saint-Esprit a prédit dans l'Ecriture, par la bouche de David, au sujet de Judas, qui a été le guide de ceux qui ont arrêté Jésus.  Il était compté parmi nous, et il avait reçu sa part de notre ministère. Car il est écrit dans le livre des Psaumes : Que leur demeure devienne déserte et qu'il n'y ait personne qui l'habite, et qu'un autre reçoive son ministère. Il faut donc que, parmi les hommes qui ont été en notre compagnie pendant tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu avec nous, à commencer depuis le baptême de Jean, jusqu'au jour où il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui devienne avec nous témoin de sa résurrection. Ils en présentèrent deux : Joseph appelé Barsabas, surnommé le Juste, et Mathias. Et se mettant en prière, ils dirent : Seigneur, vous qui connaissez les cœurs de tous, montrez lequel de ces deux vous avez choisi pour occuper la part du ministère et de l'apostolat que Judas a quitté par son crime, pour s'en aller dans son lieu.  Alors ils tirèrent au sort ; et le sort tomba sur Mathias, qui fut mis au rang des onze Apôtres.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alleluia
Ps. 46, 9
℟. Allelúia. ℣. Regnávit Dóminus super omnes gentes: Deus sedet super sedem sanctam suam. ℟. Alléluia. ℣. Il règne, le Seigneur, sur toutes les nations : Dieu siège sur Son trône saint.
Lectio II IIème lecture
Ioannis I (4,11-16)

Caríssimi, si sic Deus diléxit nos, et nos debémus altérutrum dilígere. Deum nemo vidit umquam; si diligámus ínvicem, Deus in nobis manet, et cáritas eíus in nobis consummáta est. In hoc cognóscimus quóniam in ipso manémus, et ipse in nobis, quóniam de Spíritu suo dedit nobis. Et nos vídimus et testificámur quóniam Pater misit Fílium salvatórem mundi. Quisque conféssus fúerit: “Iésus est Fílius Dei”, Deus in ipso manet, et ipse in Deo. Et nos, qui credídimus, nóvimus caritátem, quam habet Deus in nobis. Deus cáritas est; et, qui manet in caritáte, in Deo manet, et Deus in eo manet.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ioann. 16, 28
℟. Allelúia. ℣. Exívi a Patre, et veni in mundum: íterum relínquo mundum, et vado ad Patrem. ℟. Alléluia. ℣. Je suis sorti du Père, et Je suis venu dans le monde : de nouveau, Je laisse le monde, et Je vais vers le Père.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (17,11b-19)
In illo tempore: Sublevátis óculis suis in caelum, dixit: Pater sancte, serva eos in nómine tuo, quod dedísti mihi, ut sint unum sicut nos. Cum essem cum eis, ego servábam eos in nómine tuo, quod dedísti mihi, et custodívi, et nemo ex his périit, nisi fílius perditiónis, ut Scriptúra impleátur. Nunc autem ad te vénio et haec loquor in mundo, ut hábeant gáudium meum implétum in semetípsis. Ego dedi eis sermónem tuum, et mundus ódio eos hábuit, quia non sunt de mundo, sicut ego non sum de mundo. Non rogo, ut tollas eos de mundo, sed ut serves eos ex Malo. De mundo non sunt, sicut ego non sum de mundo. Sanctífica eos in veritáte; sermo tuus véritas est. Sicut me misísti in mundum, et ego misi eos in mundum; et pro eis ego sanctífico meípsum, ut sint et ipsi sanctificáti in veritáte. En ce temps là, Jésus leva les yeux au Ciel, et dit: Père saint, garde en Ton nom ceux que Tu M'as donnés, afin qu'ils soient un comme Nous. Lorsque J'étais avec eux, Je les gardais en Ton nom. Ceux que Tu M'as donnés, Je les ai gardés, et aucun d'eux ne s'est perdu, si ce n'est le fils de perdition, afin que l'Ecriture fût accomplie. Mais maintenant Je viens à Toi, et Je dis ces choses dans le monde, afin qu'ils aient Ma joie complète en eux-mêmes. Je leur ai donné Ta parole, et le monde les a haïs, parce qu'ils ne sont pas du monde, comme Moi non plus, Je ne suis pas du monde. Je ne vous prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme Moi non plus, Je ne suis pas du monde. Sanctifie-les dans la vérité. Ta parole est vérité. Comme Tu M'as envoyé dans le monde, Moi aussi Je les ai envoyés dans le monde. Et Je Me sanctifie Moi-même pour eux, afin qu'ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 46, 6
Ascéndit Deus in iubilatióne, et Dóminus in voce tubae, allelúia. Dieu est monté au milieu des cris de joie, et le Seigneur au son de la trompette, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, Dómine, fidélium preces cum oblatiónibus hostiárum, ut, per hæc piæ devotiónis offícia, ad cæléstem glóriam transeámus. Per Christum. Reçois les appels de Tes fidèles, Seigneur, ainsi que ces offrandes, afin que nous atteignions la gloire du ciel à travers cette pieuse célébration.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO II DE ASCENSIONE DOMINI IIe PREFACE DE L'ASCENSION
De mysterio Ascensionis Du mystère de l'Ascension
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Qui post resurrectiónem suam ómnibus discípulis suis maniféstus appáruit, et ipsis cernéntibus est elevátus in cælum, ut nos divinitátis suæ tribúeret esse partícipes.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat. Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant : par le Christ notre Seigneur.
Lui qui, après Sa résurrection, est apparu visiblement à tous Ses disciples et, devant leurs yeux, a été élevé au ciel
pour nous rendre participants de Sa divinité.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte. Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ioann. 17, 12-13 et 15
Pater, cum essem cum eis, ego servábam eos, quos dedísti mihi, allelúia: nunc autem ad te vénio: non rogo, ut tollas eos de mundo, sed ut serves eos a malo, allelúia, allelúia. Père, lorsque J'étais avec eux, Moi Je les gardais, eux que Tu M'as donnés, alléluia : maintenant Je viens vers Toi : Je ne prie pas pour que Tu enlèves du monde, mais pour que Tu les gardes du mauvais, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Exáudi nos, Deus, salutáris noster, ut per hæc sacrosánta mystéria in totíus Ecclésiæ confidámus córpore faciéndum, quod eius præcéssit in cápite. Per Christum. Exauce-nous, Dieu notre Sauveur, afin que par ces saints mystères se réalise dans tout le corps de l'Eglise, ce qu'a devancé sa tête.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 26, 7-9
Exáudi, Dómine, vocem meam, qua clamávi ad te. Tibi dixit cor meum, quæsívi vultum tuum, vultum tuum requíram; ne avértas fáciem tuam a me, allelúia. Exauce, Seigneur, ma voix, comme je crie vers Toi. Mon coeur T'a dit, j'ai cherché Ton visage, c'est Ton visage, Seigneur, que je poursuivrai : ne détourne pas de moi Ta face, alléluia.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Io 17, 22
Rogo, Pater, ut sint unum, sicut et nos unum sumus, allelúia. Je prie, Père, pour qu'ils soient un, comme Nous sommes un, alléluia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word