Messe du jeudi 7 juin 2018

Hebdomada IX per annum IXème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 24, 16 et 18
RÉSPICE in me, et miserére mei, Dómine: quóniam únicus et pauper sum ego: vide humilitátem meam, et labórem meum: et dimítte ómnia peccáta mea, Deus meus. Ps. ibid., 1-2 Ad te, Dómine, levávi ánimam meam: Deus meus, in te confído, non erubéscam. ℣. Glória Patri. Jette un regard sur moi et aie pitié de moi, Seigneur, parce que je suis seul et pauvre, vois mon humiliation et mon labeur et pardonne-moi tous mes péchés.
Ps. Vers Toi, Seigneur, j’ai élevé mon âme, ô mon Dieu, en Toi je me confie, je ne serai pas confondu.
Collecta Collecte
Deus, cuius providéntia in sui dispositióne non fállitur, te súpplices exorámus, ut nóxia cuncta submóveas, et ómnia nobis profutúra concédas. Per Dóminum. Ô Dieu, dont la providence ne Se trompe jamais en Ses desseins, nous Te prions humblement d'écarter toute nuisance, et de nous accorder toutes choses utiles.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ secúndæ beáti Pauli apóstoli ad Timotheum (2,8-15)
Caríssime : Memor esto Iésum Christum resuscitátum esse a mórtuis, ex sémine David, secúndum evangélium meum, in quo labóro usque ad víncula quasi male óperans; sed verbum Dei non est alligátum! Ídeo ómnia sustíneo propter eléctos, ut et ipsi salútem consequántur, quae est in Christo Iésu cum glória aetérna. Fidélis sermo, Nam, si commórtui sumus, et convivémus; si sustinémus, et conregnábimus; si negábimus, et ille negábit nos; si non crédimus, ille fidélis manet, negáre enim seípsum non potest. Hæc commóne testíficans coram Deo verbis non conténdere: in nihil útile est, nisi ad subversiónem audiéntium. 15 Sollícite cura teípsum probábilem exhibére Deo, operárium inconfusíbilem, recte tractántem verbum veritátis. Souviens-toi que le Seigneur Jésus-Christ, de la race de David, est ressuscité d'entre les morts, selon mon Evangile, pour lequel je souffre, jusqu'à porter les chaînes comme un malfaiteur; mais la parole de Dieu n'est pas enchaînée. C'est pourquoi je supporte tout pour les élus, afin qu'ils obtiennent aussi eux-mêmes le salut qui est dans le Christ Jésus, avec la gloire du Ciel. Cette parole est certaine; car si nous sommes morts avec Lui, nous vivrons aussi avec Lui; si nous souffrons avec Lui, nous règnerons aussi avec Lui; si nous Le renions, Lui aussi nous reniera; si nous sommes infidèles, Il demeure fidèle; Il ne peut pas Se renier Lui-même. Donne ces avertissements, prenant le Seigneur à témoin. Evite les disputes de mots; car cela n'est utile à rien, si ce n'est à la ruine de ceux qui écoutent. Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n'a point à rougir, qui dispense avec droiture la parole de la vérité.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 54, 23, 17, 18 et 19 Ps. 54,23,17,18 et 19
℟. Iacta cogitátum tuum in Dómino: et ipse te enútriet. ℣. Dum clamárem ad Dóminum, exaudívit vocem meam ab his, qui appropínquant mihi. ℟. Jette ton souci sur le Seigneur, et Lui-même Il te nourrira; ℣. J'ai crié vers Dieu, et Il exaucera ma voix contre ceux qui s'approchent pour me perdre.
Allelúia Alléluia
Ps. 7, 12
℟. Allelúia. ℣. Deus iudex iustus, fortis et pátiens, numquid iráscitur per síngulos dies ? ℟. Alléluia ℣. Dieu est un juge juste, fort et patient, est-ce qu’il s’irritera tous les jours ?
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (12,28b-34)
In illo tempore: Accéssit unus de scribis ad Iesum, qui audíerat illos conquiréntes, videns quóniam bene illis respondérit, interrogávit eum: “Quod est primum ómnium mandátum?” Iésus respóndit: “Primum est: ‘Audi, Israel: Dóminus Deus noster Dóminus unus est, et díliges Dóminum Deum tuum ex toto corde tuo et ex tota ánima tua et ex tota mente tua et ex tota virtúte tua.’ Secúndum est illud: ‘Díliges próximum tuum tamquam teípsum.’ Maíus horum áliud mandátum non est.” Et ait illi scriba: “Bene, Magíster, in veritáte dixísti: ‘Unus est, et non est álius praeter eum; et dilígere eum ex toto corde et ex toto intelléctu et ex tota fortitúdine’ et: ‘Dilígere próximum tamquam seípsum’ maíus est ómnibus holocautomátibus et sacrifíciis.” Et Iésus videns quod sapiénter respondísset, dixit illi: “Non es longe a regno Dei.” Et nemo iam audébat eum interrogáre. En ce temps là : Un des scribes s'approcha de Jésus, qui les avait entendus disputer, et voyant que Jésus leur avait bien répondu, il Lui demanda quel était le premier de tous les commandements. Jésus lui répondit: Le premier de tous les commandements est celui-ci: Ecoute, Israël; le Seigneur ton Dieu est le Dieu unique; et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, et de toute ton âme, et de tout ton esprit, et de toute ta force. C'est là le premier commandement. Le second lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. Le scribe lui dit: Bien, Maître; Tu as dit avec vérité qu'il n'y a qu'un seul Dieu, et qu'il n'y en a pas d'autre que Lui, et qu'on doit L'aimer de tout son coeur, et de tout son esprit, et de toute son âme, et de toute sa force, et qu'aimer le prochain comme soi-même est quelque chose de plus grand que tous les holocaustes et les sacrifices. Jésus, voyant qu'il avait sagement répondu, lui dit: Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. Et personne n'osait plus Lui adresser de question.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 9, 11-12 et 13
Sperent in te omnes, qui novérunt nomen tuum, Dómine: quóniam non derelínquis quæréntes te: psállite Dómino, qui hábitat in Sion: quóniam non est oblítus oratiónes páuperum. C’est en Toi que se confient tous ceux qui ont connu Ton nom, Seigneur, car Tu n’abandonnes point ceux qui Te cherchent. Chantez le Seigneur qui habite en Sion, car Il n’a pas oublié la prière des pauvres.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
In tua pietáte confidéntes, Dómine, cum munéribus ad altária veneránda concúrrimus, ut, tua purificánte nos grátia, iísdem quibus famulámur mystériis emundémur. Per Christum. Confiants dans Ta bonté, Seigneur, nous nous présentons avec des offrandes à Ton autel, de sorte que, purifiés par Ta grâce, ces mystères puissent être célébrés.
Communio Communion
Marc. 11, 24 Marc 11,24
Amen dico vobis, quidquid orántes pétitis, crédite quia accipiétis, et fiet vobis. Amen Je vous le dis, tout ce que vous demandez dans votre prière, croyez que vous l'avez reçu, et cela se fera.
Post communionem Post communion
Rege nos Spíritu tuo, quǽsumus, Dómine, quos pascis Fílii tui Córpore et Sánguine, ut te, non solum verbo neque lingua, sed ópere et veritáte confiténtes, intráre mereámur in regnum cælórum. Per Christum. Guide-nous, Seigneur, par Ton Esprit qui nourrit le corps et le sang de Ton Fils, de sorte qu'en Te louant non seulement en paroles et avec nos lèvres, mais encore avec les oeuvres et le cœur, nous méritions d' entrer dans le royaume des cieux.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 24, 16.18
Réspice in me, et miserére mei, Dómine, quóniam únicus et pauper sum ego. Vide humilitátem meam et labórem meum, et dimítte ómnia peccáta mea, Deus meus. Jette un regard sur moi et aie pitié de moi, Seigneur, parce que je suis seul et pauvre, vois mon humiliation et mon labeur et pardonne-moi tous mes péchés.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 16, 6
Ego clamávi, quóniam exaudísti me, Deus: inclína aurem tuam, et exáudi verba mea. J'ai crié, car Tu m'as exaucé, ô Dieu : incline Ton oreille, et exauce ma demande.
Vel:
Mc 11, 23.24
Amen dico vobis, quidquid orántes pétitis, crédite quia accipiétis, et fiet vobis, dicit Dóminus. Amen Je vous le dis, tout ce que vous demandez dans votre prière, croyez que vous l'avez reçu, et cela se fera.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word