Messe du vendredi 22 juin 2018

Hebdomada XI per annum XIème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introit
Ps. 26, 7 et 9
EXÁUDI, Dómine, vocem meam, qua clamávi ad te: adiútor meus esto, ne derelínquas me, neque despícias me, Deus salutáris meus. Ps. ibid., 1 Dóminus illuminátio mea, et salus mea, quem timébo ? ℣. Glória Patri. Exauce, Seigneur, ma voix, qui a crié vers Toi ; sois mon secours, ne m'abandonne pas, et ne me méprise pas, Dieu de mon salut. Ps. ibidem, 1. Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui craindrai-je ? ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, in te sperántium fortitúdo, invocatiónibus nostris adésto propítius, et, quia sine te nihil potest mortális infírmitas, grátiæ tuæ præsta semper auxílium, ut, in exsequéndis mandátis tuis, et voluntáte tibi et actióne placeámus. Per Dóminum. Ô Dieu, force de ceux qui espèrent en Toi, rends-Toi propice à nos appels, et, puisque la fragilité humaine ne peut rien sans Toi, accorde-nous toujours le secours de Ta grâce, de sorte qu'en suivant Tes commandements, nous puissions Te plaire et par le désir et par les actions.
Lectio I Ière lecture
Regum IV (11,1-4.9-18.20)
In diébus illis: Athália vero mater Ochóziae videns mórtuum fílium suum surréxit et interfécit omne semen régium. Tollens autem Iosába fília regis Ióram soror Ochóziae Ióas fílium Ochóziae furáta est eum de médio filiórum regis, qui interficiebántur, et nutrícem eíus in cubículo lectulórum, et abscondérunt eum a fácie Atháliae, ut non interficerétur. Erátque cum ea in domo Dómini clam sex annis; porro Athália regnávit super terram. Anno autem séptimo misit Ioiáda et assúmens centuriónes Carum et cursórum introdúxit ad se in templum Dómini pepigítque cum eis foedus; et adiúrans eos in domo Dómini osténdit eis fílium regis. Et fecérunt centuriónes iúxta ómnia, quae praecéperat eis Ioiáda sacérdos, et assuméntes sínguli viros suos, qui ingrediebántur sábbato, cum his, qui egrediebántur sábbato, venérunt ad Ioiáda sacerdótem. Qui dedit centuriónibus hastas et peltas regis David, quae erant in domo Dómini. Et stetérunt cursóres sínguli habéntes arma in manu sua a parte templi déxtera usque ad partem templi sinístram contra altáre et aedem circum regem. Produxítque fílium regis et dedit ei diadéma et testimónium; fecerúntque eum regem et unxérunt et plaudéntes manu dixérunt: “Vívat rex!” Audívit autem Athália vocem pópuli et ingréssa ad turbas in templum Dómini vidit regem stantem super tribúnal iúxta morem et príncipes et tubas prope eum omnémque pópulum terrae laetántem et canéntem tubis; et scidit vestiménta sua clamavítque: “Coniurátio, coniurátio!” Praecépit autem Ioiáda sacérdos centuriónibus, qui erant super exércitum, et ait eis: “Edúcite eam extra consǽpta templi, et, quicúmque secútus eam fúerit, feriátur gládio.” Díxerat enim sacérdos: “Non occidátur in templo Dómini.” Imposuerúntque ei manus et impegérunt eam per viam intróitus Equórum in palátium, et interfécta est ibi. Pépigit ígitur Ioiáda foedus inter Dóminum et inter regem et inter pópulum, ut esset pópulus Dómini, et inter regem et pópulum. Ingressúsque est omnis pópulus terrae templum Baal, et destruxérunt illud et aras eíus et imágines contrivérunt válide; Matthan quoque sacerdótem Baal occidérunt coram altáribus. Et pósuit sacérdos custódias in domo Dómini. Laetatúsque est omnis pópulus terrae, et cívitas conquiévit; Athália autem occísa est gládio in domo regis.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 83, 10 et 9 Ps. 83, 10 et 9
℟. Protéctor noster áspice, Deus, et réspice super servos tuos. ℣. Dómine Deus virtútum, exáudi preces servórum tuórum. ℟. Toi qui es notre protecteur, regarde, ô Dieu, et jette les yeux sur Tes serviteurs. ℣. Seigneur, Dieu des armées, exauce les prières de Tes serviteurs.
Allelúia Alléluia
Ps. 20, 1 Ps. 20,1
℟. Allelúia. ℣. Dómine, in virtúte tua laetábitur rex: et super salutáre tuum exsultábit veheménter. ℟. Alléluia. ℣. Seigneur, le roi se réjouira dans Ta force : et il tressaillira d’une vive allégresse parce que Tu l’auras sauvé.
 Evangelium  Evangile
Matthaeus (6,19-23)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Nolíte thesaurizáre vobis thesáuros in terra, ubi aerúgo et tínea demolítur, et ubi fures effódiunt et furántur; thesaurizáte autem vobis thesáuros in caelo, ubi neque aerúgo neque tínea demolítur, et ubi fures non effódiunt nec furántur; ubi enim est thesáurus tuus, ibi erit et cor tuum. Lucérna córporis est óculus. Si ergo fúerit óculus tuus simplex, totum corpus tuum lúcidum erit; si autem óculus tuus nequam fúerit, totum corpus tuum tenebrósum erit. Si ergo lumen, quod in te est, tene brae sunt, ténebrae quantae erunt! En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la rouille et les vers détruisent, et où les voleurs percent et dérobent. Mais amassez-vous des trésors dans le Ciel, où ni la rouille ni les vers ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là est aussi ton cœur. La lampe de ton corps, c’est ton œil. Si ton œil est simple, tout ton corps sera lumineux ; mais si ton œil est mauvais, tout ton corps sera ténébreux. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes les ténèbres mêmes !
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 15, 7 et 8
Benedícam Dóminum, qui tríbuit mihi intelléctum: providébam Deum in conspéctu meo semper: quóniam a dextris est mihi, ne commóvear. Je bénirai le Seigneur qui m’a donné l’intelligence : je prenais soin d’avoir toujours le Seigneur devant mes yeux : car Il est à ma droite, pour que je ne sois pas ébranlé.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Deus, qui humáni géneris utrámque substántiam præséntium múnerum et aliménto végetas et rénovas sacraménto, tríbue, quæsumus, ut eórum et corpóribus nostris subsídium non desit et méntibus. Per Christum. Dieu qui, selon la double substance des dons que nous présentons, nourrit les hommes et les renouvelle sacramentellement, accorde-nous, par Ta bonté, que nous ne manquions pas de leur aide pour le corps et l'esprit.
Communio Communion
Ps. 26, 4 Ps. 26, 4
Unam pétii a Dómino, hanc requíram: ut inhábitem in domo Dómini ómnibus diébus vitae meae. Il est une chose que j’ai demandé au Seigneur, et je la rechercherai uniquement : c’est d’habiter dans la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.
Post communionem Post communion
Hæc tua, Dómine, sumpta sacra commúnio, sicut fidélium in te uniónem præsígnat, sic in Ecclésia tua unitátis operétur efféctum. Per Christum. Seigneur que cette sainte communion reçue, fasse avancer l'union des fidèles en Toi tout comme Tu réalises aussi l'unité dans Ton Eglise.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 26, 7.9
Exáudi, Dómine, vocem meam, qua clamávi ad te. Adiútor meus esto, ne derelínquas me, neque despícias me, Deus salutáris meus. Exauce, Seigneur, ma voix, qui a crié vers Toi. Sois mon secours, ne m'abandonne pas, ne me méprise pas, Dieu de mon salut.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 26, 4
Unam pétii a Dómino, hoc requíram, ut inhábitem in domo Dómini ómnibus diébus vitæ meæ. Il est une chose que j’ai demandé au Seigneur, et je la rechercherai uniquement : c’est d’habiter dans la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.
Vel:
Io 17, 11
Pater sancte, serva eos in nómine tuo, quos dedísti mihi, ut sint unum sicut et nos, dicit Dóminus. Père saint, garde en Ton nom ceux que Tu M'as donné, afin qu'ils soient un comme nous le sommes, dit le Seigneur.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word