Messe du dimanche 19 août 2018 - XXème dimanche dans l'année

Hebdomada XX per annum XXème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XX per annum XXème dimanche dans l'année


éditer éditer
Introitus Introït
Ps. 83, 10-11
PROTÉCTOR noster, áspice, Deus, et réspice in fáciem Christi tui: quia mélior est dies una in átriis tuis super míllia. Ps. ibid., 2-3 Quam dilécta tabernácula tua, Dómine virtútum ! concupíscit, et déficit ánima mea in átria Dómini. V/. Glória Patri. Toi qui es notre protecteur, regarde, ô Dieu, et jette les yeux sur le visage de Ton christ. Car un seul jour passé dans Tes parvis vaut mieux que mille. Ps. ibid. 2-3 Que Tes tabernacles sont aimables, Seigneur des armées! Mon âme soupire et languit après les parvis du Seigneur.
OrémusPrions
Collecta éditer
Collecte éditer
Collecta
Deus, qui diligéntibus te bona invisibília præparásti, infúnde córdibus nostris tui amóris afféctum, ut, te in ómnibus et super ómnia diligéntes, promissiónes tuas, quæ omne desidérium súperant, consequámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Pour ceux qui T'aiment, ô Dieu, Tu as préparé des biens que l’œil ne peut voir : répands en nos cœurs la ferveur de Ton amour, afin que, T'aimant en toute chose et par-dessus tout, nous obtenions la réalisation de Tes promesses qui surpassent tout désir. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
éditer éditer
Proverbia (9,1-6)
Sapiéntia aedificávit sibi domum, excídit colúmnas septem; immolávit víctimas suas, míscuit vinum et propósuit mensam suam. Misit ancíllas suas, ut vocárent ad arcem et ad excélsa civitátis: “Si quis est párvulus, véniat ad me.” Et vecórdi locúta est: “Vénite, comédite panem meum et bíbite vinum, quod míscui vobis; relínquite infántiam et vívite et ambuláte per vias prudéntiae.”
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Graduale Graduel
Ps. 117, 8-9
R/. Bonum est confídere in Dómino, quam confídere in hómine. V/. Bonum est speráre in Dómino, quam speráre in princípibus. R/. Il vaut mieux se confier au Seigneur que de se confier dans l'homme. V/. Il vaut mieux espérer au Seigneur, plutôt que d'espérer dans les princes.
Lectio II IIème lecture
éditer éditer
Ad Ephesios (5,15-20)
Vidéte ítaque caute quómodo ambulétis, non quasi insipiéntes sed ut sapiéntes, rediméntes tempus, quóniam dies mali sunt. Proptérea nolíte fíeri imprudéntes, sed intellégite, quae sit volúntas Dómini. Et nolíte inebriári vino, in quo est luxúria, sed implémini Spíritu loquéntes vobismetípsis in psalmis et hymnis et cánticis spiritálibus, cantántes et psalléntes in córdibus vestris Dómino. Grátias agéntes semper pro ómnibus in nómine Dómini nostri Iésu Christi Deo et Patri.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
éditer éditer
Allelúia. Allelúia.
Ps. 94, 1
R/. Allelúia. V/. Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo salutári nostro. R/. Alléluia. V/. Venez, exultons pour le Seigneur, jubilons en Dieu notre salut.
Evangelium Evangile
éditer éditer
Io (6,51-58)
In illo tempore: Dixit Iesus turbis: Ego sum panis vivus, qui de caelo descéndi. Si quis manducáverit ex hoc pane, vivet in aetérnum; panis autem, quem ego dabo, caro mea est pro mundi vita.” Litigábant ergo Iudǽi ad ínvicem dicéntes: “Quómodo potest hic nobis carnem suam dare ad manducándum?” Dixit ergo eis Iésus: “Amen, amen dico vobis: Nisi manducavéritis carnem Fílii hóminis et bibéritis eíus sánguinem, non habétis vitam in vobismetípsis. Qui mandúcat meam carnem et bibit meum sánguinem, habet vitam aetérnam; et ego resuscitábo eum in novíssimo die. Caro enim mea verus est cibus, et sanguis meus verus est potus. Qui mandúcat meam carnem et bibit meum sánguinem, in me manet, et ego in illo. Sicut misit me vivens Pater, et ego vivo propter Patrem; et, qui mandúcat me, et ipse vivet propter me. Hic est panis, qui de caelo descéndit, non sicut manducavérunt patres et mórtui sunt; qui mandúcat hunc panem, vivet in aetérnum.” En ce temps là : Jésus dit aux foules : Je suis le pain vivant, qui suis descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que Je donnerai, c’est Ma chair, pour la vie du monde. Les Juifs disputaient donc entre eux, en disant : Comment Celui-ci peut-il nous donner Sa chair à manger ? Jésus leur dit donc : En vérité, en vérité, Je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez Son sang, vous n’aurez pas la vie en vous. Celui qui mange Ma chair, et boit Mon sang, a la vie éternelle, et Je le ressusciterai au dernier jour. Car Ma chair est vraiment une nourriture, et Mon sang est vraiment un breuvage. Celui qui mange Ma chair et boit Mon sang demeure en Moi, et Moi en lui. Comme le Père qui M’a envoyé est vivant, et que, Moi, je vis par le Père, de même celui qui Me mange vivra aussi par Moi.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
éditer éditer
Offertorium Offertoire
Ps. 33, 8-9
Immíttet Angelus Dómini in circúitu timéntium eum, et erípiet eos: gustáte, et vidéte, quóniam suávis est Dóminus. L'Ange du Seigneur environnera ceux qui Le craignent, et Il les délivrera. Goûtez et voyez combien le Seigneur est doux.
Super oblata
Prière sur les oblats
éditer éditer
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
éditer éditer
Super oblataPrière sur les oblats
Súscipe, Dómine, múnera nostra, quibus exercéntur commércia gloriósa, ut, offeréntes quæ dedísti, teípsum mereámur accípere. Per Christum.
wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer wp-content/plugins/liturgia/LH/TXT/.xml éditer
éditer éditer
Communio Communion
Matth. 21, 13
Domus mea domus oratiónis vocábitur, dicit Dóminus: in ea omnis, qui petit, áccipit: et qui quaerit, ínvenit, et pulsánti aperiétur. (T. P. Allelúia.)
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
éditer éditer
Per hæc sacraménta, Dómine, Christi partícipes effécti, cleméntiam tuam humíliter implorámus, ut, eius imáginis confórmes in terris, et eius consórtes in cælis fíeri mereámur. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum.

Modifications aux messes lues :
éditer éditer
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 83, 101
Protéctor noster, áspice, Deus, et réspice in fáciem Christi tui, quia mélior est dies una in átriis tuis super míllia.
éditer éditer
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 129, 7
Apud Dóminum misericórdia, et copiósa apud eum redémptio.
Vel: Io 6, 51-52
Ego sum panis vivus, qui de cælo descéndi, dicit Dóminus: si quis manducáverit ex hoc pane, vivet in ætérnum.