Messe du mardi 11 septembre 2018 -

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi


Introitus Introït
Ps. 118, 137 et 124
IUSTUS es, Dómine, et rectum iudícium tuum: fac cum servo tuo secúndum misericórdiam tuam. Ps. ibid., 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. V/. Glória Patri. Tu es juste, Seigneur, * et Ton jugement est droit. Traite Ton serviteur selon Ta miséricorde, et enseigne-moi Tes préceptes. Ps. ibid., 1 Heureux ceux qui sont immaculés dans la voie, qui marchent dans la loi du Seigneur. V/. Gloire au Père.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Collecta
Deus, per quem nobis et redémptio venit et præstátur adóptio, fílios dilectiónis tuæ benígnus inténde, ut in Christo credéntibus et vera tribuátur libértas, et heréditas ætérna. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Ô Dieu, par qui nous vient le rachat et par qui nous est donnée l'adoption, viens avec bienveillance au devant des fils de Ton amour, pour que croyant au Christ, la vraie liberté et l'héritage éternel leur soient donnés. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Ad Corinthios I (6,1-11)
Fratres: Audet áliquis vestrum habens negótium advérsus álterum iudicári apud iníquos et non apud sanctos? An nescítis quóniam sancti de mundo iudicábunt? Et si in vobis iudicábitur mundus, indígni estis mínimis iudíciis? Nescítis quóniam ángelos iudicábimus, quanto magis saeculária? Saeculária ígitur iudícia si habuéritis, contemptíbiles, qui sunt in ecclésia, illos constitúite ad iudicándum? Ad verecúndiam vestram dico! Sic non est inter vos sápiens quisquam, qui possit iudicáre inter fratrem suum? Sed frater cum fratre iudício conténdit, et hoc apud infidéles? Iam quidem omníno deféctio est vobis, quod iudícia habétis inter vosmetípsos! Quare non magis iniúriam accípitis, quare non magis fraudem patímini? Sed vos iniúriam fácitis et fraudátis, et hoc frátribus! An nescítis quia iníqui regnum Dei non possidébunt? Nolíte erráre: neque fornicárii neque idólis serviéntes neque adúlteri neque molles neque masculórum concubitóres neque fures neque avári, non ebriósi, non malédici, non rapáces regnum Dei possidébunt. Et haec quidam fuístis. Sed ablúti estis, sed sanctificáti estis, sed iustificáti estis in nómine Dómini Iésu Christi et in Spíritu Dei nostri! Frères : Quelqu'un de vous, ayant un différend avec un autre, ose l'appeler en jugement devant les méchants (infidèles), et non devant les saints ? Ne savez-vous pas que les saints jugeront ce monde ? Et si c'est par vous que ce monde sera jugé, êtes-vous indignes de juger les moindres choses ? Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? Combien plus les choses de cette vie ! Si donc vous avez des différends touchant les choses de cette vie, établissez pour les juger ceux qui sont les moins considérés dans l'Église. Je le dis à votre confusion. Ainsi il n'y a parmi vous pas un seul homme sage qui puisse juger entre ses frères ? Mais un frère plaide contre son frère, et cela devant des infidèles ? C'est déjà chez vous une grande faute que vous ayez des procès entre vous. Pourquoi n'acceptez-vous pas plutôt une injustice ? pourquoi ne souffrez-vous pas plutôt une fraude ? Mais c'est vous qui commettez l'injustice et qui pratiquez la fraude, et cela envers vos frères ! Ne savez-vous pas que les injustes ne posséderont point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques (fornicateurs), ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes (abominables), ni les voleurs, ni les avares, ni les ivrognes, ni les médisants, ni les rapaces, ne posséderont le royaume de Dieu. Et cela vous l'étiez, quelques-uns du moins ; mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ, et par l'Esprit de notre Dieu.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 32, 12 et 6
R/. Beáta gens, cuius est Dóminus Deus eórum: pópulus, quem elégit Dóminus in hereditátem sibi. V/. Verbo Dómini caeli firmáti sunt: et spíritu oris eius omnis virtus eórum. R/. Bienheureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu, le peuple que le Seigneur a choisi pour son héritage. V/. Les cieux ont été faits par le verbe du Seigneur et toute leur beauté vient du souffle de Sa bouche.
Allelúia Alléluia
Ioann. 15, 16
R/. Allelúia. V/. Ego vos elégi de mundo, ut eátis, et fructum afferátis, et fructus vester máneat. R/. Alléluia. V/. Je vous ai établis afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure.
Evangelium Evangile
Luc (6,12-19) Luc (6,12-19)
Factum est autem in illis diébus, éxiit Iesus in montem oráre et erat pernóctans in oratióne Dei. Et cum dies factus esset, vocávit discípulos suos et elégit Duódecim ex ipsis, quos et apóstolos nominávit: Simónem, quem et cognominávit Petrum, et Andréam fratrem eíus et Iacóbum et Ioánnem et Philíppum et Bartholomǽum et Matthǽum et Thomam et Iacóbum Alphǽi et Simónem, qui vocátur Zelótes, et Iúdam Iacóbi et Iúdam Iscárioth, qui fuit próditor. Et descéndens cum illis stetit in loco campéstri, et turba multa discipulórum eíus, et multitúdo copiósa plebis ab omni Iudǽa et Ierusálem et marítima Tyri et Sidónis, qui venérunt, ut audírent eum et sanaréntur a languóribus suis; et, qui vexabántur a spirítibus immúndis, curabántur. Et omnis turba quaerébant eum tángere, quia virtus de illo exíbat et sanábat omnes. Il se fit en ces jours-là que Jésus s'en alla dans la montagne pour prier, et Il passa la nuit à prier Dieu. Quand il fut jour, Il appela ses disciples, et Il choisit douze d'entre eux, à qui Il donna le nom d'apôtres : Simon, à qui aussi II donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d'Alphée, et Simon surnommé Zélote, Judas fils de Jacques, et Judas Iscarioth, qui devint traître. Etant descendu avec eux, Il s'arrêta en un lieu en forme de plaine, ainsi qu'une foule nombreuse de Ses disciples et une grande multitude de peuple de toute la Judée, de Jérusalem et du littoral de Tyr et de Sidon, qui étaient venus pour l'entendre et pour être guéris de leurs maladies; et ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris. Et toute la foule cherchait à Le toucher, parce qu'une vertu sortait de Lui et les guérissait tous.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Dan. 9, 17, 18 et 19
Orávi Deum meum ego Dániel, dicens: Exáudi, Dómine, preces servi tui: illúmina fáciem tuam super sanctuárium tuum: et propítius inténde pópulum istum, super quem invocátum est nomen tuum, Deus. J’ai prié mon Dieu, moi Daniel, disant : Exauce, Seigneur, les prières de Ton serviteur, montre sur Ton sanctuaire la lumière de Ta face et regarde favorablement ce peuple sur lequel Ton nom a été invoqué, ô Dieu.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Super oblataPrière sur les oblats
Deus, auctor sincéræ devotiónis et pacis, da, quæsumus, ut et maiestátem tuam conveniénter hoc múnere venerémur, et sacri participatióne mystérii fidéliter sénsibus uniámur. Per Christum.
Communio Communion
Luc. 6, 18 et 19
Multitúdo languéntium, et qui vexabántur a spirítibus immúndis, veniébant ad eum: quia virtus de illo exíbat, et sanábat omnes.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Da fidélibus tuis, Dómine, quos et verbi tui et cæléstis sacraménti pábulo nutris et vivíficas, ita dilécti Fílii tui tantis munéribus profícere, ut eius vitæ semper consórtes éffici mereámur. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 118, 137.124
Iustus es, Dómine, et rectum iudícium tuum; fac cum servo tuo secúndum misericórdiam tuam. Tu es juste, Seigneur, * et Ton jugement est droit. Traite Ton serviteur selon Ta miséricorde.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 41, 2-3
Quemádmodum desíderat cervus ad fontes aquárum, ita desíderat ánima mea ad te, Deus: sitívit ánima mea ad Deum fortem vivum.
Vel: Io 8, 12