Messe du mardi 9 octobre 2018

Hebdomada XXVII per annum XXVIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Esth. 13, 9 et 10-11
IN voluntáte tua, Dómine, univérsa sunt pósita, et non est qui possit resístere voluntáti tuae: tu enim fecísti ómnia, caelum et terram, et univérsa quae caeli ámbitu continéntur: Dóminus universórum tu es. Ps. 118, 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. ℣. Glória Patri. Tout est soumis à Ta volonté, Seigneur, et nul ne peut lui résister, car Tu as tout créé, le ciel et la terre et toutes les choses qui sont comprises dans le cours des cieux ; Tu es le Seigneur de l’univers. Ps. Bienheureux ceux qui sont purs dans leurs voies, qui marchent dans la loi du Seigneur. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Collecta
Omnípotens sempitérne Deus, qui abundántia pietátis tuæ et mérita súpplicum excédis et vota, effúnde super nos misericórdiam tuam, ut dimíttas quæ consciéntia métuit, et adícias quod orátio non præsúmit. Per Dóminum. Dieu éternel et tout-puissant, Toi qui dans la prodigalité de Ton amour surpasses et les mérites et les vœux de ceux qui Te supplient, répands sur nous Ta miséricorde, afin de chasser tout ce que redoute la conscience et suppléer à ce que la prière n'ose demander.
Lectio I Ière lecture
Ad Galatas (1,13-24)
Audístis enim conversatiónem meam aliquándo in Iudaísmo, quóniam supra modum persequébar ecclésiam Dei et expugnábam illam; et proficiébam in Iudaísmo supra multos coaetáneos in génere meo, abundántius aemulátor exsístens paternárum meárum traditiónum. Cum autem plácuit Deo, qui me segregávit de útero matris meae et vocávit per grátiam suam, ut reveláret Fílium suum in me, ut evangelizárem illum in géntibus, contínuo non cóntuli cum carne et sánguine neque ascéndi Hierosólymam ad antecessóres meos apóstolos; sed ábii in Arábiam et íterum revérsus sum Damáscum. Deínde post annos tres, ascéndi Hierosólymam vidére Cepham et mansi apud eum diébus quíndecim; álium autem apostólorum non vidi, nisi Iacóbum fratrem Dómini. Quae autem scribo vobis, ecce coram Deo quia non méntior. Deínde veni in partes Sýriae et Cilíciae. Eram autem ignótus fácie ecclésiis Iudǽae, quae sunt in Christo; tantum autem audítum habébant: “Qui persequebátur nos aliquándo, nunc evangelízat fidem, quam aliquándo expugnábat”, et in me glorificábant Deum.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduale
Ps. 89, 1-2
℟. Dómine, refúgium factus es nobis, a generatióne et progénie. ℣. Priúsquam montes fíerent, aut formarétur terra et orbis: a saéculo, et usque in saéculum tu es, Deus. ℟. Seigneur, Tu T'es fait notre refuge de génération en génération. ℣. Avant que les montagnes fussent créées, avant que la terre fût formée et sa sphère, au début des siècles et jusque dans tous les siècles, Tu es Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 113, 1 Ps. 113,1
℟. Allelúia. ℣. In éxitu Israël de AEgýpto, domus Iacob de pópulo bárbaro. ℟. Alleluia. ℣. Lorsque Israël sortit d’Egypte, et la maison de Jacob du milieu d’un peuple barbare.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (10,38-42)
In illo tempore: Intrávit Iesus in quoddam castéllum, et múlier quaedam Martha nómine excépit illum. Et huic erat soror nómine María, quae étiam sedens secus pedes Dómini audiébat verbum illíus. Martha autem satagébat circa frequens ministérium; quae stetit et ait: “Dómine, non est tibi curae quod soror mea relíquit me solam ministráre? Dic ergo illi, ut me adiúvet.” Et respóndens dixit illi Dóminus: “Mártha, Martha, sollícita es et turbáris erga plúrima, porro unum est necessárium; María enim óptimam partem elégit, quae non auferétur ab ea.” En ce temps là : tandis qu’ils étaient en chemin, Jésus entra dans un bourg ; et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.  Et elle avait une sœur, nommée Marie, qui, assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole ; mais Marthe s’empressait aux soins multiples du service. Elle s’arrêta, et dit : Seigneur, n’as-Tu aucun souci de ce que ma sœur me laisse servir seule ? Dis-lui donc de m’aider. (Mais) Le Seigneur, répondant, lui dit : Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu te troubles pour beaucoup de choses. Or une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, qui ne lui sera pas ôtée.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Iob 1
Vir erat in terra Hus, nómine Iob: simplex et rectus, ac timens Deum: quem Satan pétiit, ut tentáret: et data est ei potéstas a Dómino in facultátes et in carnem eius: perdidítque omnem substántiam ipsíus, et fílios: carnem quoque eius gravi úlcere vulnerávit. Il y avait dans la terre de Hus un homme du nom de Job, simple, droit et craignant Dieu. Satan demanda de le tenter, et pouvoir lui fut donné par le Seigneur sur ses biens et sur son corps. Il lui fit perdre tous ses biens et ses enfants ; il attaqua aussi sa chair d’un douloureux ulcère.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, quæsumus, Dómine, sacrifícia tuis institúta præcéptis, et sacris mystériis, quæ débitæ servitútis celebrámus offício, sanctificatiónem tuæ nobis redemptiónis dignánter adímple. Per Christum.
Communio
Lc. 10,42
Optimam partem elégit sibi María quae non auferétur abea in aetérnum.
Post communionem Post communion
Concéde nobis, omnípotens Deus, ut de percéptis sacraméntis inebriémur atque pascámur, quátenus in id quod súmimus transeámus. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Est 4, 17
In voluntáte tua, Dómine, univérsa sunt pósita, et non est qui possit resístere voluntáti tuæ. Tu enim fecísti ómnia, cælum et terram, et univérsa quæ cæli ámbitu continéntur; Dóminus universórum tu es. Tout est soumis à Ta volonté, Seigneur, et nul ne peut lui résister, car Tu as tout créé, le ciel et la terre et toutes les choses qui sont comprises dans le cours des cieux ; Tu es le Seigneur de l’univers.
Ant. ad communionem
Lam 3, 25
Bonus est Dóminus sperántibus in eum, ánimæ quærénti illum.
Vel: Cf. 1 Cor 10, 17
Unus panis et unum corpus multi sumus, omnes qui de uno pane et de uno cálice participámus.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word