Messe du dimanche 14 octobre 2018 - XXVIIIème dimanche dans l'année

Hebdomada XXVIII per annum XXVIIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XXVIII per annum XXVIIIème dimanche dans l'année


Introitus Introït
Ps. 129, 3-4
SI iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit ? quia apud te propitiátio est, Deus Israël. Ps. ibid., 1-2 De profúndis clamávi ad te, Dómine: Dómine, exáudi vocem meam. V/. Glória Patri. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël. Ps. Des profondeurs de ma misère, j’ai crié vers Toi, Seigneur ; Seigneur, exauce ma voix. V/. Gloire au Père.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Collecta
Tua nos, quæsumus, Dómine, grátia semper et prævéniat et sequátur, ac bonis opéribus iúgiter præstet esse inténtos. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Nous T'en prions, Seigneur, que Ta grâce nous prévienne et nous accompagne toujours, qu'elle nous accorde également d'être sans cesse enclins aux bonnes œuvres. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Sapentiae (7,7-11)
Optávi, et datus est mihi sensus; et invocávi, et venit in me spíritus sapiéntiae. Praepósui illam regnis et sédibus et divítias nihil esse duxi in comparatióne illíus; nec comparávi illi lápidem pretiósum, quóniam omne aurum in comparatióne illíus aréna est exígua, et tamquam lutum aestimábitur argéntum in conspéctu illíus. Super salútem et spéciem diléxi illam et propósui pro luce habére illam, quóniam inexstinguíbile est lumen illíus. Venérunt autem mihi ómnia bona páriter cum illa, innumerábiles divítiae in mánibus illíus. J’ai désiré l’intelligence, et elle m’a été donné ; j’ai invoqué (le Seigneur), et l’esprit de sagesse est venu en moi ; et je l’ai préférée aux royaumes et aux trônes, et j’ai estimé que les richesses n’étaient rien auprès (en comparaison) d’elle. Je ne lui ai pas comparé les pierres précieuses, car tout (l’or) n’est auprès d’elle qu'un peu de sable, et devant elle l’argent sera considéré comme de la boue. Je l’ai plus aimée que la santé et la beauté, et j’ai résolu de la prendre pour ma lumière, car sa clarté ne peut s’éteindre. Tous les biens me sont venus avec elle, et j’ai reçu de ses mains des richesses innombrables.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 22, 4
R/. Si ámbulem in médio umbrae mortis, non timébo mala: quóniam tu mecum es, Dómine. V/. Virga tua, et báculus tuus, ipsa me consoláta sunt. R/. Quand même je marcherais au milieu de l’ombre de la mort, je ne craindrais aucun mal, car Tu es avec moi. V/. Ta houlette et Ton bâton m’ont consolé.
Lectio II IIème lecture
Ad Hebraeos (4,12-13)
Vivus est Dei sermo et éfficax et penetrabílior omni gládio ancípiti et pertíngens usque ad divisiónem ánimae ac spíritus, cómpagum quoque et medullárum, et discrétor cogitatiónum et intentiónum cordis; et non est creatúra invisíbilis in conspéctu eíus, ómnia autem nuda et apérta sunt óculis eíus, ad quem nobis sermo. La parole de Dieu est vivante et efficace, et plus pénétrante qu'une épée (que tout glaive) à deux tranchants ; elle pénètre jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, des jointures et des moelles, et elle démêle les pensées et les intentions du cœur. Nulle créature n'est invisible en sa présence ; mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 113, 11
R/. Allelúia. V/. Qui timent Dóminum sperent in eo: adiútor et protéctor eórum est. R/. Alléluia. V/. Que ceux qui craignent le Seigneur mettent en lui leur espérance, il est leur soutien et leur protecteur.
Evangelium Evangile
Marcus (10,17-30) Marc(10,17-30)
In illo tempore, cum egrederétur in viam, accúrrens quidam et, genu flexo ante eum, rogábat eum: “Magíster bone, quid fáciam ut vitam aetérnam percípiam?” Iésus autem dixit ei: “Quid me dicis bonum? Nemo bonus, nisi unus Deus. Praecépta nosti: ne óccidas, ne adúlteres, ne furéris, ne falsum testimónium díxeris, ne fraudem féceris, honóra patrem tuum et matrem.” Ille autem dixit ei: “Magíster, haec ómnia conservávi a iuventúte mea.” Iésus autem intúitus eum diléxit eum et dixit illi: “Unum tibi deest: vade, quaecúmque habes, vende et da paupéribus et habébis thesáurum in caelo; et veni, séquere me.” Qui contristátus in hoc verbo, ábiit maerens: erat enim habens possessiónes multas. Et circumspíciens Iésus ait discípulis suis: “Quam diffícile, qui pecúnias habent, in regnum Dei introíbunt.” Discípuli autem obstupescébant in verbis eíus. At Iésus rursus respóndens ait illis: “Fílii, quam difffícile est in regnum Dei introíre. Facílius est cámelum per forámen acus transíre quam dívitem intráre in regnum Dei.” Qui magis admirabántur dicéntes ad semetípsos: “Et quis potest salvus fíeri?”  Íntuens illos Iésus ait: “Apud hómines impossíbile est sed non apud Deum: ómnia enim possibília sunt apud Deum.” Coepit Petrus ei dícere: “Ecce nos dimísimus ómnia et secúti sumus te.” Ait Iésus: “Amen dico vobis: Nemo est, qui relíquerit domum aut fratres aut soróres aut matrem aut patrem aut fílios aut agros propter me et propter evangélium, qui non accípiat cénties tantum nunc in témpore hoc, domos et fratres et soróres et matres et fílios et agros cum persecutiónibus, et in sǽculo futúro vitam aetérnam. En ce temps là, comme Il Se mettait en chemin, quelqu'un accourut, et, fléchissant le genou devant Lui, il Lui demandait: Bon Maître, que ferai-je pour acquérir la vie éternelle? Jésus lui dit: Pourquoi M'appelles-tu bon? Personne n'est bon, si ce n'est Dieu seul. Tu connais les commandements: Ne commets pas l'adultère; Ne tue pas; Ne dérobe pas; Ne porte pas de faux témoignage; Ne fais tort à personne; Honore ton père et ta mère. Il lui répondit: Maître, J'ai observé toutes ces choses depuis ma jeunesse. Jésus, l'ayant regardé, l'aima, et lui dit: Il te manque une chose; va, vends tout ce que tu as et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le Ciel; puis viens et suis-Moi. Mais lui, affligé de cette parole, s'en alla triste, car il avait de grands biens. Alors Jésus, regardant autour de Lui, dit à Ses disciples: Qu'il est difficile à ceux qui ont des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu! Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Mais Jésus, reprenant, leur dit: Mes petits enfants, qu'il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d'entrer dans le royaume de Dieu! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille, qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. Ils furent encore plus étonnés, et ils se disaient les uns les autres: Et qui donc peut être sauvé? Jésus, les regardant, dit: Cela est impossible aux hommes, mais non pas à Dieu; car tout est possible à Dieu. Alors Pierre se mit à Lui dire: Nous, voici que nous avons tout quitté, et que nous T'avons suivi. Jésus répondit: En vérité, Je vous le dis, personne ne quittera sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou ses enfants, ou ses champs, pour Moi et pour l’Évangile, qu'il ne reçoive cent fois autant, maintenant, en ce temps présent, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants et des champs, avec des persécutions, et, dans le siècle futur, la vie éternelle.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Esth. 14, 12 et 13
Recordáre mei, Dómine, omni potentátui dóminans: et da sermónem rectum in os meum, ut pláceant verba mea in conspéctu príncipis. Souviens-Toi de moi, Seigneur, Toi qui domines toute puissance terrestre, et mets sur mes lèvres un langage plein de droiture, en sorte que mes paroles, prononcées en présence de Celui qui est le principe de toutes choses Lui soient agréables.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Super oblataPrière sur les oblats
Súscipe, Dómine, fidélium preces cum oblatiónibus hostiárum, ut, per hæc piæ devotiónis offícia, ad cæléstem glóriam transeámus. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 118, 22 et 24
Aufer a me oppróbrium et contémptum, quia mandáta tua exquisívi, Dómine: nam et testimónia tua meditátio mea est. Éloigne de moi l'opprobre et le mépris, car j'ai recherché Tes commandements. Car Tes préceptes sont le sujet de ma méditation, et Tes ordonnances me servent de conseil.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Post communionemPost-communion
Orémus.Orémus.
Maiestátem tuam, Dómine, supplíciter deprecámur, ut, sicut nos Córporis et Sánguinis sacrosáncti pascis aliménto, ita divínæ natúræ fácias esse consórtes. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 129, 3-4
Si iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit? Quia apud te propitiátio est, Deus Israel. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 33, 11
Dívites eguérunt et esuriérunt; quæréntes autem Dóminum non minuéntur omni bono.
Vel: 1 Io 3, 2 Cum apparúerit Dóminus, símiles ei érimus, quóniam vidébimus eum sícuti est.