Messe du samedi 11 mai 2019

Hebdomada III Paschae IIIème semaine de Pâques
Sabbato Sabbato
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 65, 1-2
IUBILÁTE Deo, omnis terra, allelúia: psalmum dícite nómini eius, allelúia: date glóriam laudi eius, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 3 Dícite Deo, quam terribília sunt ópera tua, Dómine ! in multitúdine virtútis tuae mentiéntur tibi inimíci tui. ℣. Glória Patri. Jubilez pour Dieu, ô terre entière, alléluia ; chantez un psaume à Son Nom, alléluia ; rendez glorieuse Sa louange, alléluia, alléluia, alléluia. Ps. 3 Dites à Dieu: Que Tes œuvres sont terribles, Seigneur! A cause de la grandeur de Ta puissance, Tes ennemis T'adressent des hommages menteurs. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, qui credéntes in te fonte baptísmatis innovásti, hanc renátis in Christo concéde custódiam, ut, omni erróris incúrsu devícto, grátiam tuæ benedictiónis fidéliter servent. Per Dóminum. Ô Dieu qui as renouvelé ceux qui croient en Toi par la fontaine du baptême, accorde Ta protection à ceux qui sont renés dans le Christ, pour que, toute attaque de l'erreur étant vaincue, ils conservent fermement la grâce de Ta bénédiction.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (9,31-42)
In diébus illis: Ecclésia quidem per totam Iudǽam et Galilǽam et Samaríam habébat pacem; ædificabátur et ambulábat in timóre Dómini et consolatióne Sancti Spíritus crescébat. Factum est autem Petrum, dum pertransíret univérsos, deveníre et ad sanctos, qui habitábant Lyddae. Invénit autem ibi hóminem quendam nómine Ǽneam ab annis octo iacéntem in grabáto, qui erat paralýticus. Et ait illi Petrus: “Ǽnea, sanat te Iésus Christus; surge et sterne tibi.” Et contínuo surréxit. Et vidérunt illum omnes, qui inhabitábant Lyddam et Saron, qui convérsi sunt ad Dóminum. In Ióppe autem erat quaedam discípula nómine Tábitha, quae interpretáta dícitur Dorcas; haec erat plena opéribus bonis et eleemósynis, quas faciébat. Factum est autem in diébus illis ut infirmáta morerétur; quam cum lavíssent, posuérunt in cenáculo. Cum autem prope esset Lydda ab Ióppe, discípuli audiéntes quia Petrus esset in ea, misérunt duos viros ad eum rogántes: “Ne pigríteris veníre usque ad nos!” Exsúrgens autem Petrus venit cum illis; et cum advenísset, duxérunt illum in cenáculum; et circumstetérunt illum omnes víduae flentes et ostendéntes túnicas et vestes, quas faciébat Dorcas, cum esset cum illis. Eiéctis autem ómnibus foras Petrus, et ponens génua orávit et convérsus ad corpus dixit: “Tábitha, surge!” At illa apéruit óculos suos et, viso Petro, resédit. Dans autem illi manum eréxit eam et, cum vocásset sanctos et víduas, exhíbuit eam vivam. Notum autem factum est per univérsam Ióppen, et credidérunt multi in Dómino. En ces jours là : l'Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie; et elle s'établissait, marchant dans la crainte du Seigneur, et elle était remplie de la consolation de l'Esprit-Saint. Or il arriva que Pierre, en les visitant tous, vint auprès des saints qui habitaient à Lydda. Il trouva là un homme nommé Enée, qui depuis huit ans était étendu sur un grabat; il était paralytique. Et Pierre lui dit: Enée, le Seigneur Jésus-Christ te guérit; lève-toi, et arrange toi-même ton lit. Et aussitôt il se leva. Tous ceux qui habitaient à Lydda et dans Saron le virent, et ils se convertirent au Seigneur. Il y avait à Joppé, parmi les disciples, une femme nommée Tabitha, mot qui se traduit par Dorcas. Elle était remplie de bonnes oeuvres et des aumônes qu'elle faisait. Or il arriva en ces jours-là qu'étant tombée malade, elle mourut; après qu'on l'eut lavée, on la mit dans une chambre haute. Et comme Lydda était près de Joppé, les disciples, ayant appris que Pierre y était, lui envoyèrent deux hommes, pour lui faire cette prière: Ne tarde pas à venir auprès de nous. Pierre, se levant, alla avec eux. Lorsqu'il fut arrivé, on le conduisit dans la chambre haute; et toutes les veuves l'entourèrent en pleurant, et en lui montrant les tuniques et les vêtements que leur faisait Dorcas. Ayant fait sortir tout le monde, Pierre se mit à genoux et pria; puis se tournant vers le corps, il dit: Tabitha, lève-toi. Elle ouvrit les yeux, et ayant vu Pierre, elle se mit sur son séant. Il lui donna la main, et la leva; et ayant appelé les saints et les veuves, il la leur rendit vivante. Ce fait fut connu dans tout Joppé, et beaucoup crurent au Seigneur. Or il arriva que Pierre demeura des jours nombreux à Joppé, chez un corroyeur nommé Simon.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ioann. 6, 64
℟. Allelúia. ℣. Spíritus est qui vivíficat: caro autem non prodest quidquam. ℟. Alléluia. ℣. C’est l’Esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (6,60-69)
In illo tempore: Multi audiéntes ex discípulis Iesu dixérunt: “Dúrus est hic sermo! Quis potest eum audíre?” Sciens autem Iésus apud semetípsum quia murmurárent de hoc discípuli eíus, dixit eis: “Hoc vos scandalízat? Si ergo vidéritis Fílium hóminis ascendéntem, ubi erat prius? Spíritus est, qui vivíficat, caro non prodest quidquam; verba, quae ego locútus sum vobis, Spíritus sunt et vita sunt. Sed sunt quidam ex vobis, qui non credunt.” Sciébat enim ab inítio Iésus, qui essent non credéntes, et quis traditúrus esset eum. Et dicébat: “Proptérea dixi vobis: Nemo potest veníre ad me, nisi fúerit ei datum a Patre.” Ex hoc multi discipulórum eíus abiérunt retro et iam non cum illo ambulábant. Dixit ergo Iésus ad Duódecim: “Númquid et vos vultis abíre?” Respóndit ei Simon Petrus: “Dómine, ad quem íbimus? Verba vitae aetérnae habes; et nos credídimus et cognóvimus quia tu es Sanctus Dei.” En ce temps là: Beaucoup des disciples de Jésus, l'ayant entendu, dirent: Cette parole est dure, et qui peut l'écouter? Mais Jésus, sachant en Lui-même que Ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit: Cela vous scandalise? Et si vous voyez le Fils de l'homme monter là où Il était auparavant? C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que Je vous ai dites sont esprit et vie. Mais il en est quelques-uns parmi vous qui ne croient pas. Car, dès le commencement, Jésus savait ceux qui ne croyaient point, et quel était celui qui Le trahirait. Et Il disait: C'est pour cela que Je vous ai dit que personne ne peut venir à Moi, si cela ne lui a été donné par Mon Père.  Dès lors beaucoup de Ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec Lui.  Jésus dit donc aux douze: Et vous, est-ce que vous voulez aussi vous en aller?  Simon-Pierre Lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 145, 2
Lauda, ánima mea, Dóminum: laudábo Dóminum in vita mea: psallam Deo meo, quámdiu ero, allelúia. O mon âme, loue le Seigneur. Je louerai le Seigneur pendant ma vie; je chanterai mon Dieu tant que je serai, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Oblatiónes famíliæ tuæ, quǽsumus, Dómine, súscipe miserátus, ut, sub tuæ protectiónis auxílio, et colláta non perdant, et ad ætérna dona pervéniant. Per Christum. Accueille dans Ta miséricorde, Seigneur, les oblations de Ta famille, de sorte que sous Ta protection, nous ne perdions pas les dons que nous avosn reçus et que nous parvenions aux dons éternels.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS III IIIème PREFACE PASCALE
De Christo vivente et semper interpellante pro nobis Du Christ, vivant et intercédant sans cesse pour nous
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Qui se pro nobis offérre non désinit, nosque apud te perénni advocatióne deféndit; qui immolátus iam non móritur, sed semper vivit occísus.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Parce qu'Il ne cesse de S'offrir pour nous, intercédant sans cesse devant Toi ; tué, Il ne meurt plus; immmolé, Il vit pour toujours.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 95, 2
Cantáte Dómino, allelúia: cantáte Dómino, et benedícite nomen eius: bene nuntiáte de die in diem salutáre eius, allelúia, allelúia. Chantez au Seigneur, alléluia, chantez le Seigneur et bénissez Son Nom, annoncez de jour en jour Son salut, alléluia, alléuia.
Post communionem Post communion
Contínua, quǽsumus, Dómine, quos salvásti pietáte custódi, ut, qui Fílii tui passióne sunt redémpti, eius resurrectióne læténtur. Qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Continue, nous T'en prions, Seigneur, de conserver ceux que Tu as sauvé dans Ta bonté pour que ceux pour lesquels Tu as obtenu la rédemption par la Passion de Ton Fils puissent se réjouir dans Sa résurrection.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Col 2, 12
Consepúlti estis Christo in baptísmo, in quo et resurrexístis per fidem operatiónis Dei, qui suscitávit illum a mórtuis, allelúia.
Ant. ad communionem
Io 17, 20-21
Pater, pro eis rogo, ut ipsi in nobis unum sint, ut credat mundus quia tu me misísti, dicit Dóminus, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word