Messe du mercredi 15 mai 2019

Hebdomada IV Paschae IVème semaine de Pâques
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 32, 5-6
MISERICÓRDIA Dómini plena est terra, allelúia: verbo Dómini caeli firmáti sunt, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Exsultáte, iusti, in Dómino: rectos decet collaudátio. ℣. Glória Patri. La terre est remplie de la miséricorde du Seigneur, alléluia : les cieux ont été affermis par la parole du Seigneur, alléluia, alléluia. Ps. Exultez, justes, dans le Seigneur, aux cœurs droits sied la louange. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, vita fidélium, glória humílium, beatitúdo iustórum, ad preces súpplicum benígnus inténde, ut, qui promíssa tuæ sítiunt largitátis, de tua semper abundántia repleántur. Per Dóminum. Ô Dieu, vie de ceux qui sont fidèles, gloire des humbles, béatitude des justes, écoute avec bienveillance les prières de ceux qui Te supplient, afin que ceux qui ont soif de Tes promesses soient toujours comblés par Ton abondance.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (12,24-13,5a)
In diébus illis: Verbum autem Dei crescébat et multiplicabátur. Bárnabas autem et Saulus revérsi sunt in Ierusálem expléto ministério, assúmpto Ioánne, qui cognominátus est Marcus. Erant autem in ecclésia, quae erat Antiochíae, prophétae et doctóres: Bárnabas et Símeon, qui vocabátur Niger, et Lúcius Cyrenénsis et Manaen, qui erat Heródis tetrárchae collactáneus, et Saulus. Ministrántibus autem illis Dómino et ieiunántibus, dixit Spíritus Sanctus: “Separáte mihi Bárnabam et Saulum in opus, ad quod vocávi eos.” Tunc ieiunántes et orántes imponentésque eis manus dimisérunt illos. Et ipsi quidem missi ab Spíritu Sancto devenérunt Seleúciam et inde navigavérunt Cyprum et, cum veníssent Salámina, praedicábant verbum Dei in synagógis Iudaeórum. En ces jours là : la parole du Seigneur faisait des progrès et se répandait de plus en plus. Barnabé et Saul, leur mission remplie, revinrent de Jérusalem, ramenant avec eux Jean, surnommé Marc. Il y avait dans l'église d'Antioche des prophètes et des docteurs, parmi lesquels étaient Barnabé, Simon qu'on appelait le Noir, Lucius le Cyrénéen, Manahen, frère de lait d'Hérode le tétrarque, et Saul. Or pendant qu'ils célébraient le culte du Seigneur et qu'ils jeûnaient, l'Esprit-Saint leur dit: Séparez-Moi Saul et Barnabé, pour l'oeuvre à laquelle Je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains et les laissèrent partir. Et eux, envoyés par l'Esprit-Saint, allèrent à Séleucie, et de là ils naviguèrent vers Chypre. Lorsqu'ils furent arrivés à Salamine, ils prêchaient la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 110, 9
℟. Allelúia. ℣. Redemptiónem misit Dóminus pópulo suo. ℟. Alléluia. ℣. Le Seigneur a envoyé la délivrance à Son peuple.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (12,44-50)
In illo tempore: Clamávit Iésus et dixit: “Qui credit in me, non credit in me sed in eum, qui misit me; et, qui videt me, videt eum, qui misit me. Ego lux in mundum veni, ut omnis, qui credit in me, in ténebris non máneat. Et si quis audíerit verba mea et non custodíerit, ego non iúdico eum; non enim veni, ut iúdicem mundum, sed ut salvíficem mundum. Qui spernit me et non áccipit verba mea, habet, qui iúdicet eum: sermo, quem locútus sum, ille iudicábit eum in novíssimo die, quia ego ex meípso non sum locútus, sed, qui misit me, Pater, ipse mihi mandátum dedit quid dicam et quid loquar. Et scio quia mandátum eíus vita aetérna est. Quae ergo ego loquor, sicut dixit mihi Pater, sic loquor.” En ce temps là, Jésus Jésus S'écria, et dit: Celui qui croit en Moi, ne croit pas en Moi, mais en Celui qui M'a envoyé. Et celui qui Me voit, voit Celui qui M'a envoyé. Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en Moi ne demeure point dans les ténèbres. Et si quelqu'un entend Mes paroles, et ne les garde pas, ce n'est pas Moi qui le juge; car Je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. 48 Celui qui Me méprise, et qui ne reçoit pas Mes paroles, a son juge: la parole même que J'ai annoncée le jugera au dernier jour. Car Je n'ai point parlé de Moi-même; mais le Père qui M'a envoyé M'a Lui-même prescrit ce que Je dois dire, et comment Je dois parler. Et Je sais que Son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi, les choses que Je dis, Je les dis comme le Père Me les a dites.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 62, 2 et 5
Deus, Deus meus, ad te de luce vígilo: et in nómine tuo levábo manus meas, allelúia. O Dieu, mon Dieu, je veille aspirant à Toi dès l'aurore ; et à Ton nom j'élève les mains, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Deus, qui nos, per huius sacrifícii veneránda commércia, uníus summǽque divinitátis partícipes effecísti, præsta, quǽsumus, ut, sicut tuam cognóvimus veritátem, sic eam dignis móribus assequámur. Per Christum. Dieu, qui nous fais participer à Ta divinité unique et suprême à travers l'admirable échange de ce sacrifice, accorde-nous, nous T'en prions, de réaliser dans une vie sainte la vérité que nous avons connue en Toi.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS IV IVème PREFACE PASCALE
De restauratione universi per mysterium paschale De la restauration universelle par le mystère de Pâques
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Quia, vetustáte destrúcta, renovántur univérsa deiécta, et vitæ nobis in Christo reparátur intégritas.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Car notre ancienne misère a été détruite, tout ce qui s'est effondré a été reconstruit
et notre vie dans le Christ a été entièrement renouvelée.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 95, 2
Cantáte Dómino, allelúia: cantáte Dómino, et benedícite nomen eius: bene nuntiáte de die in diem salutáre eius, allelúia, allelúia. Chantez au Seigneur, alléluia, chantez le Seigneur et bénissez Son Nom, annoncez de jour en jour Son salut, alléluia, alléuia.
Post communionem Post communion
Pópulo tuo, quǽsumus, Dómine, adésto propítius, et, quem mystériis cæléstibus imbuísti, fac ad novitátem vitæ de vetustáte transíre. Per Christum. Assiste, nous T'en prions Seigneur, Ton peuple, et lui qui a été nourri avec les mystères du ciel, qu'ils puissent le faire passer de l'ancien à la vie nouvelle.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 17, 50; 21, 23
Confitébor tibi in pópulis, Dómine, et narrábo nomen tuum frátribus meis, allelúia. Je Te louerai, Seigneur, parmi les peuples, et je narrerai Ton Nom à mes frères, alléluia.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Io 15, 16.19
Dicit Dóminus: Ego elégi vos de mundo et pósui vos ut eátis, et fructum afferátis, et fructus vester máneat, allelúia. Le Seigneur a dit :c’est Moi qui vous ai choisis, et je vous ai établis afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, alléluia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word