Messe du samedi 18 mai 2019

Hebdomada IV Paschae IVème semaine de Pâques
Sabbato Sabbato
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 32, 5-6
MISERICÓRDIA Dómini plena est terra, allelúia: verbo Dómini caeli firmáti sunt, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Exsultáte, iusti, in Dómino: rectos decet collaudátio. ℣. Glória Patri. La terre est remplie de la miséricorde du Seigneur, alléluia : les cieux ont été affermis par la parole du Seigneur, alléluia, alléluia. Ps. Exultez, justes, dans le Seigneur, aux cœurs droits sied la louange. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, semper in nobis paschále pérfice sacraméntum, ut, quos sacro baptísmate dignátus es renováre, sub tuæ protectiónis auxílio multos fructus áfferant, et ad ætérnæ vitæ gáudia perveníre concédas. Per Dóminum. Dieu éternel et tout-puissant, accomplis toujours en nous le mystère pascal, afin que ceux que Tu as jugés dignes d'être renouvelés par le baptême sacré portent beaucoup de fruits avec le secours de Ta protection, et accorde-leur de parvenir aux joies de la vie éternelle.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolórum (13,44-52)
Sequénti sábbato paene univérsa cívitas convénit audíre verbum Dómini. Vidéntes autem turbas Iudǽi, repléti sunt zelo; et contradicébant his, quae a Paulo dicebántur, blasphemántes. Tunc audénter Paulus et Bárnabas dixérunt: “Vóbis oportébat primum loqui verbum Dei; sed quóniam repéllitis illud et indígnos vos iudicátis aetérnae vitae, ecce convértimur ad gentes. Sic enim praecépit nobis Dóminus: ‘Pósui te in lumen géntium, ut sis in salútem usque ad extrémum terrae.’” Audiéntes autem gentes gaudébant et glorificábant verbum Dómini, et credidérunt, quotquot erant praeordináti ad vitam aetérnam; ferebátur autem verbum Dómini per univérsam regiónem. Iudǽi autem concitavérunt honéstas inter coléntes mulíeres et primos civitátis et excitavérunt persecutiónem in Paulum et Bárnabam et eiecérunt eos de fínibus suis. At illi, excússo púlvere pedum in eos, venérunt Icónium; discípuli quoque replebántur gáudio et Spíritu Sancto. Le sabbat suivant, presque toute la ville se réunit pour entendre la parole de Dieu. Mais les Juifs, voyant cette foule, furent remplies de jalousie, et ils contredisaient, en blasphémant, ce que Paul disait. Alors Paul et Barnabé dirent hardiment: C'est à vous d'abord qu'il fallait annoncer la parole de Dieu; mais puisque vous la rejetez, et que vous vous jugez indignes de la vie éternelle, voici que nous nous tournons vers les gentils. Car le Seigneur nous l'a ainsi ordonné: Je t'ai établi pour être la lumière des nations, afin que tu sois le salut jusqu'aux extrémités de la terre. Entendant cela, les gentils se réjouirent, et ils glorifiaient la parole du Seigneur; et tous ceux qui avaient été prédestinés à la vie éternelle devinrent croyants. Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la contrée. Mais les Juifs soulevèrent les femmes pieuses et de distinction, et les principaux de la ville, et excitèrent une persécution contre Paul et Barnabé, et les chassèrent de leur territoire. Mais ceux-ci, ayant secoué contre eux la poussière de leurs pieds, vinrent à Iconium. Cependant, les disciples étaient remplis de joie et de l'Esprit-Saint.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 97, 1 Ps. 97,1
℟. Allelúia. ℣. Cantáte Dómino cánticum novum: quia mirabília fecit Dóminus. ℟. Alléluia. ℣. Chantez au Seigneur un cantique nouveau : car le Seigneur a fait des merveilles.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (14,7-14)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Si cognovístis me, et Patrem meum útique cognoscétis; et ámodo cognoscítis eum et vidístis eum.” Dicit ei Philíppus: “Dómine, osténde nobis Patrem, et súfficit nobis.” Dicit ei Iésus: “Tánto témpore vobíscum sum, et non cognovísti me, Philíppe? Qui vidit me, vidit Patrem. Quómodo tu dicis: ‘Osténde nobis Patrem’? Non credis quia ego in Patre, et Pater in me est? Verba, quae ego loquor vobis, a meípso non loquor; Pater autem in me manens facit ópera sua. Crédite mihi quia ego in Patre, et Pater in me est; alióquin propter ópera ipsa crédite. Amen, amen dico vobis: Qui credit in me, ópera, quae ego fácio, et ipse fáciet et maióra horum fáciet, quia ego ad Patrem vado. Et quodcúmque petiéritis in nómine meo, hoc fáciam, ut glorificétur Pater in Fílio; si quid petiéritis me in nómine meo, ego fáciam. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Si vous M'aviez connu, vous auriez aussi connu Mon Père; et bientôt vous Le connaîtrez, et vous L'avez déjà vu.  Philippe Lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui dit: Il y a si longtemps que Je suis avec vous, et vous ne Me connaissez pas? Philippe, celui que Me voit, voit aussi le Père. Comment peux-tu dire: Montre-nous le Père?  Ne croyez-vous pas que Je suis dans le Père, et que le Père est en Moi? Les paroles que Je vous dis, Je ne les dis pas de Moi-même; mais le Père, qui demeure en Moi, fait Lui-même Mes oeuvres.  Ne croyez-vous pas que Je suis dans le Père, et que le Père est en Moi? Croyez-le du moins à cause de ces oeuvres. En vérité, en vérité, Je vous le dis, celui qui croit en Moi fera lui-même les oeuvres que Je fais, et il en fera de plus grandes, parce que Je m'en vais auprès du Père. Et tout ce que vous demanderez au Père en Mon nom, Je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous Me demandez quelque chose en Mon nom, Je le ferai.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 62, 2 et 5
Deus, Deus meus, ad te de luce vígilo: et in nómine tuo levábo manus meas, allelúia. O Dieu, mon Dieu, je veille aspirant à Toi dès l'aurore ; et à Ton nom j'élève les mains, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Propítius, Dómine, quǽsumus, hæc dona sanctífica, et, hóstiæ spiritális oblatióne suscépta, nosmetípsos tibi pérfice munus ætérnum. Per Christum. Sois propice, Seigneur, nous T'en prions, sanctifie ces dons, accepte l'offrande de ce sacrifice spirituel et qu'il nous transforme en oblation perpétuelle.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS IV IVème PREFACE PASCALE
De restauratione universi per mysterium paschale De la restauration universelle par le mystère de Pâques
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Quia, vetustáte destrúcta, renovántur univérsa deiécta, et vitæ nobis in Christo reparátur intégritas.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Car notre ancienne misère a été détruite, tout ce qui s'est effondré a été reconstruit
et notre vie dans le Christ a été entièrement renouvelée.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ioann. 14, 9 et 10
Tanto témpore vobíscum sum, et non cognovístis me ? Philíppe, qui videt me, videt et Patrem meum: allelúia: non credis, quia ego in Patre, et Pater in me est ? Allelúia, allelúia. Il y a si longtemps que Je suis avec vous, et vous ne Me connaissez pas ? Philippe, qui Me voit voit aussi Mon père, alléluia. Ne croyez-vous pas que Je suis dans le Père, et que le Père est en Moi? Alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, sacri dona mystérii, humíliter deprecántes, ut, quæ in sui commemoratiónem nos Fílius tuus fácere præcépit, in nostræ profíciant caritátis augméntum. Per Christum. Ayant reçu, Seigneur, le don sacré de Tes mystères, nous demandons humblement de grandir dans l'amour de ce que ton Fils nous a ordonné de réaliser en Sa mémoire.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. 1 Petr 2, 9
Pópulus acquisitiónis, annuntiáte virtútes eius, qui vos de ténebris vocávit in admirábile lumen suum, allelúia.
Ant. ad communionem
Io 17, 24
Pater, quos dedísti mihi, volo ut ubi sum ego, et illi sint mecum, ut vídeant claritátem quam dedísti mihi, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word