Messe du mercredi 22 mai 2019

Hebdomada V Paschae Vème semaine de Pâques
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 97, 1 et 2 Ps . 97,1 et 2
CANTÁTE Dómino cánticum novum, allelúia: quia mirabília fecit Dóminus, allelúia: ante conspéctum géntium revelávit iustítiam suam, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Salvávit sibi déxtera eius: et bráchium sanctum eius. ℣. Glória Patri. Chantez au Seigneur un cantique nouveau, alléluia ; car le Seigneur a opéré des merveilles, alléluia, Il a révélé Sa justice en présence des nations, alléluia, alléluia, alléluia. Ps. Sa droite et Son saint bras L’ont fait triompher. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, innocéntiæ restitútor et amátor, dírige ad te tuórum corda servórum, ut, Spíritus tui fervóre concépto, et in fide inveniántur stábiles et in ópere efficáces. Per Dóminum. Dieu, qui aimes l'innocence et la fais recouvrer, oriente vers Toi les cœurs de Tes serviteurs, afin que sous l'ardente motion de Ton Esprit, ils deviennent stables dans la foi et actifs dans les œuvres.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolorum (15,1-6)
In diébus illis: Quidam descendéntes de Iudǽa docébant fratres: “Nísi circumcidámini secúndum morem Móysis, non potéstis salvi fíeri.” Facta autem seditióne et conquisitióne non mínima Paulo et Bárnabae advérsum illos, statuérunt, ut ascénderent Paulus et Bárnabas et quidam álii ex illis ad apóstolos et presbýteros in Ierusálem super hac quaestióne. Illi ígitur dedúcti ab ecclésia pertransiébant Phóenicen et Samaríam narrántes conversiónem géntium et faciébant gáudium magnum ómnibus frátribus. Cum autem veníssent Hierosólymam, suscépti sunt ab ecclésia et apóstolis et presbýteris et annuntiavérunt quanta Deus fecísset cum illis. Surrexérunt autem quidam de hǽresi pharisaeórum, qui credíderant, dicéntes: “Opórtet circumcídere eos, praecípere quoque serváre legem Móysis!” Convenerúntque apóstoli et presbýteri vidére de verbo hoc. En ces jours là : quelques-uns venus de Judée, enseignaient ainsi les frères : Si vous n'êtes pas circoncis selon l'usage de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés. Une contestation très vive s'étant élevée entre Paul et Barnabé et eux, il fut résolu que Paul et Barnabé, et quelques-uns des autres, monteraient auprès des Apôtres et des prêtres à Jérusalem, pour traiter cette question. Eux donc, après avoir été accompagnés par l'Eglise, traversèrent la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des gentils, et ils causaient une grande joie à tous les frères. Arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l'Eglise, par les Apôtres et par les anciens, et ils annoncèrent quelles grandes choses Dieu avait faites avec eux. Mais quelques-uns de la secte des pharisiens, devenus croyants, se levèrent, disant : Il faut circoncire les gentils, et leur ordonner d'observer la loi de Moïse. Alors les Apôtres et les anciens s'assemblèrent pour examiner cette affaire.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia. Alléluia
Ps. 121, 1
℟. Allelúia. ℣. Laetátus sum in his, quae dicta sunt mihi: in domum Dómini íbimus. ℟. Alléluia. ℣. J'ai été joyeux quand on m'a dit : nous irons dans la maison du Seigneur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loánnem (15,1-8)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Ego sum vitis vera, et Pater meus agrícola est. Omnem pálmitem in me non feréntem fructum tollit eum; et omnem, qui fert fructum, purgat eum, ut fructum plus áfferat. Iam vos mundi estis propter sermónem, quem locútus sum vobis. Manéte in me, et ego in vobis. Sicut palmes non potest ferre fructum a semetípso, nisi mánserit in vite, sic nec vos, nisi in me manséritis. Ego sum vitis, vos pálmites. Qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, quia sine me nihil potéstis fácere. Si quis in me non mánserit, missus est foras sicut palmes et áruit; et cólligunt eos et in ignem mittunt, et ardent. Si manséritis in me, et verba mea in vobis mánserint, quodcúmque voluéritis, pétite, et fiet vobis. In hoc clarificátus est Pater meus, ut fructum multum afferátis et efficiámini mei discípuli. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Je suis la vraie vigne, et Mon Pére est le vigneron. Tout sarment qui ne porte pas de fruit en Moi, Il le retranchera; et tout sarment qui porte du fruit, Il l'émondera, afin qu'il porte plus de fruit. Vous êtes déjà purs, à cause de la parole que Je vous ai annoncée. Demeurez en Moi, et Je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez pas non plus, si vous ne demeurez en Moi. Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi, et Moi en lui, porte beaucoup de fruit; car, sans Moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en Moi, il sera jeté dehors comme le sarment, et il séchera; puis on le ramassera, et on le jettera au feu, et il brûlera. Si vous demeurez en Moi, et que Mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. En ceci mon Père sera glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit, et que vous deveniez Mes disciples.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 65, 1-2 et 16 Ps. 65, 1-2 et 16
Iubiláte Deo, univérsa terra: psalmum dícite nómini eius: veníte, et audíte, et narrábo vobis, omnes qui timétis Deum, quanta fecit Dóminus ánimae meae, allelúia. Jubilez en Dieu, ô terre entière; chantez un psaume à Son Nom; Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Concéde, quǽsumus, Dómine, semper nos per hæc mystéria paschália gratulári, ut contínua nostræ reparatiónis operátio perpétuæ nobis fiat causa lætítiæ. Per Christum. Obtiens-nous, Seigneur, de toujours nous réjouir de ces sacrements de Pâques, afin que la mise à jour continue de Ton œuvre de réparation soit pour nous une source de joie incessante.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS V Vème PREFACE PASCALE
De Christo sacerdote et victima Du Christ, prêtre et victime
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Qui, oblatióne córporis sui, antíqua sacrifícia in crucis veritáte perfécit, et, seípsum tibi pro nostra salúte comméndans, idem sacérdos, altáre et agnus exhíbuit.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Lui qui, par l'immolation de Son corps sur la croix, a pleinement accompli ce qu'annonçaient les anciens sacrifices et, s'offrant pour notre salut, S'est manifesté comme prêtre, autel et victime.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Io, 15,5
Ego sum vitis vera et vos pálmites, qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, allelúia, allelúia. Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi, et Moi en lui, porte beaucoup de fruit, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Exáudi, Dómine, preces nostras, ut redemptiónis nostræ sacrosáncta commércia et vitæ nobis cónferant præséntis auxílium et gáudia sempitérna concílient. Per Christum. Exauce nos prières, Seigneur, en sorte que le prix sacro-saint de notre rédemption nous procure Ton secours dans la vie présente et nous obtienne les joies sans fin.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Ps 70, 8.23
Repleátur os meum laude tua, ut possim cantáre; gaudébunt lábia mea, dum cantávero tibi, allelúia.
Ant. ad communionem
Surréxit Dóminus et illúxit nobis, quos redémit sánguine suo, allelúia.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word