Messe du mardi 2 juillet 2019 -

Hebdomada XIII per annum XIIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi


Introitus Introït
Ps. 46, 2
OMNES gentes, pláudite mánibus: iubiláte Deo in voce exsultatiónis. Ps. ibid., 3 Quóniam Dóminus excélsus, terríbilis: Rex magnus super omnem terram. V/. Glória Patri. Nations, battez toutes des mains ; célébrez Dieu par des cris d’allégresse. Ps. Car le Seigneur est très haut et terrible, roi suprême sur toute la terre.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Deus, qui, per adoptiónem grátiæ, lucis nos esse fílios voluísti, præsta, quæsumus, ut errórum non involvámur ténebris, sed in splendóre veritátis semper maneámus conspícui. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Ô Dieu, Tu as voulu que la grâce d'adoption fît de nous des fils de lumière ; accorde-nous, nous T'en prions, de n'être pas enveloppés dans les ténèbres de l'erreur, mais de demeurer toujours, de façon manifeste, dans l'éclat de la vérité.  Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Genesis (19,15-29) Genèse (18,15-29)
In diébus illis: Cogébant Lot ángeli dicéntes: “Súrge, tolle uxórem tuam et duas fílias, quas habes hic, ne péreas in scélere Sodomae.” Tardánte illo, apprehendérunt viri manum eíus et manum uxóris ac duárum filiárum eíus, eo quod párceret Dóminus illi. Et eduxérunt eum posuerúntque extra civitátem. Ibi locútus est: “Salváre, ágitur de vita tua; noli respícere post tergum, nec stes in omni circa regióne; sed in monte salvum te fac, ne péreas.” Dixítque Lot ad eos: “Non, quaeso, Dómine. Ecce invénit servus tuus grátiam coram te, et magnificásti misericórdiam tuam, quam fecísti mecum, ut salváres ánimam meam; nec possum in monte salvári, ne forte apprehéndat me malum et móriar. Ecce, cívitas haec iúxta, ad quam possum fúgere, parva, et salvábor in ea – numquid non módica est? – et vivet ánima mea.” Dixítque ad eum: “Ecce, étiam in hoc suscépi preces tuas, ut non subvértam urbem, pro qua locútus es. Festína et salváre ibi, quia non pótero fácere quidquam, donec ingrediáris illuc.” Idcírco vocátum est nomen urbis illíus Segor. Sol egréssus est super terram, et Lot ingréssus est Segor. Ígitur Dóminus pluit super Sodómam et Gomórram sulphur et ignem a Dómino de caelo et subvértit civitátes has et omnem circa regiónem, univérsos habitatóres úrbium et cuncta terrae viréntia. Respiciénsque uxor eíus post se versa est in státuam salis. Ábraham autem consúrgens mane venit ad locum, ubi stéterat prius cum Dómino, intúitus est Sodómam et Gomórram et univérsam terram regiónis illíus; vidítque ascendéntem favíllam de terra quasi fornácis fumum. Cum enim subvérteret Deus civitátes regiónis illíus, recordátus Ábrahae liberávit Lot de subversióne úrbium, in quibus habitáverat. En ces jours là : les anges pressaient fort Lot de sortir, en lui disant: Lève-toi, et emmène ta femme et tes deux filles, de peur que vous ne périssiez aussi vous-même dans la ruine de Sodome. Voyant qu'il différait toujours, ils le prirent par la main, car le Seigneur voulait le sauver, et ils prirent de même sa femme et ses deux filles. L'ayant ainsi fait sortir de la maison, ils le conduisirent hors de la ville, et ils lui parlèrent de cette sorte: Sauvez votre vie; ne regardez point derrière vous, et ne vous arrêtez point dans tout le pays d'alentour; mais sauvez-vous sur la montagne, de peur que vous ne périssiez aussi vous-même avec les autres. Lot leur répondit: Seigneur, Puisque Ton serviteur a trouvé grâce devant Toi, et que Tu as signalé envers lui Ta grande miséricorde en me sauvant la vie, considère, je T'en prie, que je ne puis me sauver sur la montagne, étant en danger que le malheur ne me surprenne auparavant, et que je meure. Mais il y a près d'ici une ville où je puis fuir; elle est petite, je puis m'y sauver. Vous savez qu'elle n'est pas grande, et elle me sauvera la vie. L'Ange lui répondit: J'accorde encore cette grâce à la prière que vous me faites, de ne pas détuire la ville pour laquelle vous me parlez. Hâtez-vous de vous sauver en ce lieu-là, parce que je ne pourrai rien faire jusqu'à ce que vous y soyez entré. C'est pour cette raison que cette ville fut appelé Ségor. Le soleil se levait sur la terre au même temps que Lot entra dans Ségor. Alors le Seigneur fit descendre du Seigneur qui est au Ciel une pluie de soufre et de feu sur Sodome et sur Gomorrhe, Et Il perdit ces villes, et tout le pays d'alentour, et tous les habitants des cités, et tout ce qui avait quelque verdure sur la terre. Or la femme de Lot regarda derrière elle, et elle fut changée en une statue de sel. Or Abraham s'étant levé le matin, vint au lieu où il avait été auparavant avec le Seigneur, Et regardant Sodome et Gomorrhe, et tout le pays d'alentour, il vit des cendres enflammées qui s'élevaient de la terre comme la fumée d'une fournaise. Lorsque Dieu détruisait les villes de ce pays-là, Il Se souvint d'Abraham, et délivra Lot de la ruine de ces villes où il avait demeuré.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 33, 12 et 6
R/. Veníte, fílii, audíte me: timórem Dómini docébo vos. V/. Accédite ad eum, et illuminámini: et fácies vestrae non confundéntur. R/. Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur. V/. Approchez-vous de Lui et vous serez éclairés et la confusion ne couvrira pas vos visages.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 46, 2
R/. Allelúia. V/. Omnes gentes, pláudite mánibus: iubiláte Deo in voce exsultatiónis. R/. Alléluia. V/. Nations, battez toutes des mains, célébrez Dieu par vos cris d’allégresse.
Evangelium Evangile
Matthaeus (8,23-27) Matthieu (8,23-27)
In illo tempore: Ascendénte Iesu in navículam, secúti sunt eum discípuli eíus. Et ecce motus magnus factus est in mari, ita ut navícula operirétur flúctibus; ipse vero dormiébat. Et accessérunt et suscitavérunt eum dicéntes: “Dómine, salva nos, perímus!” Et dicit eis: “Quid tímidi estis, módicae fídei?” Tunc surgens increpávit ventis et mari, et facta est tranquíllitas magna. Porro hómines miráti sunt dicéntes: “quális est hic, quia et venti et mare obóediunt ei?” En ce temps là : Jésus monta dans une barque, et Ses disciples Le suivirent. Et voici qu'il s'éleva sur la mer une si grande tempête, que la barque était couverte par les flots; et Lui, Il dormait. Ses disciples s'approchèrent de Lui, et L'éveillèrent, en disant: Seigneur, sauvez-nous, nous périssons. Et Jésus leur dit: Pourquoi êtes-vous effrayés, hommes de peu de foi? Alors Se levant, Il commanda aux vents et à la mer, et il se fit un grand calme. Ces hommes furent dans l'admiration, et ils disaient: Quel est Celui-ci, à qui les vents et la mer obéissent?
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Dan. 3, 40
Sicut in holocáustis ariétum et taurórum, et sicut in míllibus agnórum pínguium: sic fiat sacrifícium nostrum in conspéctu tuo hódie, ut pláceat tibi: quia non est confúsio confidéntibus in te, Dómine. Comme un holocauste de béliers et de taureaux, ou des milliers d’agneaux gras, qu’ainsi notre sacrifice paraisse aujourd’hui devant Toi et qu’il Te soit agréable, car ceux qui ont confiance en Toi ne seront pas confondus, Seigneur.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Deus, qui mysteriórum tuórum dignánter operáris efféctus, præsta, quæsumus, ut sacris apta munéribus fiant nostra servítia. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 30, 3
Inclína aurem tuam, accélera, ut erípias me. Incline vers moi Ton oreille ; hâte-Toi de me délivrer.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Vivíficet nos, quæsumus, Dómine, divína quam obtúlimus et súmpsimus hóstia, ut, perpétua tibi caritáte coniúncti, fructum qui semper máneat afferámus. Per Christum.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 46, 2
Omnes gentes, pláudite mánibus, iubiláte Deo in voce exsultatiónis.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 102, 1
Bénedic, ánima mea, Dómino, et ea quæ intra me sunt nómini sancto eius.
Vel: Io 17, 20-21`
Pater, pro eis rogo, ut ipsi in nobis unum sint, ut credat mundus quia tu me misísti, dicit Dóminus.