Messe du lundi 22 juillet 2019 - Ste Marie-Madeleine

Hebdomada XVI per annum XVIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
S. Mariae Magdalenae Ste Marie-Madeleine
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe


Introit Introit
Ps. 26,8.9 et 1
Tibi dixit cor meum, * quaesívi vultum tuum, vultum tuum Dómine requíram: ne avértas fáciem tuam a me. Ps. Dóminus illuminátio mea, et salus mea: quem timébo? Mon coeur T'a dit: Mes yeux T'ont cherché; Ton visage, Seigneur, je le chercherai. Ne détourne pas de moi Ta face; Ps. Le Seigneur est ma lumière et mon salut; qui craindrai-je ?
OrémusPrions
Collecte
Deus, cuius Unigénitus Maríæ Magdalénæ ante omnes gáudium nuntiándum paschále commísit, præsta, quæsumus, ut, eius intercessióne et exémplo, Christum vivéntem prædicémus, et in glória tua regnántem videámus. Qui tecum vivit. O Dieu, c'est à Marie-Madeleine, la première entre tous, que Ton Fils unique a confié l'annonce de la joie pascale ; par son intercession et à son exemple, daigne nous faire annoncer le Christ vivant et nous Le faire voir régnant dans Ta gloire.
Lectio I Ière lecture
Léctio Cántici canticórum (3,1-4a)
Haec dicit sponsa: In léctulo meo per noctes quaesívi, quem díligit ánima mea; quaesívi illum et non invéni. “Súrgam et circuíbo civitátem; per vicos et platéas quaeram, quem díligit ánima mea.” Quaesívi illum et non invéni. Invenérunt me vígiles, qui circúmeunt civitátem: “Num, quem díligit ánima mea, vidístis?” Páululum cum pertransíssem eos, invéni quem díligit ánima mea. Voici ce que dit l'épouse : Sur ma couche, pendant les nuits, j’ai cherché celui qu’aime (que chérit) mon âme ; je l’ai cherché, et je ne l’ai pas trouvé. Je me lèverai, et je ferai le tour de la ville ; dans les rues (bourgs) et sur les places publiques je chercherai celui qu’aime (que chérit) mon âme ; je l’ai cherché, et je ne l’ai pas trouvé. Les sentinelles qui gardent la ville m’ont rencontrée : N’avez-vous pas vu celui qu’aime (que chérit) mon âme ? Lorsque je les eus un peu dépassés, j’ai trouvé celui qu’aime (que chérit) mon âme.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Vel: Vel:
Léctio Epístolae secundae beáti Pauli apóstoli ad Corínthios (5,14-17)
Fratres: Cáritas Christi urget nos, aestimántes, hoc, quóniam, si unus pro ómnibus mórtuus est, ergo omnes mórtui sunt; et pro ómnibus mórtuus est, ut et, qui vivunt, iam non sibi vivant, sed ei, qui pro ipsis mórtuus est et resurréxit. Ítaque nos ex hoc néminem nóvimus secúndum carnem; et si cognóvimus secúndum carnem Christum, sed nunc iam non nóvimus. Si quis ergo in Christo, nova creatúra; vétera transiérunt, ecce, facta sunt nova. Frères : L'amour du Christ nous presse, étant d'avis que si un seul est mort pour tous, tous sont morts par là-même ; et le Christ est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. C'est pourquoi désormais nous ne connaissons plus personne selon la chair ; et si nous avons connu le Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus (ainsi). Si donc quelqu'un est dans le Christ, il est une nouvelle créature ; les vieilles choses sont passées : voici que tout est devenu nouveau.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 44, 11 et 12
R/. Audi, fília, et vide, et inclína aurem tuam: quia concupívit rex spéciem tuam. V/. Ibid. 5. Spécie tua, et pulchritúdine tua inténde, próspere procéde, et regna. R/. Ecoute, ma fille, vois, et prête l'oreille, car le Roi sera épris de ta beauté. V/. Ibid. 5 Avec ta majesté et ta beauté, avance, marche victorieusement, et règne.
Allelúia. Allelúia.
R/. Allelúia. V/. Surréxit Dóminus de sepúlcro, qui pro nobis pepéndit in ligno. R/. Alléluia. V/. Le Seigneur est ressuscité du tombeau, Lui qui pour nous a été suspendu au bois.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum loánnem (20,1-2.11-18)
Prima sabbatórum María Magdaléne venit mane, cum adhuc ténebrae essent, ad monuméntum et videt lápidem sublátum a monuménto. Currit ergo et venit ad Simónem Petrum et ad álium discípulum, quem amábat Iésus, et dicit eis: “Tulérunt Dóminum de monuménto, et nescímus, ubi posuérunt eum!” María autem stabat ad monuméntum foris plorans. Dum ergo fleret, inclinávit se in monuméntum et videt duos ángelos in albis sedéntes, unum ad caput et unum ad pedes, ubi pósitum fúerat corpus Iésu. Et dicunt ei illi: “Múlier, quid ploras?” Dicit eis: “Tulérunt Dóminum meum, et néscio, ubi posuérunt eum.” Haec cum dixísset, convérsa est retrórsum et videt Iésum stantem; et non sciébat quia Iésus est. Dicit ei Iésus: “Múlier, quid ploras? Quem quaeris?” Illa, exístimans quia hortulánus esset, dicit ei: “Dómine, si tu sustulísti eum, dícito mihi, ubi posuísti eum, et ego eum tollam.” Dicit ei Iésus: “Mária!” Convérsa illa dicit ei Hebráice: “Rabbúni!” – quod dícitur Magíster –. Dicit ei Iésus: “Iam noli me tenére, nondum enim ascéndi ad Patrem; vade autem ad fratres meos et dic eis: Ascéndo ad Patrem meum et Patrem vestrum, et Deum meum et Deum vestrum.” Venit María Magdaléne annúntians discípulis: “Vidi Dóminum!”, et quia haec dixit ei. Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine vint au sépulcre dès le matin, comme les ténèbres régnaient encore ; et elle vit que la pierre avait été ôtée du sépulcre. Elle courut donc, et vint auprès de Simon-Pierre, et de l’autre disciple que Jésus aimait. Et elle leur dit : Ils ont enlevé le Seigneur du sépulcre, et nous ne savons où ils l’ont mis. Cependant Marie se tenait dehors, près du sépulcre, pleurant. Et tout en pleurant elle se baissa, et regarda dans le sépulcre. Et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête, et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait été déposé le corps de Jésus. Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur dit : Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et que je ne sais où ils l’ont mis.  Ayant dit cela, elle se retourna, et vit Jésus debout ; mais elle ne savait pas que ce fût Jésus. Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? qui cherches-tu ? Pensant que c’était le jardinier, elle lui dit : Seigneur, si c’est Toi qui L’as enlevé, dis-moi où Tu l’as mis, et je l’emporterai.  Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit : Rabboni (c’est-à-dire, Maître) ! Jésus lui dit : Ne me touche pas, car Je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va vers Mes frères, et dis-leur : Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. Marie Madeleine vint annoncer aux disciples : J’ai vu le Seigneur, et voici ce qu’Il m’a dit.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 62, 2 et 5
Deus, Deus meus, ad te de luce vígilo: et in nómine tuo levábo manus meas, allelúia. O Dieu, mon Dieu, je veille aspirant à Toi dès l'aurore ; et à Ton nom j'élève les mains, alléluia.
Super oblata
Prière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Populus surgit et respondet:
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Suscipe, Dómine, múnera in beátae Maríae Magdalénae commemoratióne exhíbita, cuius caritátis obséquium unigénitus Filius tuus cleménter suscépit impénsum. Qui vivit.
PRÆFATIO I DE SANCTIS PRÆFATIO I DE SANCTIS
De gloria Sanctorum
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: Qui in Sanctórum concílio celebráris, et eórum coronándo mérita tua dona corónas. Qui nobis eórum conversatióne largíris exémplum, et communióne consórtium, et intercessióne subsídium; ut, tantis téstibus confirmáti, ad propósitum certámen currámus invícti et immarcescíbilem cum eis corónam glóriæ consequámur, per Christum Dóminum nostrum. Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cumque multíplici congregatióne Sanctórum, hymnum laudis tibi cánimus, sine fine dicéntes:
Communio Communion
Ps. 15, 10
Notas mihi fecísti vias vitae: adimplébis me laetítia cum vultu tuo, Dómine. Tu m’as fait connaître les voies de la vie ; Tu me combleras de joie par Ton visage, Seigneur.
OrémusPrions
Post communionem
Post-communion
Mysteriórum tuórum, Dómine, sancta percéptio perseverántem illum nobis amórem infúndat, quo beáta Maria Magdaléna Christo magístro suo indesinénter adháesit. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.

Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Io 20, 17
Dixit Dóminus Maríae Magdalénae: Vade ad fratres meos, et dic eis: Ascéndo ad Patrem meum et Patrem vestrum, Deum meum et Deum vestrum.
Psalmus responsorius Psaume responsorial
Ps 62, 2. 3-4. 5-6. 8-9 ( R/.: 2 b )
R/. Sitívit in te ánima mea, Deus meus.
Deus, Deus meus es tu, ad te de luce vígilo. Sitívit in te ánima mea, te desiderávit caro mea. In terra desérta et árida et inaquósa, R/.
sic in sancta appárui tibi, ut vidérem virtútem tuam et glóriam tuam. Quóniam mélior est misericórdia tua super vitas, lábia mea laudábunt te. R/.
Sic benedícam te in vita mea, et in nómine tuo levábo manus meas. Sicut ádipe et pinguédine repleátur ánima mea, et lábiis exsultatiónis laudábit os meum, R/.
quia fuísti adiútor meus, et in velaménto alárum tuárum exsultábo. Adháesit ánima mea post te, me suscépit déxtera tua. R/.
Allelúia Alléluia
V/. Allelúia. V/. Dic nobis, María, quid vidísti in via? Sepúlcrum Christi vivéntis, et glóriam vidi resurgéntis.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
2 Cor 5, 14-15
Cáritas Christi urget nos, ut et qui vivunt iam non sibi vivant, sed ei qui pro ipsis mórtuus est et resurréxit.