Messe du lundi 14 octobre 2019

Hebdomada XXVIII per annum XXVIIIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 129, 3-4
SI iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit ? quia apud te propitiátio est, Deus Israël. Ps. ibid., 1-2 De profúndis clamávi ad te, Dómine: Dómine, exáudi vocem meam. ℣. Glória Patri. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël. Ps. Des profondeurs de ma misère, j’ai crié vers Toi, Seigneur ; Seigneur, exauce ma voix. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Collecta
Tua nos, quæsumus, Dómine, grátia semper et prævéniat et sequátur, ac bonis opéribus iúgiter præstet esse inténtos. Per Dóminum. Nous T'en prions, Seigneur, que Ta grâce nous prévienne et nous accompagne toujours, qu'elle nous accorde également d'être sans cesse enclins aux bonnes œuvres.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epistolae beáti Pauli apóstoli ad Romános (1,1-7)
Paulus servus Christi Iesu, vocátus apóstolus, segregátus in evangélium Dei, quod ante promíserat per prophétas suos in Scriptúris sanctis de Fílio suo, qui factus est ex sémine David secúndum carnem, qui constitútus est Fílius Dei in virtúte secúndum Spíritum sanctificatiónis ex resurrectióne mortuórum, Iésu Christo Dómino nostro, per quem accépimus grátiam et apostolátum ad oboeditiónem fídei in ómnibus géntibus pro nómine eíus, in quibus estis et vos vocáti Iésu Christi, ómnibus, qui sunt Romae diléctis Dei, vocátis sanctis: grátia vobis et pax a Deo Patre nostro et Dómino Iésu Christo. Paul, serviteur de Jésus-Christ, appelé Apôtre, mis à part pour l'Evangile de Dieu, que Dieu avait promis auparavant par Ses prophètes dans les Saintes Ecritures touchant Son Fils, qui Lui est né de la race de David, selon la chair; qui a été prédestiné comme Fils de Dieu avec puissance, selon l'esprit de sainteté, par Sa résurrection d'entre les morts; Jésus-Christ notre Seigneur; par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour faire obéir à la foi toutes les nations, en Son nom; au rang desquelles vous êtes aussi, ayant été appelés par Jésus-Christ: à tous ceux qui sont à Rome, bien aimés de Dieu, appelés saints. Que la grâce et la paix vous soient données par Dieu, notre Père, et par le Seigneur Jésus-Christ!
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 132, 1-2 Ps. 132, 1-2
℟. Ecce quam bonum, et quam iucúndum, habitáre fratres in unum ! ℣. Sicut unguéntum in cápite, quod descéndit in barbam, barbam Aaron. ℟. Qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères de vivre unis ensemble. ℣. Comme le parfum répandu sur la tête d’Aaron, qui descendit sur sa barbe et sur son visage.
Allelúia Alléluia
Ps. 113, 11
℟. Allelúia. ℣. Qui timent Dóminum sperent in eo: adiútor et protéctor eórum est. ℟. Alléluia. ℣. Que ceux qui craignent le Seigneur mettent en lui leur espérance, il est leur soutien et leur protecteur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (11,29-32)
In illo tempore: Turbis concurréntibus, coepit Iesus dícere: “Generátio haec generátio nequam est; signum quaerit, et signum non dábitur illi, nisi signum Iónae. Nam sicut Iónas fuit signum Ninévitis, ita erit et Fílius hóminis generatióni isti. Regína austri surget in iudício cum viris generatiónis huíus et condemnábit illos, quia venit a fínibus terrae audíre sapiéntiam Salomónis, et ecce plus Salomóne hic. Viri Ninévitae surgent in iudício cum generatióne hac et condemnábunt illam, quia paeniténtiam égerunt ad praedicatiónem Iónae, et ecce plus Ióna hic. En ce temps là : comme les foules accouraient, Jésus Se mit à dire: Cette génération est une génération méchante; elle demande un signe, et il ne lui sera pas donné de signe, si ce n'est le signe du prophète Jonas.
Car, de même que Jonas fut un signe pour les Ninivites, ainsi en sera-t-il du Fils de l'homme pour cette génération.
La reine du Midi se lèvera, lors du jugement, contre les hommes de cette génération, et les condamnera; car elle est venue des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici qu'il y a plus que Salomon ici. Les Ninivites se lèveront, lors du jugement, contre cette génération, et la condamneront; car ils ont fait pénitence à la prédication de Jonas, et voici qu'il y a plus que Jonas ici.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Esth. 14, 12 et 13
Recordáre mei, Dómine, omni potentátui dóminans: et da sermónem rectum in os meum, ut pláceant verba mea in conspéctu príncipis. Souviens-Toi de moi, Seigneur, Toi qui domines toute puissance terrestre, et mets sur mes lèvres un langage plein de droiture, en sorte que mes paroles, prononcées en présence de Celui qui est le principe de toutes choses Lui soient agréables.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, Dómine, fidélium preces cum oblatiónibus hostiárum, ut, per hæc piæ devotiónis offícia, ad cæléstem glóriam transeámus. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 118, 22 et 24 Ps. 118, 22 et 24
Aufer a me oppróbrium et contémptum, quia mandáta tua exquisívi, Dómine: nam et testimónia tua meditátio mea est. Éloigne de moi l'opprobre et le mépris, car j'ai recherché Tes commandements. Car Tes préceptes sont le sujet de ma méditation, et Tes ordonnances me servent de conseil.
Post communionem Post communion
Maiestátem tuam, Dómine, supplíciter deprecámur, ut, sicut nos Córporis et Sánguinis sacrosáncti pascis aliménto, ita divínæ natúræ fácias esse consórtes. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 129, 3-4
Si iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit? Quia apud te propitiátio est, Deus Israel. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 33, 11
Dívites eguérunt et esuriérunt; quæréntes autem Dóminum non minuéntur omni bono.
Vel: 1 Io 3, 2
Cum apparúerit Dóminus, símiles ei érimus, quóniam vidébimus eum sícuti est.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word