Messe du lundi 2 décembre 2019 -

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria II Lundi


Introitus Introït
Ps. 24, 1-3
AD te levávi ánimam meam: Deus meus, in te confído, non erubéscam: neque irrídeant me inimíci mei: étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur. Ps. ibid., 4 Vias tuas, Dómine, demónstra mihi: et sémitas tuas édoce me. Vers Toi, ô mon Dieu, j'ai élevé mon âme. En Toi j'ai mis ma confiance, et je sais que je n'aurai point à en rougir. En vain les ennemis de mon salut riront de ma patience : quiconque T'attend ne sera point confondu. Ps. Seigneur, viens me montrer la voie qui conduit à Toi; viens m'apprendre Tes divins sentiers.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Fac nos, quæsumus, Dómine Deus noster, advéntum Christi Fílii tui sollícitos exspectáre, ut, dum vénerit pulsans, oratiónibus vigilántes, et in suis invéniat láudibus exsultántes. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Accorde-nous, nous T'en prions, Seigneur notre Dieu, de mettre tout notre soin à attendre la venue du Christ Ton Fils, afin que lorsqu'Il viendra frapper, Il nous trouve veillant dans la prière et tout à la joie de chanter Ses louanges. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri lsaiae prophétae (2,1-5)
Verbum, quod vidit Isaías fílius Amos super Iúdam et Ierusálem. Et erit in novíssimis diébus praeparátus mons domus Dómini in vértice móntium, et elevábitur super colles; et fluent ad eum omnes gentes. Et ibunt pópuli multi et dicent: “Vénite, et ascendámus ad montem Dómini, ad domum Dei Iácob, ut dóceat nos vias suas, et ambulémus in sémitis eíus”; quia de Sion exíbit lex, et verbum Dómini de Ierusálem. Et iudicábit gentes et árguet pópulos multos; et conflábunt gládios suos in vómeres et lánceas suas in falces; non levábit gens contra gentem gládium, nec exercebúntur ultra ad próelium. Domus Iácob, veníte, et ambulémus in lúmine Dómini. Vision d'Isaïe, fils d'Amos, sur Juda et Jérusalem. Il arrivera, dans les derniers temps, que la montagne de la maison du Seigneur sera fondée sur le sommet des montagnes, et qu'elle s'élèvera au-dessus des collines; et toutes les nations y afflueront, et des peuples nombreux y viendront, et diront: Venez, et montons à la montagne du Seigneur, et à la maison du Dieu de Jacob; et Il nous enseignera Ses voies, et nous marcherons dans Ses sentiers, car de Sion sortira la loi, et la parole du Seigneur de Jérusalem. Et Il jugera les nations, et Il convaincra d'erreur des peuples nombreux; et ils forgeront de leurs glaives des socs de charrue, et de leurs lances des faux. Un peuple ne tirera plus l'épée contre un autre, et on ne s'exercera plus au combat. Maison de Jacob, venez, et marchons à la lumière du Seigneur.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Vel: Vel:
 Léctio libri lsaiae prophétae (4,2-6)  
In die illa erit germen Dómini in splendórem et glóriam, et fructus terrae sublímis et exsultátio his, qui salváti fúerint de Israel. Et erit: omnis, qui relíctus fúerit in Sion, et resíduus in Ierusálem, sanctus vocábitur, omnis, qui scriptus est ad vitam in Ierusálem. Cum ablúerit Dóminus sordem filiárum Sion et sánguinem Ierusálem láverit de médio eíus spíritu iudícii et spíritu ardóris, et creábit Dóminus super omnem locum montis Sion et super coetum eíus nubem per diem et fumum et splendórem ignis flammántis in nocte: super omnem enim glóriam protéctio, et tabernáculum erit in umbráculum diéi ab aestu et in securitátem et absconsiónem a túrbine et a plúvia. En ce jour-là, le Germe du Seigneur sera dans la magnificence et dans la gloire, et le fruit de la terre sera élevé en honneur, et une cause d'allégresse pour ceux d'Israël qui auront été sauvés.Alors tous ceux qui seront restés dans Sion et qui seront demeurés dans Jérusalem seront appelés saints, tous ceux qui auront été écrits dans Jérusalem au nombre des vivants. Alors le Seigneur purifiera les souillures des filles de Sion, et Il lavera Jérusalem du sang qui est au milieu d'elle, par un esprit de justice et par un esprit d'ardeur.Et le Seigneur établira sur toute l'étendue de la montagne de Sion, et au lieu où Il aura été invoqué, une nuée obscure pendant le jour, et l'éclat d'une flamme ardente pendant la nuit; car tout ce qui est glorieux sera protégé. Et il y aura une tente pour donner de l'ombre contre la chaleur pendant le jour, et pour servir de retraite assurée et d'asile contre l'orage et la pluie.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 24, 3 et 4
R/. Univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur, Dómine. V/. Vias tuas, Dómine, notas fac mihi: et sémitas tuas édoce me. R/. Seigneur, tous ceux qui T'attendent ne seront point confondus. V/. Montre-moi la voie qui conduit à Toi, apprends-moi Tes sentiers.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 84, 8
R/. Allelúia. V/. Osténde nobis, Dómine, misericórdiam tuam: et salutáre tuum da nobis. R/. Alléluia. V/. Fais paraître sur nous, Seigneur, Ta miséricorde, et donne-nous le Sauveur que Tu nous prépares.
Evangelium Evangile
Matthaeus 8,5-11
In illo tempore : Cum introísset Iesus Caphárnaum, accéssit ad eum centúrio rogans eum et dicens: “Dómine, puer meus iácet in domo paralýticus et male torquétur.” Et ait illi: “Ego véniam et curábo eum.” Et respóndens centúrio ait: “Dómine, non sum dignus, ut intres sub tectum meum, sed tantum dic verbo, et sanábitur puer meus. Nam et ego homo sum sub potestáte, habens sub me mílites, et dico huic: ‘Váde’, et vadit; et álii: ‘Veni’, et venit; et servo meo: ‘Fac hoc’, et facit.”  Áudiens autem Iésus, mirátus est et sequéntibus se dixit: “Amen dico vobis: Apud nullum invéni tantam fidem in Israel! Dico autem vobis quod multi ab oriénte et occidénte vénient et recúmbent cum Ábraham et Ísaac et Iácob in regno caelórum. En ce temps là : Lorsque Jésus fut entré dans Capharnaüm, un centurion s’approcha de Lui, Le priant, et disant : Seigneur, mon serviteur est couché dans ma maison, atteint de paralysie, et il souffre extrêmement. Jésus lui dit : J’irai et je le guérirai. Mais le centurion répondit : Seigneur, je ne suis pas digne que Tu entres sous mon toit ; mais dis seulement une parole, et mon serviteur sera guéri. Car moi, qui suis un homme soumis à la puissance d’un autre, ayant sous moi des soldats, je dis à l’un : Va, et il va ; et à l’autre : Viens, et il vient ; et à mon serviteur : Fais cela, et il le fait. En l’entendant, Jésus fut dans l’admiration, et dit à ceux qui Le suivaient : En vérité, Je vous le dis, je n’ai pas trouvé une si grande foi dans Israël. Aussi Je vous dis que beaucoup viendront de l’orient et de l’occident, et auront place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des Cieux.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 24, 1-3
Ad te, Dómine, levávi ánimam meam: Deus meus, in te confído, non erubéscam: neque irrídeant me inimíci mei: étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur. Vers Toi, Seigneur, j’ai élevé mon âme ; mon Dieu, je mets ma confiance en Toi, que je n’aie pas à rougir. Et que mes ennemis ne se moquent point de moi, car tous ceux qui espèrent en Toi, ne seront pas confondus.
PRÆFATIO I DE ADVENTU PRÆFATIO I DE ADVENTU
De duobus adventibus Christi
Vere dignum et iustum est, aequum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens aetérne Deus: per Christum Dóminum nostrum. Qui, primo advéntu in humilitáte carnis assúmptae, dispositiónis antíquae munus implévit, nobísque salútis perpétuae trámitem reserávit: ut, cum secúndo vénerit in suae glória maiestátis, manifésto demum múnere capiámus, quod vigilántes nunc audémus exspectáre promíssum. Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia caeléstis exércitus, hymnum glóriae tuae cánimus, sine fine dicéntes: Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur. Lui qui lors de Son premier Avènement a pris chair dans l'humilité, S'est acquitté du devoir qui Lui incombait par Ta disposition ancienne, et nous a ouvert le chemin du salut éternel ; c'est pourquoi lors de Sa seconde venue dans la gloire, de Sa majesté, nous recevrons de façon manifeste Son don, que nous osons désormais espérer et pour laquelle nous veillons. C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Communio Communion
Ps. 84, 13
Dóminus dabit benignitátem: et terra nostra dabit fructum suum. Le Seigneur répandra sur nous Son bienfait, et notre terre produira son fruit.