Messe du vendredi 6 décembre 2019 - de la férie

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria VI Vendredi


Introitus Introït
DÓMINUS illuminátio mea, et salus mea, quem timébo ? Dóminus defénsor vitae meae, a quo trepidábo ? qui tríbulant me inimíci mei, ipsi infirmáti sunt, et cecidérunt. Ps. ibid., 3 Si consístant advérsum me castra: non timébit cor meum. V/. Glória Patri. Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui craindrai-je ? Le Seigneur est le défenseur de ma vie, de quoi tremblerai-je ? Mes ennemis qui me suscitent des maux, ce sont eux qui se sont affaiblis et sont tombés. Ps. Si des armées rangées en bataille s’élèvent contre moi : mon cœur n’aura pas de frayeur.
OrémusPrions
Collecta
Collecte
Excita, quæsumus, Dómine, poténtiam tuam, et veni, ut ab imminéntibus peccatórum nostrórum perículis te mereámur protegénte éripi, te liberánte salvári. Qui vivis et regnas. Réveille Ta puissance, Seigneur, et viens, nous T'en prions ; et, des périls menaçants où nos péchés nous jettent, que Ton secours libérateur nous sauve.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri lsaiae prophétae (29,17-24)
Haec dicit Dóminus Deus: Nonne adhuc in módico et in brevi convertétur Líbanus in hortum, et hortus in saltum reputábitur? Et áudient in die illa surdi verba libri, et de ténebris et calígine óculi caecórum vidébunt. Et addent mites in Dómino laetítiam, et paupérrimi hóminum in Sancto Israel exsultábunt; quóniam defécit, qui praevalébat, consummátus est illúsor, et succísi sunt omnes, qui vigilábant super iniquitátem, qui peccáre faciébant hómines in verbo et arguéntem in porta supplantábant et deiecérunt inánibus verbis iústum. Propter hoc haec dicit Dóminus ad domum Iácob, qui redémit Ábraham: “Non modo confundétur Iácob, nec modo vultus eíus erubéscet; sed, cum víderit ópera mánuum meárum, in médio sui sanctificábunt nomen meum et sanctificábunt Sanctum Iácob et Deum Israel pavébunt, et scient errántes spíritu sapiéntiam, et mussitatóres discent doctrínam.” Ne verra-t-on pas, dans très peu de temps, le Liban devenir un jardin, et le jardin se changer en forêt? En ce jour-là les sourds entendront les paroles du livre, et sortant des ténèbres et de l'obscurité, les yeux des aveugles verront. Ceux qui sont doux se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, et les pauvres feront du Saint d'Israël un sujet d'allégresse; car l'oppresseur a disparu, le moqueur n'est plus, et on a retranché tous ceux qui veillaient pour faire le mal, ceux qui faisaient pécher les hommes par leurs paroles, qui tendaient des pièges à quiconque défendait sa cause à la porte, et qui s'éloignaient sans motif du juste. C'est pourquoi le Seigneur, qui a racheté Abraham, dit à la maison de Jacob : Jacob ne sera plus confondu, et son visage ne rougira plus; mais lorsqu'il verra ses enfants, qui sont l'oeuvre de Mes mains, rendre gloire à Mon nom, ils béniront ensemble le Saint de Jacob, et ils glorifieront le Dieu d'Israël; et ceux dont l'esprit s'égarait acquerront de l'intelligence, et les murmurateurs apprendront la loi.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 24, 3 et 4
R/. Univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur, Dómine. V/. Vias tuas, Dómine, notas fac mihi: et sémitas tuas édoce me. R/. Seigneur, tous ceux qui T'attendent ne seront point confondus. V/. Montre-moi la voie qui conduit à Toi, apprends-moi Tes sentiers.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 84, 8
R/. Allelúia. V/. Osténde nobis, Dómine, misericórdiam tuam: et salutáre tuum da nobis. R/. Alléluia. V/. Fais paraître sur nous, Seigneur, Ta miséricorde, et donne-nous le Sauveur que Tu nous prépares.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (9,27-31)
In illo tempore: Transeúnte Iésu, secúti sunt eum duo caeci clamántes et dicéntes: “Misérere nostri, fili David!” Cum autem venísset domum, accessérunt ad eum caeci, et dicit eis Iésus: “Créditis quia possum hoc fácere?” Dicunt ei: “Utíque, Dómine.” Tunc tétigit óculos eórum dicens: “Secúndum fidem vestram fiat vobis.” Et apérti sunt óculi illórum. Et comminátus est illis Iésus dicens: “Vidéte, ne quis sciat.” Illi autem exeúntes diffamavérunt eum in univérsa terra illa. En ce temps là : Comme Jésus sortait de là, deux aveugles Le suivirent, criant et disant : Ayez pitié de nous, Fils de David. Et lorsqu’Il fut venu dans la maison, les aveugles s’approchèrent de Lui. Et Jésus leur dit : Croyez-vous que Je puisse vous faire cela ? Ils Lui dirent : Oui, Seigneur. Alors Il toucha leurs yeux, en disant : Qu’il vous soit fait selon votre foi. Et leurs yeux s’ouvrirent. Et Jésus les menaça, en disant : Prenez garde que personne ne le sache. Mais eux, s’en allant, répandirent Sa renommée dans tout ce pays-là.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 24, 1-3
Ad te, Dómine, levávi ánimam meam: Deus meus, in te confído, non erubéscam: neque irrídeant me inimíci mei: étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur. Vers Toi, Seigneur, j’ai élevé mon âme ; mon Dieu, je mets ma confiance en Toi, que je n’aie pas à rougir. Et que mes ennemis ne se moquent point de moi, car tous ceux qui espèrent en Toi, ne seront pas confondus.
PRÆFATIO I DE ADVENTU PRÆFATIO I DE ADVENTU
De duobus adventibus Christi
Vere dignum et iustum est, aequum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens aetérne Deus: per Christum Dóminum nostrum. Qui, primo advéntu in humilitáte carnis assúmptae, dispositiónis antíquae munus implévit, nobísque salútis perpétuae trámitem reserávit: ut, cum secúndo vénerit in suae glória maiestátis, manifésto demum múnere capiámus, quod vigilántes nunc audémus exspectáre promíssum. Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia caeléstis exércitus, hymnum glóriae tuae cánimus, sine fine dicéntes: Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur. Lui qui lors de Son premier Avènement a pris chair dans l'humilité, S'est acquitté du devoir qui Lui incombait par Ta disposition ancienne, et nous a ouvert le chemin du salut éternel ; c'est pourquoi lors de Sa seconde venue dans la gloire, de Sa majesté, nous recevrons de façon manifeste Son don, que nous osons désormais espérer et pour laquelle nous veillons. C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Communio Communion
Ps. 84, 13
Dóminus dabit benignitátem: et terra nostra dabit fructum suum. Le Seigneur répandra sur nous Son bienfait, et notre terre produira son fruit.