Messe du jeudi 12 décembre 2019 - de la férie

Hebdomada II Adventus IIème semaine de l'Avent
Feria V Jeudi


Introitus Introït
Isai. 30, 30
PÓPULUS Sion, ecce Dóminus véniet ad salvándas gentes: et audítam fáciet Dóminus glóriam vocis suae in laetítia cordis vestri. Ps. 79, 2 Qui regis Israël, inténde: qui dedúcis, velut ovem, Ioseph. Peuple de Sion, voici le Seigneur qui vient pour sauver les nations ; et le Seigneur fera entendre Sa voix pleine de majesté, et votre cœur sera dans la joie. Ps. Écoute-nous, ô Toi qui gouvernes Israël, qui conduis Joseph comme une brebis!
Lectio I Ière lecture
Léctio libri lsaíae prophétae (41,13-20)
Ego Dóminus Deus tuus apprehéndens manum tuam dicénsque tibi: “Ne tímeas; ego auxiliábor tibi. Noli timére, vermis Iácob, hómines ex Israel. Ego auxiliábor tibi”, dicit Dóminus et redémptor tuus, Sanctus Israel. Ecce pósui te quasi plaustrum tritúrans novum, habens rostra serrántia. Triturábis montes et commínues et colles quasi púlverem pones. Ventilábis eos, et ventus tollet eos, et turbo dispérget eos; et tu exsultábis in Dómino, in Sancto Israel laetáberis. Egéni et páuperes quaerunt aquas, et non sunt, lingua eórum siti áruit. Ego, Dóminus, exáudiam eos, Deus Israel non derelínquam eos. Apériam in decalvátis cóllibus flúmina et in médio vállium fontes; ponam desértum in stagna aquárum et terram áridam in rivos aquárum. Plantábo in desérto cedrum, acáciam et myrtum et lignum olívae; ponam in solitúdine abíetem, ulmum et cupréssum simul, ut vídeant et sciant et recógitent et intéllegant páriter quia manus Dómini fecit hoc, et Sanctus Israel creávit illud. Moi, Je suis le Seigneur ton Dieu, qui te prends par la main, et qui te dis : Ne crains pas, c'est Moi qui t'aide. Ne crains pas, vermisseau de Jacob, ni vous qui êtes morts d'Israël; c'est Moi qui viens te secourir, dit le Seigneur, et le Saint d'Israël est ton rédempteur. Je ferai de toi un char neuf à triturer le blé, garni de pointes et de scies; tu écraseras et briseras les montagnes, et tu réduiras les collines en poussière. Tu les vanneras, et le vent les emportera, et la tempête les dissipera; mais toi, tu te réjouiras dans le Seigneur, et tu trouveras tes délices dans le Saint d'Israël. Les pauvres et les indigents cherchent de l'eau, et il n'y en a point; leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, Je les exaucerai; Moi, le Dieu d'Israël, Je ne les abandonnerai pas. Je ferai jaillir des fleuves au sommet des collines, et des fontaines au milieu des champs; Je changerai le désert en étangs, et la terre sans chemin en courants d'eaux. Je mettrai dans le désert le cèdre, l'épine, le myrte et l'olivier; Je ferai croître ensemble dans la solitude le sapin, l'orme et le buis; afin que tous voient, sachent, considèrent et comprennent que c'est la main du Seigneur qui a fait cela, et que le Saint d'Israël l'a créé.
Verbum Domini. R/. Deo gratias.Parole du Seigneur. R/. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 49, 2-3 et 5
R/. Ex Sion spécies decóris eius: Deus maniféste véniet. V/. Congregáte illi sanctos eius, qui ordinavérunt testaméntum eius super sacrifícia. R/. C'est de Sion que va briller l'éclat de Sa beauté : Il va paraître au grand jour, notre Dieu. V/. Rassemblez autour de Lui Ses Saints, tous ceux qui ont contracté avec Lui une alliance scellée par le sacrifice.
Allelúia. Allelúia.
Ps. 121, 1
R/. Allelúia. V/. Laetátus sum in his, quae dicta sunt mihi: in domum Dómini íbimus. R/. Alléluia. V/. J'ai été joyeux quand on m'a dit : nous irons dans la maison du Seigneur.
Evangelium Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Mattháeum (11,11-15)
In illo tempore: Dixit Iesus ad turbas: Amen dico vobis: Non surréxit inter natos mulíerum maíor Ioánne Baptísta; qui autem minor est in regno caelórum, maíor est illo. A diébus autem Ioánnis Baptístae usque nunc regnum caelórum vim pátitur, et violénti rápiunt illud. Omnes enim Prophétae et Lex usque ad Ioánnem prophetavérunt; et si vultis recípere, ipse est Elías, qui ventúrus est. Qui habet aures, áudiat. En ce temps là : Jésus dit aux foules : En vérité, Je vous le dis, parmi les enfants des femmes, il n'en a pas surgi de plus grand que Jean-Baptiste; mais celui qui est le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui. Or, depuis les jours de Jean-Baptiste jusqu'à maintenant, le royaume des Cieux se prend par violence, et ce sont les violents qui s'en emparent. Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean; et si vous voulez comprendre, il est lui-même cet Élie qui doit venir. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 84, 7-8
Deus, tu convértens vivificábis nos, et plebs tua laetábitur in te: osténde nobis, Dómine, misericórdiam tuam, et salutáre tuum da nobis. O Dieu, Tu Te tourneras vers nous, et Tu nous rendras la vie ; et Ton peuple se réjouira en Toi. Montre-nous, Seigneur, Ta miséricorde, et donne-nous Ton Salut.
PRÆFATIO I DE ADVENTU PRÆFATIO I DE ADVENTU
De duobus adventibus Christi
Vere dignum et iustum est, aequum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens aetérne Deus: per Christum Dóminum nostrum. Qui, primo advéntu in humilitáte carnis assúmptae, dispositiónis antíquae munus implévit, nobísque salútis perpétuae trámitem reserávit: ut, cum secúndo vénerit in suae glória maiestátis, manifésto demum múnere capiámus, quod vigilántes nunc audémus exspectáre promíssum. Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia caeléstis exércitus, hymnum glóriae tuae cánimus, sine fine dicéntes: Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur. Lui qui lors de Son premier Avènement a pris chair dans l'humilité, S'est acquitté du devoir qui Lui incombait par Ta disposition ancienne, et nous a ouvert le chemin du salut éternel ; c'est pourquoi lors de Sa seconde venue dans la gloire, de Sa majesté, nous recevrons de façon manifeste Son don, que nous osons désormais espérer et pour laquelle nous veillons. C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Communio Communion
Bar. 5, 5 ; 4, 36
Ierúsalem, surge, et sta in excélso, et vide iucunditátem, quae véniet tibi a Deo tuo. Lève-toi , Jérusalem , et monte sur un lieu élevé : et considère les délices que ton Dieu versera en toi.