Messe du dimanche 15 décembre 2019

Hebdomada III Adventus IIIème semaine de l'Avent
Dominica Dimanche
Dominica III Adventus IIIème dimanche de l'Avent
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Philipp. 4, 4-6
GAUDÉTE in Dómino semper: íterum dico, gaudéte. Modéstia vestra nota sit ómnibus homínibus: Dóminus enim prope est. Nihil sollíciti sitis: sed in omni oratióne petitiónes vestrae innotéscant apud Deum. Ps. 84, 2 Benedixísti, Dómine, terram tuam: avertísti captivitátem Iacob. Soyez toujours joyeux dans le Seigneur ! Je vous le répète : soyez joyeux. Votre sérénité dans la vie doit frapper tous les regards, car le Seigneur est proche. Ne vous inquiétez de rien, mais dans toutes vos prières exposez à Dieu vos besoins. Ps. 84,2 Seigneur, Tu as béni Ton domaine, Tu as délivré Jacob de la captivité.
Collecta Collecte
Deus, qui cónspicis pópulum tuum nativitátis domínicæ festivitátem fidéliter exspectáre, præsta, quæsumus, ut valeámus ad tantæ salútis gáudia perveníre, et ea votis sollémnibus álacri semper lætítia celebráre. Per Dóminum. Dieu, qui vois Ton peuple attendre dans la foi la fête de la nativité du Seigneur, nous T'en prions, accorde-nous la force de parvenir au bonheur d'un tel salut et de toujours en célébrer la solennité avec un joyeux empressement.
Lectio I Ière lecture
 Léctio libri lsaíæ prophétæ (35,1-6,10)  
Laetabitur desérta et ínvia, et exsúltabit solitúdo et flóreat quasi lílium. Gérminet et exsúltet laetabúnda et laudans. Glória Líbani data est ei, decor Carméli et Saron; ipsi vidébunt glóriam Dómini, maiestátem Dei nostri. Confortáte manus dissolútas et génua debília roboráte. Dícite pusillánimis: " Confortámini, nolíte timére! Ecce Deus vester, últio véniet, retribútio Dei; ipse véniet et salvábit vos ". Tunc aperiéntur óculi caecórum, et aures surdórum patébunt. Tunc sáliet sicut cervus claudus, et exsultábit lingua mutórum, quia erúmpent in desérto aquae, et torréntes in solitúdine et redémpti a Dómino reverténtur. Et vénient in Sion cum laude, et laetítia sempitérna super caput eórum: gáudium et laetítiam obtinébunt, et fúgiet maeror et gémitus. Le pays désert et sans chemin se réjouira, la solitude sera dans l'allégresse et fleurira comme un lis. Elle poussera et germera, elle tressaillira de joie et de louanges; la gloire du Liban lui sera donnée, la beauté du Carmel et de Saron; ils verront eux-mêmes la gloire du Seigneur, et la beauté de notre Dieu. Fortifiez les mains languissantes, et affermissez les genoux qui chancellent. Dites aux pusillanimes : Prenez courage et ne craignez point; voici votre Dieu qui apporte la vengeance et les représailles; Dieu Lui-même viendra, et Il vous sauvera. Alors les yeux des aveugles verront, et les oreilles des sourds seront ouvertes. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la langue des muets sera déliée; car des eaux jailliront dans le désert, et des torrents dans la solitude. Et les rachetés du Seigneur retourneront, et viendront à Sion en chantant des louanges; une joie éternelle couronnera leur tête; le ravissement de la joie ne les quittera pas, la douleur et les gémissements s'enfuiront.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 79, 2, 3 et 2 Ps. 79, 2, 3 et 2
℟. Qui sedes, Dómine, super Chérubim, éxcita poténtiam tuam, et veni. ℣. Qui regis Israël, inténde : qui dedúcis, velut ovem, Ioseph. ℟. Toi qui es assis sur les Chérubins, fais éclater Ta puissance, Seigneur, et viens. ℣. Écoute-nous, ô Toi qui gouvernes Israël, qui conduis Joseph comme une brebis.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epístolae beáti lacóbi apóstoli (5,7-10)
Patiéntes estóte, fratres, usque ad advéntum Dómini. Ecce agrícola exspéctat pretiósum fructum terrae, patiénter ferens, donec accípiat imbrem temporáneum et serótinum. Patiéntes estóte, et vos, confirmáte corda vestra, quóniam advéntus Dómini appropinquávit. Nolíte ingemíscere, fratres, in altérutrum, ut non iudicémini; ecce iúdex ante iánuam assístit. Exémplum accípite, fratres, labóris et patiéntiae prophétas, qui locúti sunt in nómine Dómini. Soyez patients, frères, jusqu'à l'avènement du Seigneur. Voici, la laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience jusqu'à ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de la dernière saison. Soyez donc patients, vous aussi, et affermissez vos coeurs, car l'avènement du Seigneur est proche. Ne vous plaignez pas les uns des autres, frères, afin que vous ne soyez pas jugés. Voici, le juge est à la porte. Prenez, frères, pour modèle de souffrance et de patience dans les afflictions les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.

Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia.
Ps. 79, 2, 3 et 2
℟. Allelúia. ℣. Excita, Dómine, poténtiam tuam, et veni, ut salvos fácias nos. ℟. Alléluia. ℣. Seigneur, fais éclater Ta puissance, viens et sauve-nous.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Mattháeum (11,2-11)
In illo tempore : Ioánnes, cum audísset in vínculis ópera Christi, mittens per discípulos suos ait illi: “Tu es qui ventúrus es, an álium exspectámus?” Et respóndens Iésus ait illis: “Eúntes renuntiáte Ioánni, quae audítis et vidétis: caeci vident et claudi ámbulant, leprósi mundántur et surdi áudiunt et mórtui resúrgunt et páuperes evangelizántur; et beátus est, qui non fúerit scandalizátus in me.” Illis autem abeúntibus, coepit Iésus dícere ad turbas de Ioánne: “Quid exístis in desértum vidére? Arúndinem vento agitátam? Sed quid exístis vidére? Hóminem móllibus vestítum? Ecce, qui móllibus vestiúntur, in dómibus regum sunt. Sed quid exístis vidére? Prophétam? Étiam, dico vobis, et plus quam prophétam. Hic est, de quo scriptum est: ‘Ecce ego mitto ángelum meum ante fáciem tuam, qui praeparábit viam tuam ante te.’ Amen dico vobis: Non surréxit inter natos mulíerum maíor Ioánne Baptísta; qui autem minor est in regno caelórum, maíor est illo. En ce temps là : Jean, ayant appris dans sa prison les oeuvres du Christ, envoya deux de ses disciples Lui dire: Es-Tu Celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? Jésus leur répondit et dit: Allez raconter à Jean ce que vous avez entendu et ce que vous avez vu. Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres sont évangélisés. Et bienheureux est celui pour qui Je ne serai pas une occasion de scandale. Lorsqu'ils s'en allaient, Jésus Se mit à dire aux foules, au sujet de Jean: Qu'êtes-vous allés voir dans le désert? Un roseau agité par le vent? Mais qu'êtes-vous allés voir? Un homme vêtu avec mollesse? Voici, ceux qui sont vêtus avec mollesse habitent dans les maisons des rois. Qu'êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, Je vous le dis, et plus qu'un prophète. Car c'est de lui qu'il a été écrit: Voici que devant Ta face J'envoie Mon Ange, qui préparera la voie devant Toi. En vérité, Je vous le dis, parmi les enfants des femmes, il n'en a pas surgi de plus grand que Jean-Baptiste; mais celui qui est le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 84, 2 Ps. 84, 2
Benedixísti, Dómine, terram tuam: avertísti captivitátem Iacob: remisísti iniquitátem plebis tuae. Seigneur, Tu as béni Ta terre, Tu as délivré Jacob de la captivité. Tu as pardonné les fautes de Ton peuple.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Devotiónis nostræ tibi, Dómine, quáesumus, hóstia iúgiter immolétur, quæ et sacri péragat institúta mystérii et salutáre tuum nobis poténter operétur. Per Christum.  
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO I DE ADVENTU Ière PREFACE DE L'AVENT
De duobus adventibus Christi Des deux avènements du Christ
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Qui, primo advéntu in humilitáte carnis assúmptæ, dispositiónis antíquæ munus implévit, nobísque salútis perpétuæ trámitem reserávit: ut, cum secúndo vénerit in suae glória maiestátis, manifésto demum múnere capiámus, quod vigilántes nunc audémus exspectáre promíssum.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia caeléstis exércitus, hymnum glóriæ tuæ cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur.
Lui qui lors de Son premier Avènement a pris chair dans l'humilité, S'est acquitté du devoir qui Lui incombait par Ta disposition ancienne, et nous a ouvert le chemin du salut éternel ; c'est pourquoi lors de Sa seconde venue dans la gloire, de Sa majesté, nous recevrons de façon manifeste Son don, que nous osons désormais espérer et pour laquelle nous veillons.
C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Isai. 35, 4 Is. 35,4
Dícite: Pusillánimes, confortámini, et nolíte timére: ecce Deus noster véniet, et salvábit nos. Dites à mon peuple : vous qui avez le cœur abattu, prenez courage et ne craignez point : voici notre Dieu qui vient, et Il nous sauvera.
Post communionem Post communion
Tuam, Dómine, cleméntiam implorámus,ut hæc divína subsídia, a vítiis expiátos,ad festa ventúra nos práeparent. Per Christum.  
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum  
Phil 4, 4-5
Gaudéte in Dómino semper: íterum dico, gaudéte. Dóminus enim prope est.
 Psalmus responsorius Psaume responsorial
Ps 145, 7. 8-9 a. 9 bc-10 ( ℣.; cf. Is 35, 4 )
℣. Veni, Domine, ad salvandum nos.
vel: Alleluia.
Qui custódit veritátem in sáeculum, facit iudícium oppréssis, dat escam esuriéntibus. Dóminus solvit compedítos, ℟. Dóminus illúminat caecos, Dóminus érigit depréssos, Dóminus diligit iustos, Dóminus custódit advenas, ℟. pupíllum et víduam susténtat, et viam peccatórum dispérdit. Regnábit Dóminus in sáecula, Deus tuus, Sion, in generationem et generatiónem. ℟.
 Allelúia  
Is 61,1
℟. Allelúia. ℣. Spíritus Dómini super me:
evangelizáre paupéribus misit me.
℟. Allelúia .
Ant. ad communionem  
Cf. Is 35, 4
Dícite: Pusillánimes, confortámini et nolíte timére: ecce Deus noster véniet et salvábit nos.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word