Messe du mardi 31 décembre 2019 -

Infra octavam Nativitatis Dans l'octave de la Nativité
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Isai. 9, 2 et 6
LUX fulgébit hódie super nos: quia natus est nobis Dóminus: et vocábitur Admirábilis, Deus, Princeps pacis, Pater futúri saéculi: cuius regni non erit finis. Ps. 92, 1 Dóminus regnávit, decórem indútus est: indútus est Dóminus fortitúdinem, et praecínxit se. V/. Glória Patri. La lumière va resplendir aujourd’hui sur nous : car le Seigneur nous est né : et on L’appellera l’Admirable, le Dieu fort, prince de la paix, Père du siècle à venir : car Son règne n’aura pas de fin. Ps. 92, 1. Le Seigneur est roi, Il est revêtu de gloire : le Seigneur est revêtu de force, Il S’arme de puissance. V/. Gloire au Père.
Lectio I Ière lecture
 Léctio Epístolae primae beáti Ioánnis apóstoli (2,18-21)  
Filíoli, novíssima hora est; et sicut audístis quia antichrístus venit, ita nunc antichrísti multi adsunt, unde cognóscimus quóniam novíssima hora est. Ex nobis prodiérunt, sed non erant ex nobis, nam si fuíssent ex nobis, permansíssent nobíscum; sed ut manifestarétur quóniam illi omnes non sunt ex nobis. Sed vos unctiónem habétis a Sancto et scitis omnes. Non scripsi vobis quasi nesciéntibus veritátem sed quasi sciéntibus eam, et quóniam omne mendácium ex veritáte non est. Mes petits enfants, c'est la dernière heure; et comme vous avez entendu dire que l'antechrist doit venir, dès maintenant il y a plusieurs antéchrists ; par là nous savons que c'est la dernière heure. Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres, car s'ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous ; mais ils sont sortis, afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. Quant à vous, vous avez une onction venant de Celui qui est Saint, et vous connaissez toutes choses. Je ne vous ai pas écrit comme à des personnes qui ignorent la vérité, mais comme à ceux qui la connaissent, et parce qu'aucun mensonge ne vient de la vérité.
Graduale Graduel
Ps. 117, 26, 27 et 23
R/. Benedíctus qui venit in nómine Dómini: Deus Dóminus, et illúxit nobis. V/. A Dómino factum est istud: et est mirábile in óculis nostris. R/. Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur : c’est le Seigneur Dieu et Il a fait briller sur nous Sa lumière. V/. C’est l’œuvre du Seigneur, et c'est une merveille pour nos yeux.
Allelúia. Alléluia
Hebr. 1, 1-2
R/. Allelúia. V/. Multifárie olim Deus loquens pátribus in prophétis, novíssime diébus istis locútus est nobis in Fílio. R/. Alléluia. V/. Après avoir, à plusieurs reprises et en diverses manières, parlé autrefois à nos pères par les Prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils.
Evangelium Evangile
Inítium sancti Evangélii secúndum Ioánnem (1,1-18)
In princípio erat Verbum, et Verbum erat apud Deum, et Deus erat Verbum. Hoc erat in princípio apud Deum. Ómnia per ipsum facta sunt, et sine ipso factum est nihil, quod factum est; in ipso vita erat, et vita erat lux hóminum, et lux in ténebris lucet, et ténebrae eam non comprehendérunt. Fuit homo missus a Deo, cui nomen erat Ioánnes; hic venit in testimónium, ut testimónium perhibéret de lúmine, ut omnes créderent per illum. Non erat ille lux, sed ut testimónium perhibéret de lúmine. Erat lux vera, quae illúminat omnem hóminem, véniens in mundum. In mundo erat, et mundus per ipsum factus est, et mundus eum non cognóvit. In própria venit, et sui eum non recepérunt. Quotquot autem accepérunt eum, dedit eis potestátem fílios Dei fíeri, his, qui credunt in nómine eíus, qui non ex sanguínibus neque ex voluntáte carnis neque ex voluntáte viri, sed ex Deo nati sunt. Et Verbum caro factum est et habitávit in nobis; et vídimus glóriam eíus, glóriam quasi Unigéniti a Patre, plenum grátiae et veritátis. Ioánnes testimónium pérhibet de ipso et clamat dicens: “Hic erat, quem dixi: Qui post me ventúrus est, ante me factus est, quia prior me erat.” Et de plenitúdine eíus nos omnes accépimus, et grátiam pro grátia; quia lex per Móysen data est, grátia et véritas per Iésum Christum facta est. Deum nemo vidit umquam; unigénitus Deus, qui est in sinum Patris, ipse enarrávit. Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par Lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans Lui. En Lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes; et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas saisie. Il y eut un homme envoyé de Dieu, dont le nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n'était pas la lumière, mais il vint pour rendre témoignage à la lumière. C'était la vraie lumière, qui éclaire tout homme venant en ce monde. Il était dans le monde, et le monde a été fait par Lui, et le monde ne L'a pas connu. Il est venu chez Lui, et les Siens ne L'ont pas reçu. Mais, à tous ceux qui L'ont reçu, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu; à ceux qui croient en Son nom, qui ne sont pas nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. Et le Verbe a été fait chair, et Il a habité parmi nous; et nous avons vu Sa gloire, gloire comme du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité. Jean rend témoignage de Lui, et crie, en disant: C'est celui dont j'ai dit: Celui qui doit venir après moi a été placé au-dessus de moi, parce qu'Il était avant moi. Et nous avons tous reçu de Sa plénitude, et grâce pour grâce. Car la loi a été donnée par Moïse; la grace et la vérité ont été faites par Jésus-Christ. Nul n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Pére, voilà Celui qui L'a manifesté.
Verbum Domini. R/. Laus tibi, Christe.Parole du Seigneur. R/. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 92, 1-2
Deus firmávit orbem terrae, qui non commovébitur: paráta sedes tua, Deus, ex tunc, a saéculo tu es. Dieu a établi un univers inébranlable : c’est un trône dressé pour Toi depuis toujours, ô Dieu éternel.
V/. Dóminus vobíscum.
R/. Et cum spíritu tuo.
V/. Sursum corda.
R/. Habémus ad Dóminum.
V/. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
R/. Dignum et iustum est.
V/. Le Seigneur soit avec vous.
R/. Et avec votre esprit.
V/. Haut les coeurs.
R/. Ils sont vers le Seigneur.
V/. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
R/. C'est digne et juste.
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Zach. 9, 9
Exsúlta, fília Sion, lauda, fília Ierúsalem: ecce rex tuus venit, sanctus, et salvátor mundi. Danse de joie, fille de Sion, crie de joie, fille de Jérusalem : voici que vient ton roi, le Saint et le Sauveur du monde.