Messe du mardi 11 février 2020

Hebdomada V per annum Vème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 94, 6-7
VENÍTE, adorémus Deum, et procidámus ante Dóminum, plorémus ante eum, qui fecit nos: quia ipse est Dóminus Deus noster. Ps. ibid., 1 Veníte, exsultémus Dómino: iubilémus Deo, salutári nostro. ℣. Glória Patri. Venez, adorons Dieu et prosternons-nous devant le Seigneur, et pleurons devant Lui qui nous a faits : car Il est le Seigneur notre Dieu. Ps. Venez, réjouissons-nous dans le Seigneur ; chantons des hymnes à Dieu notre Sauveur. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Famíliam tuam, quæsumus, Dómine, contínua pietáte custódi, ut, quæ in sola spe grátiæ cæléstis innítitur, tua semper protectióne muniátur. Per Dóminum. Sur Ta famille, nous T'en prions, Seigneur, veille avec une constante tendresse ; et puisqu'elle s'appuie sur l'unique espérance de la grâce céleste, qu'elle soit toujours pourvue du secours de Ta protection.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri primi Regum  (8,22-30)  
In diébus illis: Stetit Sálomon ante altáre Dómini in conspéctu ecclésiæ Israël, et expándit manus suas in cælum, et ait : Dómine Deus Israëll, non est símilis tui deus in cælo désuper, et super terram deórsum : qui custódis pactum et misericórdiam servis tuis qui ámbulant coram te in toto corde suo. Qui custodísti servo tuo David patri meo quæ locútus es ei : ore locútus es, et mánibus perfecísti, ut hæc dies probat. Nunc ígitur Dómine Deus Israëll, consérva fámulo tuo David patri meo quæ locútus es ei, dicens : Non auferétur de te vir coram me, qui sédeat super thronum Israëll : ita tamen si custodíerint fílii tui viam suam, ut ámbulent coram me sicut tu ambulásti in conspéctu meo. Et nunc Dómine Deus Israëll, firméntur verba tua quæ locútus es servo tuo David patri meo. Ergóne putándum est quod vere Deus hábitet super terram ? si enim cælum, et ccæli cæórum, te cápere non possunt, quanto magis domus h�c, quam ædificávi ? Sed réspice ad oratiónem servi tui, et ad preces ejus, Dómine Deus meus : audi hymnum et oratiónem quam servus tuus orat coram te hódie : ut sint óculi tui apérti super domum hanc nocte ac die : super domum, de qua dixísti : Erit nomen meum ibi : ut exáudias oratiónem quam orat in loco isto ad te servus tuus : ut exáudias deprecatiónem servi tui et pópuli tui Israëll, quodcúmque oráverint in loco isto, et exáudies in loco habitáculi tui in cælo : et cum exaudíeris, propítius eris.
En ces jours là : Salomon se tint ensuite devant l'autel du Seigneur, à la vue de toute l'assemblée d'Israël; et il étendit ses mains vers le ciel, et il dit : Seigneur Dieu d'Israël, il n'y a pas de Dieu qui Te ressemble, ni là-haut dans le ciel, ni ici-bas sur la terre; à Toi, qui garde l'alliance et la miséricorde envers Tes serviteurs qui marchent devant Toi de tout leur coeur; qui as gardé à Ton serviteur David, mon père, ce que Tu lui avez promis : Ta bouche l'a prononcé, et Tes mains l'ont accompli, comme ce jour le prouve. Maintenant donc Seigneur Dieu d'Israël, conservez à Ton serviteur David, mon père, ce que Tu lui avez promis, en disant : Vous ne manquerez point d'héritiers qui soient assis devant Moi sur le trône d'Israël, pourvu néanmoins qu'ils veillent sur leurs voies, de manière à marcher en Ma présence comme vous avez marché devant Moi. Accomplis donc, Seigneur Dieu d'Israël, les paroles que Tu as dites à Ton serviteur David, mon père. Mais est-il croyable que Dieu habite véritablement sur la terre? Car si les cieux et les cieux des cieux ne peuvent Te contenir, combien moins cette maison que j'ai bâtie! Mais ayez égard, Seigneur mon Dieu, à l'oraison de Ton serviteur et à ses prières; écoutez l'hymne et l'oraison que Ton serviteur profère devant Toi aujourd'hui;. afin que Tes yeux soient ouverts jour et nuit sur cette maison, sur cette maison dont Tu as dit : Mon nom sera là; afin que Tu exauces la prière que Ton serviteur T'adresse en ce lieu; afin que Tu exauces la prière de Ton serviteur et toutes celles que Ton peuple Israël T'offrira en ce lieu; et Tu les exauceras du lieu de Ta demeure dans le Ciel, et, les ayant exaucées, Tu leur feras miséricorde.
Graduale Graduel
Ps. 95, 8-9 Ps 95,8-9
℟. Tóllite hóstias, et introíte in átria eius: adoráte Dóminum in aula sancta eius. ℣. Ps. 28, 9 Revelávit Dóminus condénsa: et in templo eius omnes dicent glóriam. ℟. Prenez des victimes et entrez dans Ses parvis : adorez le Seigneur dans Son saint tabernacle. ℣. Ps. 28, 9. Le Seigneur découvrira les lieux sombres : et dans Son temple, tous publieront Sa gloire.
Allelúia. Alléluia
Ps. 148, 2 Ps 148,2
℟. Allelúia. ℣. Laudáte Dóminum, omnes Angeli eius: laudáte eum, omnes virtútes eius. ℟. Alléluia. ℣. Louez le Seigneur, tous, vous Ses anges : louez-Le, toutes Ses puissances.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Marcum (7,1-13)
In illo tempore: Convéniunt ad Iesum pharisǽi et quidam de scribis veniéntes ab Hierosólymis; et cum vidíssent quosdam ex discípulis eíus commúnibus mánibus, id est non lotis, manducáre panes – pharisǽi enim et omnes Iudǽi, nisi pugíllo lavent manus, non mandúcant, tenéntes traditiónem seniórum; et a foro nisi baptizéntur, non cómedunt; et ália multa sunt, quae accepérunt servánda: baptísmata cálicum et urceórum et aeramentórum et lectórum – et intérrogant eum pharisǽi et scribae: “quáre discípuli tui non ámbulant iúxta traditiónem seniórum, sed commúnibus mánibus mandúcant panem?” At ille dixit eis: “Bene prophetávit Isaías de vobis hypócritis, sicut scriptum est: ‘Pópulus hic lábiis me honórat, cor autem eórum longe est a me; in vanum autem me colunt docéntes doctrínas praecépta hóminum.’ Relinquéntes mandátum Dei tenétis traditiónem hóminum.” Et dicébat illis: “Bene írritum fácitis praecéptum Dei, ut traditiónem vestram servétis. Móyses enim dixit: ‘Honóra patrem tuum et matrem tuam’ et: ‘Qui maledíxerit patri aut matri, morte moriátur’; vos autem dícitis: ‘Si díxerit homo patri aut matri: Corban, quod est donum, quodcúmque ex me tibi profúerit’, ultra non permíttitis ei fácere quidquam patri aut matri rescindéntes verbum Dei per traditiónem vestram, quam tradidístis; et simília huiúsmodi multa fácitis.” En ce temps là : Les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem s'assemblèrent auprès de Jésus.
Et ayant vu quelques-uns de Ses disciples manger du pain avec des mains impures, c'est-à-dire non lavées, ils les blâmèrent.
Car les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s'être souvent lavé les mains, gardant en cela la tradition des anciens. Et lorsqu'ils reviennent de la place publique, ils ne mangent pas sans s'être lavés. Ils ont encore beaucoup d'autres traditions qu'ils observent, comme de laver les coupes, les vases de terre et d'airain, et les lits. Les pharisiens et les scribes Lui demandèrent donc: Pourquoi Vos disciples n'observent-ils point la tradition des anciens, et mangent-ils du pain avec des mains impures? Il leur répondit: Isaïe a bien prophétisé sur vous, hypocrites, ainsi qu'il est écrit: Ce peuple M'honore des lèvres, mais leur coeur est loin de Moi; c'est en vain qu'ils M'honorent, enseignant des doctrines et des ordonnances humaines. Car, laissant de côté le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les vases et les coupes, et faisant beaucoup d'autres choses semblables. Et Il leur disait: Vous détruisez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. Car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère; et: Que celui qui maudira son père ou sa mère soit puni de mort. Mais vous dites, vous: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Tout corban (c'est-à-dire, don) que je fais vous profitera, vous ne le laissez rien faire de plus pour son père ou sa mère, annulant la parole de Dieu par votre tradition que vous avez établie; et vous faites encore beaucoup d'autres choses semblables.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 16, 5, 6-7
Pérfice gressus meos in sémitis tuis, ut non moveántur vestígia mea: inclína aurem tuam, et exáudi verba mea: mirífica misericórdias tuas, qui salvos facis sperántes in te, Dómine. Affermis mes pas dans Tes sentiers, afin que mes pieds ne soient pas ébranlés. Incline vers moi Ton oreille et exauce mes paroles. Fais éclater Tes miséricordes, Toi qui sauves ceux qui espèrent en Toi, Seigneur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Dómine Deus noster, qui has pótius creatúras ad fragilitátis nostræ subsídium condidísti, tríbue, quæsumus, ut étiam æternitátis nobis fiant sacraméntum. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 42, 4 Ps. 42,4
Introíbo ad altáre Dei, ad Deum qui laetíficat iuventútem meam. Je m’avancerai à l’autel de Dieu, du Dieu qui réjouit ma jeunesse.
Post communionem Post communion
Deus, qui nos de uno pane et de uno cálice partícipes esse voluísti, da nobis, quæsumus, ita vívere, ut, unum in Christo effécti, fructum afferámus pro mundi salúte gaudéntes. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 94, 6-7
Veníte, adorémus Deum, et procidámus ante Dóminum, qui fecit nos; quia ipse est Dóminus Deus noster. Venez, adorons Dieu et prosternons-nous devant le Seigneur, et pleurons devant Lui qui nous a faits : car Il est le Seigneur notre Dieu.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 106, 8-9
Confiteántur Dómino misericórdiæ eius, et mirabília eius fíliis hóminum, quia satiávit ánimam inánem, et ánimam esuriéntem satiávit bonis.
Vel: Mt 5, 5-6
Beáti qui lugent, quóniam ipsi consolabúntur. Beáti qui esúriunt et sítiunt iustítiam, quóniam ipsi saturabúntur.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word