Messe du mercredi 18 mars 2020

Hebdomada III Quadragesimae IIIème semaine de Carême
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 18, 15
MEDITÁTIO cordis mei in conspéctu tuo semper: Dómine, adiútor meus, et redémptor meus. Ps. ibid., 2 Caeli enárrant glóriam Dei: et ópera mánuum eius annúntiat firmaméntum. ℣. Glória Patri. La méditation de mon cœur sera toujours en Ta présence. Seigneur, Tu es mon secours et mon rédempteur. Ps. Les cieux racontent la gloire de Dieu, et le firmament publie les œuvres de Ses mains. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Præsta, quǽsumus, Dómine, ut, per quadragesimálem observántiam erudíti et tuo verbo nutríti, sancta continéntia tibi simus toto corde devóti, et in oratióne tua semper efficiámur concórdes. Per Dóminum. Instruits par l'observance du carême et nourris de Ta parole, nous Te prions, Seigneur : accorde à nos coeurs de T'être entièrement consacrés dans un salutaire effort de pénitence, et de se retrouver toujours unanimes dans la prière qu'ils T'adressent.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Deuteronómii (4,1.5-9)
Locútus est Móyses pópulo dicens: Et nunc, Israel, audi praecépta et iudícia, quae ego dóceo vos, ut faciéntes ea vivátis et ingrediéntes possideátis terram, quam Dóminus, Deus patrum vestrórum, datúrus est vobis. En dócui vos praecépta atque iudícia, sicut mandávit mihi Dóminus Deus meus, ut facerétis ea in terra, quam possessúri estis, et observarétis et implerétis ópere. Haec est enim vestra sapiéntia et intelléctus coram pópulis, ut audiéntes univérsa praecépta haec dicant: ‘En pópulus sápiens et intéllegens, gens magna haec!’ Quae est enim ália nátio tam grandis, quae hábeat deos appropinquántes sibi, sicut Dóminus Deus noster adest cunctis obsecratiónibus nostris? Et quae est ália gens sic ínclita, ut hábeat praecépta iustáque iudícia, sicut est univérsa lex haec, quam ego propónam hódie ante óculos vestros? Custódi ígitur temetípsum et ánimam tuam sollícite, ne obliviscáris verbórum, quae vidérunt óculi tui, et ne excídant de corde tuo cunctis diébus vitae tuae. Docébis ea fílios ac nepótes tuos. Moïse s'adressa au peuple en disant : Maintenant, ô Israël, écoutez les lois et les ordonnances que je vous enseigne; afin que vous trouviez la vie en les observant, et qu'étant entrés dans la terre que le Seigneur le Dieu de vos pères doit vous donner, vous la possédiez comme votre héritage. Vous savez que je vous ai enseigné les lois et les ordonnances, selon que le Seigneur mon Dieu me l'a commandé; vous les pratiquerez donc dans la terre que vous devez posséder; vous les observerez et vous les accomplirez effectivement. Car c'est en cela que vous ferez paraître votre sagesse et votre intelligence devant les peuples, afin qu'entendant parler de toutes ces lois, ils disent: Voilà un peuple vraiment sage et intelligent, voilà une nation grande et illustre. Il n'y a point en effet d'autre nation, quelque puissante qu'elle soit, qui ait des dieux aussi proches d'elle que notre Dieu est proche de nous et présent à toutes nos prières. Car où trouver un autre peuple aussi célèbre, qui ait comme celui-ci des cérémonies, des ordonnances pleines de justice, et toute une loi semblable à celle que j'exposerai aujourd'hui devant vos yeux? Conservez-vous donc vous-même, et gardez soigneusement votre âme. N'oubliez point les grandes choses que vos yeux ont vues, et qu'elles ne s'effacent point de votre cœur tous les jours de votre vie. Enseignez-les à vos enfants et à vos petits-enfants.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 6, 3-4
℟. Miserére mei, Dómine, quóniam infírmus sum: sana me, Dómine. ℣. Conturbáta sunt ómnia ossa mea: et ánima mea turbáta est valde. ℟. Aie pitié de moi, Seigneur, car je suis sans force ; guéris-moi, Seigneur. ℣. Mes os sont ébranlés et mon âme est toute troublée.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (5,17-19)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Nolíte putáre quóniam veni sólvere Legem aut Prophétas; non veni sólvere, sed adimplére. Amen quippe dico vobis: Donec tránseat caelum et terra, ióta unum aut unus apex non praeteríbit a Lege, donec ómnia fiant. Qui ergo sólverit unum de mandátis istis mínimis et docúerit sic hómines, mínimus vocábitur in regno caelórum; qui autem fécerit et docúerit, hic magnus vocábitur in regno caelórum. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Ne pensez pas que Je sois venu abolir la loi ou les prophètes; Je ne suis pas venu les abolir, mais les accomplir. Car en vérité, Je vous le dis, jusqu'à ce que passent le ciel et la terre, un seul iota ou un seul trait ne disparaîtra pas de la loi, que tout ne soit accompli. Celui donc qui violera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera les hommes à le faire, sera appelé le plus petit dans le royaume des Cieux; mais celui qui fera et enseignera, celui-là sera appelé grand dans le royaume des Cieux.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 108, 21
Dómine, fac mecum misericórdiam tuam, propter nomen tuum: quia suávis est misericórdia tua. Seigneur, traite-moi selon Ta miséricorde, à cause de Ton nom, parce que Ta miséricorde est pleine de douceur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, quǽsumus, Dómine, preces pópuli tui cum oblatiónibus hostiárum, et tua mystéria celebrántes ab ómnibus nos defénde perículis. Per Christum.  
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
 PRÆFATIO I DE QUADRAGESIMA  Ière PREFACE DU CAREME
De spiritali significatione Quadragesimæ De la signification spirituelle du Carême
Sequens præfatio dicitur tempore Quadragesimæ, præsertim vero in dominicis, quando non est dicenda alia præfatio magis propria. Cette préface est dite pendant le temps du Carême, surtout le dimanche, quand on ne dit pas une autre préface propre.
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Quia fidélibus tuis dignánter concédis quotánnis paschália sacraménta in gáudio purificátis méntibus exspectáre: ut, pietátis offícia et ópera caritátis propénsius exsequéntes, frequentatióne mysteriórum, quibus renáti sunt, ad grátiæ filiórum plenitúdinem perducántur.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia cæléstis exércitus, hymnum glóriæ tuæ cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur.
Car Tu daignes accorder à Tes fidèles, chaque année, d'attendre les sacrements de Pâques pour purifier leur âme dans la joie ; afin que, par une plus grande assiduité à la prière, à la charité fraternelle, et à fréquentation des mystères qui par lesquels ils sont renés, ils puissent parvenir à la plénitude de la grâce des fils.
C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 15, 10 Ps. 15,10
Notas mihi fecísti vias vitae: adimplébis me laetítia cum vultu tuo, Dómine. Tu m’as fait connaître les voies de la vie ; Tu me combleras de joie par Ton visage, Seigneur.
Post communionem Post communion
Sanctíficet nos, Dómine, qua pasti sumus, mensa cæléstis, et, a cunctis erróribus expiátos, supérnis promissiónibus reddat accéptos. Per Christum.  
Ad dimissionem diaconus vel, eo deficiente, ipse sacerdos dicere potest invitationem:  Au renvoi, le diacre, ou sans lui, le prêtre lui-même peut dire l'invitation :
Inclináte vos ad benedictiónem. Inclinez-vous pour la bénédiction.
Deinde sacerdos, stans versus ad populum, et super illum manus extendens, dicit hanc orationem super populum: Puis le prêtre, debout et tourné vers le peuple, et les mains étendues sur lui, dit cette oraison sur le peuple :
 Oratio super populum (ad libitum adhibenda)  
Tibi plácitam, Deus noster, pópulo tuo tríbue voluntátem, quia tunc illi próspera cuncta præstábis cum tuis aptum féceris institútis. Per Christum. Seigneur notre Dieu, accorde à ton peuple de vouloir ce qui te plaît : alors tu le combleras de tous biens et le rendras capable d’accomplir ton plan de salut.
Modifications aux messes lues :
 Ant. ad introitum  
Cf. Ps 118, 133
Gressus meos dírige secúndum elóquium tuum, et non dominétur mei omnis iniustítia.
 Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 15, 11
Notas mihi fecísti vias vitæ, adimplébis me lætítia cum vultu tuo, Dómine. Tu m’as fait connaître les voies de la vie ; Tu me combleras de joie par Ton visage, Seigneur.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word