Messe du samedi 30 mai 2020

Hebdomada VII Paschae VIIème semaine de Pâques
Sabbato Sabbato
S. IOANNÆ ARCENSIS, VIRGINIS GALLICÆ NATIONIS COMPATRONÆ Ste JEANNE D'ARC, VIERGE COPATRONE DE LA FRANCE
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Exodi 15, 1 et 2.
Cantémus Dómino : glorióse enim magnificátus est. Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem. (T.P. Allelúia, allelúia.) Ps. 97, 1. Cantáte Dómino cánticum novum, quia mirabília fecit. ℣. Glória Patri. Chantons au Seigneur : Il Se couvre de gloire. Ma force et ma louange, c’est le Seigneur ; Il fut pour moi le salut. (T.P. Alléluia, alléluia.) ℣. Chantez au Seigneur un chant nouveau, car Il a fait des merveilles. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, qui beátam Ioánnam Vírginem ad pátriam tuendam mirabíliter suscitásti : da, quǽsumus, eius intercessióne ; ut sectántes iustítiam, perpétua pace fruátur. Per Dóminum. Dieu, qui as merveilleusement suscité la bienheureuse Vierge Jeanne pour défendre la patrie, donne-nous, nous T'en prions, par son intercession, qu'en recherchant la justice, nous puissions jouir d’une paix durable.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Philippénses (3,8-14)
Fratres: Exístimo ómnia detriméntum esse propter eminéntiam sciéntiæ Christi Iésu Dómini mei, propter quem ómnia detriméntum feci et árbitror ut stércora, ut Christum lucrifáciam et invéniar in illo non habens meam iustítiam, quæ ex lege est, sed illam, quae per fidem est Christi, quæ ex Deo est iustítia in fide; ad cognoscéndum illum et virtútem resurrectiónis eíus et communiónem passiónum illíus, confórmans me morti eíus, si quo modo occúrram ad resurrectiónem, quæ est ex mórtuis. Non quod iam accéperim aut iam perféctus sim; pérsequor autem si umquam comprehéndam, sicut et comprehénsus sum a Christo Iésu. Fratres, ego me non árbitror comprehendísse; unum autem: quæ quidem retro sunt, oblivíscens, ad ea vero, quæ ante sunt, exténdens me ad destinátum pérsequor, ad bravíum supérnæ vocatiónis Dei in Christo Iésu. Frères : je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à toutes choses, les regardant comme des ordures, afin de gagner le Christ, et d’être trouvé en lui, ayant, non pas ma justice, celle qui vient de la loi, mais celle qui vient de la foi au Christ Jésus, la justice qui vient de Dieu moyennant la foi, afin de le connaître, lui et la vertu de sa résurrection, et la participation à ses souffrances, en devenant conforme à sa mort. Pour parvenir, si je le puis, à la résurrection d’entre les morts. Ce n’est pas que j’aie déjà reçu le prix, ou que je sois déjà parfait ; mais je le poursuis pour tâcher de le saisir, puisque j’ai été saisi moi-même par le Christ Jésus. (Non) Mes frères, je ne pense pas l’avoir atteint. Mais (je fais une chose), oubliant ce qui est en arrière, et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, vers le prix auquel Dieu nous a appelés d’en haut dans le Christ Jésus.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Iudic. 5, 8.
℟. Nova bella elégit Dóminus, et portas hóstium ipse subvértit. ℣. Ibid., 11. Ubi collísi sunt currus et hóstium suffocátus est exercitus, ibi narréntur iustítiæ Dómini, et cleméntia in fortes Israël. ℟. Le Seigneur a choisi de nouveaux combats, et Il renverse lui-même les portes des ennemis. ℣. Qu’au lieu où les chars ont été brisés, l’armée des ennemis taillée en pièces, on publie la justice du Seigneur et Sa clémence envers les braves d’Israël.
Allelúia Alléluia
Iudith 13, 17-18
℟. Allelúia. ℣. Laudáte Dóminum Deum nostrum, qui non deséruit sperántes in se, et in me, ancílla sua, adimplévit misericórdiam suam, quam promísit dómui Israël. Allelúia. ℟. Alléluia. ℣. Louez le Seigneur notre Dieu, qui n’a point abandonné ceux qui espéraient en Lui, et qui a accompli par moi, Sa servante, la miséricorde qu'Il avait promise à la maison d’Israël.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum Matthǽum (19,27-29)
In illo tempore: Dixit Petrus ad Iesum: “Ecce nos relíquimus ómnia et secúti sumus te. Quid ergo erit nobis?” Iésus autem dixit illis: “Amen dico vobis quod vos, qui secúti estis me, in regeneratióne, cum séderit Fílius hóminis in throno glóriæ suæ, sedébitis et vos super thronos duódecim, iudicántes duódecim tribus Israel. Et omnis, qui relíquit domos vel fratres aut soróres aut patrem aut matrem aut fílios aut agros propter nomen meum, céntuplum accípiet et vitam ætérnam possidébit. En ce temps là : Pierre dit à Jésus : Voici que nous avons tout quitté, et que nous T'avons suivi; qu'y aura-il-donc pour nous? Jésus leur dit: En vérité, Je vous le dis, vous qui M'avez suivi, lorsque, au temps de la régénération, le Fils de l'homme siégera sur le trône de Sa gloire, vous siégerez, vous aussi, sur douze trônes, et vous jugerez les douze tribus d'Israël. Et quiconque aura quitté sa maison, ou ses frères, ou ses soeurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses champs, à cause de Mon nom, recevra le centuple, et possédera la vie éternelle.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Iudith 15, 10
Benedixérunt eam omnes una voce, dicéntes : Tu glória Jerúsalem, tu lætítia Israel, tu honorificentia pópuli nostri. (T.P. Allelúia.) Tous l’acclamaient, disant d’une même voix : Tu es la gloire de Jérusalem, tu es la joie d’Israël, tu es l’honneur de notre peuple. (T.P. Alléluia.)
Communio Communion
Ps. 22, 4.
Si ambulávero in medio umbræ mortis, non timebo mala, quóniam tu mecum es, Dómine Jesu. (T.P. Allelúia.) Même si je marchais au milieu des ombres de la mort, je ne craindrais aucun mal, car Tu es avec moi, Seigneur Jésus. (T.P. Alléluia.)
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word