Messe du mercredi 24 juin 2020

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
IN NATIVITATE S. IOANNIS BAPTISTAE NATIVITE DE SAINT JEAN BAPTISTE
Sollemnitas Solennité
Ad Missam
A la Messe


Ad missam in vigilia A la Messe de Vigile
Introitus Introït
Lc. 1,13.15.14
Ne tímeas, Zacharía, exaudíta est orátio tua: et Elísabeth uxor tua pári et tibi fílium, et vocábis nomen eius Ioánnem: et erit magnus coram Dómino: et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ: et multi in nativitáte eius gaudébunt. Ps. Dómine, in virtúte tua lætábitur rex: et super salutáre tuum exsultábit veheménter. ℣.Glória Patri. Ne craignez point, Zacharie : car votre prière a été exaucée et votre femme Élisabeth enfantera un fils, auquel vous donnerez le nom de Jean : il sera grand devant le Seigneur : et il sera rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère : et beaucoup se réjouiront de sa naissance. Ps. 20, 2. Seigneur, le roi se réjouira dans Ta force : et il tressaillira d’une vive allégresse, parce que Tu l’auras sauvé. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus, ut família tua per viam salútis incédat, et, beáti Ioánnis Præcursóris hortaménta sectándo, ad eum quem prædíxit, secúra pervéniat, Dóminum nostrum Iesum Christum. Qui tecum. Qu’il Te plaise, ô Dieu tout-puissant, d’accorder à Ta famille de marcher dans la voie du salut ; afin que, fidèle aux enseignements du bienheureux Jean, le Précurseur, elle parvienne sûrement jusqu’à Celui qu’il eut mission d’annoncer, notre Seigneur Jésus-Christ.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Ieremíæ prophétæ (1,4-10)
In diébus Iosiæ: Factum est verbum Dómini ad me dicens: “Priúsquam te formárem in útero, novi te et, ántequam exíres de vulva, sanctificávi te et prophétam géntibus dedi te.” Et dixi: “Heu, Dómine Deus! Ecce néscio loqui, quia puer ego sum.” Et dixit Dóminus ad me: “Noli dícere: “Puer sum”, quóniam, ad quoscúmque mittam te, ibis et univérsa, quæcúmque mandávero tibi, lóqueris. Ne tímeas a fácie eórum, quia tecum ego sum, ut éruam te”, dicit Dóminus. Et misit Dóminus manum suam et tétigit os meum; et dixit Dóminus ad me: “Ecce dedi verba mea in ore tuo; ecce constítui te hódie super gentes et super regna, ut evéllas et déstruas et dispérdas et díssipes et ædífices et plantes.” Lors des jours d'Osée : la parole du Seigneur me fut adressée en ces termes: Avant que Je t'eusse formé dans les entrailles de ta mère, Je t'ai connu; avant que tu fusses sorti de son sein, Je t'ai sanctifié, et Je t'ai établi prophète parmi les nations. Je répondis : Ah, ah, ah, Seigneur Dieu, je ne sais point parler, car je suis un enfant. Et le Seigneur me dit : Ne dis pas : Je suis un enfant; car tu iras partout où Je t'enverrai, et tu diras tout ce que Je te commanderai. Ne les crains pas, car Je suis avec toi pour te délivrer, dit le Seigneur. Alors le Seigneur étendit Sa main et toucha ma bouche, et le Seigneur me dit : Voici que Je mets Mes paroles dans ta bouche; voici que Je t'établis aujourd'hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arraches et que tu détruises, et pour que tu perdes, et pour que tu dissipes, et pour que tu bâtisses, et pour que tu plantes.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ioann., 1, 6-7.
℟. Fuit homo missus a Deo cui nomen Ioannes erat. Hic venit. ℣. Ut testimonium perhiberet de lumine, et pararet Domino plebem perfectam. ℟. II y eut un homme envoyé de Dieu, dont le nom était Jean. ℣. Il vint pour rendre témoignage à la lumière et préparer au Seigneur un peuple parfait.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epistolæ primæ beáti Petri apóstoli (1, 8-12)
Caríssimi: Cum Iesum Christum non vidéritis, diligitis; in quem nunc non vidéntes, credéntes autem, exsultatis lætitia inenarrabili et glorificata, reportantes finem fidei vestrae salutem animarum. De qua salute exquisiérunt atque scrutati sunt Prophétre, qui de futura in vos gratia prophetavérunt, scrutantes in quod vel quale tempus signifìcaret qui erat in eis Spiritus Christi, prrenuntians eas qure in Christo sunt passiones et posteriores glorias; quibus revelatum est quia non sibi ipsis, vobis autem ministrabant ea, quæ nunc nuntiata sunt vobis per eos qui evangelizavérunt vos, Spiritu Sancto misso de cælo, in quæ desiderant angeli prospicere. Très chers : ce Jésus-Christ sans L'avoir vu, vous L'aimez , Lui en qui maintenant encore vous croyez sans Le voir; ce qui vous fait tressaillir d'une joie ineffable et glorieuse, parce que vous remporterez la fin de votre foi, le salut de vos âmes. Ce salut a été l'objet des recherches et des investigations des prophètes, qui ont prédit la grâce qui vous était destinée; ils cherchaient à découvrir quel temps et quelles conjonctures leur indiquait l'Esprit du Christ, qui annonçait d'avance les souffrances réservées à Jésus-Christ, et la gloire qui devait les suivre.Il leur fut révélé que ce n'était pas pour eux-mêmes, mais pour vous qu'ils étaient dispensateurs de ces choses, que vous ont maintenant annoncées ceux qui vous ont prêché l'Evangile par l'Esprit-Saint, envoyé du Ciel, et que les Anges désirent contempler à fond.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 111, 1
℟. Allelúia. ℣. Beátus vir, qui timet Dóminum: in mandátis eius cupit nimis. ℟. Alléluia. ℣. (Bien)Heureux l’homme qui craint le Seigneur, et qui met (il mettra) ses délices dans Ses commandements.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (1,5-17)
Fuit in diébus Heródis regis Iudǽae sacérdos quidam nómine Zacharías de vice Abíæ, et uxor illi de filiábus Áaron, et nomen eíus Elísabeth. Erant autem iústi ambo ante Deum, incedéntes in ómnibus mandátis et iustificatiónibus Dómini, irreprehensíbiles. Et non erat illis fílius, eo quod esset Elísabeth stérilis, et ambo processíssent in diébus suis. Factum est autem, cum sacerdótio fungerétur in órdine vicis suæ ante Deum, secúndum consuetúdinem sacerdótii sorte éxiit, ut incénsum póneret ingréssus in templum Dómini; et omnis multitúdo erat pópuli orans foris hora incénsi. Appáruit autem illi ángelus Dómini stans a dextris altáris incénsi; et Zacharías turbátus est videns, et timor írruit super eum. Ait autem ad illum ángelus: “Ne tímeas, Zacharía, quóniam exaudíta est deprecátio tua, et uxor tua Elísabeth páriet tibi fílium, et vocábis nomen eíus Ioánnem. Et erit gáudium tibi et exsultátio, et multi in nativitáte eíus gaudébunt: erit enim magnus coram Dómino et vinum et síceram non bibet et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ et multos filiórum Israel convértet ad Dóminum Deum ipsórum. Et ipse præcédet ante illum in spíritu et virtúte Elíae, ut convértat corda patrum in fílios et incredíbiles ad prudéntiam iustórum, paráre Dómino plebem perféctam.” Il y avait, aux jours d’Hérode, roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie, de la classe d’Abia ; et sa femme était d’entre les filles d’Aaron, et s’appelait Elisabeth. Ils étaient tous deux justes devant Dieu, marchant sans reproche dans tous les commandements et tous les préceptes du Seigneur. Et ils n’avaient pas d’enfant, parce qu’Elisabeth était stérile, et qu’ils étaient tous deux avancés en âge. Or il arriva, lorsqu’il accomplissait devant Dieu les fonctions du sacerdoce selon le rang de sa classe, qu’il lui échut par le sort, d’après la coutume établie entre les prêtres, d’entrer dans le temple du Seigneur pour y offrir l’encens. Et toute la multitude du peuple était dehors, en prière, à l’heure de l’encens. Et un ange du Seigneur lui apparut, se tenant debout à droite de l’autel de l’encens. Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur le saisit. Mais l’ange lui dit : Ne crains pas, Zacharie, car ta prière a été exaucée, et ta femme Elisabeth t’enfantera un fils, auquel tu donneras le nom de Jean. Il sera pour toi un sujet de joie et d’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance, car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de liqueur enivrante, et il sera rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère ; et il convertira un grand nombre des enfants d’Israël au Seigneur leur Dieu. Et il marchera devant lui dans l’esprit et la vertu d’Elie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les incrédules à la prudence des justes, de manière à préparer au Seigneur un peuple parfait.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 8, 6-7
Glória et honóre coronásti eum: et constituísti eum super ópera mánuum tuárum, Dómine. Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, et Tu l'as établi sur les ouvrages de Tes mains.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Múnera pópuli tui, Dómine, propítius inténde, in beáti Ioánnis Baptístæ sollemnitáte deláta, et præsta, ut, quæ mystério gérimus, débitæ servitútis actióne sectémur. Per Christum. Regarde avec bonté, Seigneur, les dons de Ton peuple Te présente
en la Solennité du bienheureux Jean le Baptiste, et permets que nous célébrions comme sacrament ce que nous réalisons dans une vie de service.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
Præfatio Préface
De missione Prrecursoris. De la mission du Précurseur
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
In cuius Præcursóre beáto Ioánne tuam magnificéntiam collaudámus, quem inter natos mulíerum honóre præcípuo consecrásti. Qui cum nascéndo multa gáudia præstitísset, et nondum éditus exsultásset ad humánæ salútis advéntum, ipse solus ómnium prophetárum Agnum redemptiónis osténdit.
Sed et sanctificándis étiam aquæ fluéntis ipsum baptísmatis lavit auctórem, et méruit fuso sánguine suprémum illi testimónium exhibére.
Et ídeo, cum cælórum virtútibus, in terris te iúgiter prædicámus, maiestáti tuæ sine fine clamántes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant : par le Christ notre Seigneur.
Nous louons ta magnificence en qui le Précurseur, le bienheureux Jean, a été consacré comme le plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes. Parce que sa naissance a été source de grande joie, et avant même sa naissance, il a bondi de joie à l'arrivée du salut humain, et lui seul, parmi tous les prophètes, a montré l'Agneau de rédemption.
Il a baptisé l'auteur même du baptême, pour sanctifier l'eau vive, et a mérité de lui donner le témoignage suprême en versant son sang.
C'est pourquoi, avec les vertus du ciel, nous T'acclamons continuellement sur terre, en proclamant sas fin Ta majesté :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 20, 6
Magna est glória eius in salutári tuo: glóriam et magnum decórem impónes super eum, Dómine. Sa gloire est grande, grâce à Ton salut ; Tu le couvriras de gloire et d’un honneur immense (de beauté), Seigneur.
Post communionem Post communion
Sacris dápibus satiátos, beáti Ioánnis Baptístæ nos, Dómine, præclára comitétur orátio,et, quem Agnum nostra ablatúrum crímina nuntiávit, ipsum Fílium tuum poscat nobis fore placátum. Qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Rassasiés de nourriture sacrée, que la prière précieuse du bienheureux Jean-Baptiste, accompagne toujours ceux
à qui est annoncé l'Agneau qui ôte nos crimes et demande à Ton Fils d'avoir pitié de nous.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Lc 1 ,15.14
Hic erit magnus coram Dómino, et Spíritu Sancto replébitur adhuc ex útero matris suæ, et multi in nativitáte eius gaudébunt. Celui-là sera grand devant le Seigneur et empli de l'Esprit Saint dès le sein de sa mère, et beaucoup se réjouiront de sa naissance
Psalmus responsorius
Ps 70, 1-2 . 3-4 a. 5-6 ab. 15 ab et 17 ( ℟. : 6 b )
℟. De ventre matris meæ tu es suscéptor meus.
In te, Dómine, sperávi, non confúndar in ætérnum. In iustítia tua líbera me, et éripe me;
inclína ad me aurem tuam, et salva me. ℟.
Esto mihi in rupem præsídii et in domum munítam, ut salvum me fácias, quóniam fortiúdo mea et refúgium meum es tu. Deus meus, éripe me de manu peccatóris. ℟.
Quóniam tu es exspectátio mea, Dómine; Dómine, spes mea a iuventúte mea. Super te inníxus sum ex útero, de ventre matris mere tu es suscéptor meus. ℟.
Os meum annuntiábit iustítiam tuam, tota die salutáre tuum. Deus, docuisti me a iuventúte mea; et usque nunc annuntiábo mirabília tua. ℟.
Alleluia Alleluia
lo 1,7 ; Lc 1 ,17
℟. Allelúia. ℣. Hic venit ut testimonium perhibéret de lúmine, ut paráret Deo plebem perféctam. ℟. Alléluia. ℣. Il vint pour rendre témoignage à la lumière, de manière à préparer au Seigneur un peuple parfait.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Lc 1 , 68
Benedictus Dóminus Deus Israel, quia visitavit et fecit redemptiónem plebis suæ. Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, de ce qu’il a visité et racheté Son peuple


Ad missam in die A la Messe du jour
Introitus Introït
Isai. 49, 1 et 2
De ventre matris meæ vocávit me Dóminus nómine meo: et pósuit os meum ut gládium acútum: sub teguménto manus suæ protéxit me, et pósuit me quasi sagíttam eléctam. Ps. 91, 2 Bonum est confitéri Dómino: et psállere nómini tuo, Altíssime. ℣. Glória Patri. Des le sein de ma mère, le Seigneur m’a appelé par mon nom : Il a rendu ma bouche semblable à un glaive acéré, il m’a protégé à l’ombre de Sa main, Il a fait de moi comme une flèche choisie. Ps. 91, 2. Il est bon de louer le Seigneur : et de célébrer Ton nom, ô très-haut. ℣. Gloire au Père
Collecta Collecte
Deus, qui beátum Ioánnem Baptístam suscitásti, ut perféctam plebem Christo Dómino præparáret, da pópulis tuis spiritálium grátiam gaudiórum, et ómnium fidélium mentes dírige in viam salútis et pacis. Per Dóminum. Dieu, qui a suscité le bienheureux Jean-Baptiste pour préparer un peuple parfait au Christ Seigneur, donne à Ton peuple la grâce de la joie spirituelle, et dirige les âmes de tous les fidèles dans la voie du salut et de la paix.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri lsaíæ prophétæ (49,1-6)
Audíte, ínsulæ, et atténdite, pópuli de longe; Dóminus ab útero vocávit me, de ventre matris meæ recordátus est nóminis mei; et pósuit os meum quasi gládium acútum, in umbra manus suæ protéxit me et pósuit me sicut sagíttam eléctam, in pháretra sua abscóndit me et dixit mihi: “Sérvus meus es tu, Israel, in quo gloriábor.” Et ego dixi: “In vácuum laborávi, sine causa et vane fortitúdinem meam consúmpsi; verúmtamen iudícium meum cum Dómino, et merces mea cum Deo meo.” Et nunc dicit Dóminus, qui formávit me ex útero servum sibi, ut redúcerem Iácob ad eum, et Israel ei congregarétur; et glorificátus sum in óculis Dómini, et Deus meus factus est fortitúdo mea. Et dixit: “Párum est ut sis mihi servus ad suscitándas tribus Iácob et relíquias Israel reducéndas: dabo te in lucem géntium, ut sit salus mea usque ad extrémum terræ.” Ecoutez, îles, et vous, peuples lointains, soyez attentifs. Le Seigneur M'a appelé dès le sein de Ma mère; lorsque J'étais encore dans ses entrailles, il s'est souvenu de Mon nom. Il a rendu Ma bouche semblable à un glaive acéré, Il M'a protégé à l'ombre de Sa main; Il a fait de Moi comme une flèche choisie, Il M'a caché dans Son carquois. Et Il m'a dit : Tu es Mon serviteur, Israël, et Je Me glorifierai en Toi. Et Moi J'ai dit : C'est en vain que J'ai travaillé, c'est inutilement et sans fruit que J'ai consumé Ma force; mais Mon droit est auprès du Seigneur, et Ma récompense auprès de Mon Dieu. Et maintenant le Seigneur dit, Lui qui M'a formé dès le sein de Ma mère pour être Son Serviteur, pour ramener à Lui Jacob, et quoique Israël ne se réunisse point à Lui, Je serai glorifié aux yeux du Seigneur, et Mon Dieu deviendra Ma force. Il dit : C'est peu que Tu sois Mon serviteur pour relever les tribus de Jacob, et pour convertir les restes d'Israël; Je T'ai établi pour être la Lumière des nations, et Mon salut jusqu'à l'extrémité de la terre.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ierem. 1, 5 et 9
℟. Priúsquam te formárem in útero, novi te: et ántequam exíres de ventre, sanctificávi te. ℣. Misit Dóminus manum suam, et tétigit os meum, et dixit mihi. ℟. Avant que Je t’eusse formé dans les entrailles de ta mère, Je t’ai connu : avant que tu fusses sorti de son sein, Je t’ai sanctifié. ℣. Alors le Seigneur étendit Sa main et toucha ma bouche et me dit.
Lectio II IIème lecture
Léctio Actuum Apostolórum (13, 22-26)
In diébus illis: Dicébat Paulus : Suscitávit Deus pátribus David in regem, cui et testimónium pérhibens dixit: "Invéni David fílium Iésse, virum secúndum cor meum, qui fáciet omnes voluntátes meas". Huíus Deus ex sémine secúndum promissiónem edúxit Israel salvatórem Iésum, praedicánte Ioánne ante advéntum eíus baptísmum paeniténtiae omni pópulo Israel. Cum impléret autem Ioánnes cursum suum, dicébat: "Quid me arbitrámini esse? Non sum ego; sed ecce venit post me, cuíus non sum dignus calceaménta pedum sólvere". Viri fratres, fílii géneris Ábraham et qui in vobis timent Deum, nobis verbum salútis huíus missum est. En ces jours là : Paul disait : Dieu suscita à nos pères le roi David , à qui Il a rendu témoignage, en disant: J'ai trouvé David, fils de Jessé, homme selon Mon coeur, qui fera toutes Mes volontés. C'est de sa race que Dieu, selon Sa promesse, a fait sortir un Sauveur pour Israël, Jésus; Jean ayant prêché, avant Sa venue, le baptême de pénitence à tout le peuple d'Israël. Et lorsque Jean achevait sa course, il disait: Je ne suis pas Celui que vous pensez; mais voici que vient après moi Celui dont je ne suis pas digne de délier les sandales. Mes frères, fils de la race d'Abraham, et ceux qui parmi vous craignent Dieu, c'est à vous que cette parole de salut a été envoyée.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Luc. 1, 76
℟. Allelúia. ℣. Tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: præíbis ante Dóminum paráre vias eius. ℟. Alléluia. ℣. Vous, petit enfant, vous serez appelé le prophète du Très-Haut, car vous marcherez devant la face du Seigneur pour préparer Ses voies.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (1, 57-66.80)
Elísabeth implétum est tempus pariéndi, et péperit fílium. Et audiérunt vicíni et cognáti eíus quia magnificávit Dóminus misericórdiam suam cum illa, et congratulabántur ei. Et factum est, in die octávo venérunt circumcídere púerum et vocábant eum nómine patris eíus, Zacharíam. Et respóndens mater eíus dixit: " Nequáquam, sed vocábitur Ioánnes ". Et dixérunt ad illam: " Nemo est in cognatióne tua, qui vocétur hoc nómine ". Innuébant autem patri eíus quem vellet vocári eum. Et póstulans pugillárem scripsit dicens: " Ioánnes est nomen eíus ". Et miráti sunt univérsi. Apértum est autem ílico os eíus et lingua eíus, et loquebátur benedícens Deum. Et factus est timor super omnes vicínos eórum, et super ómnia montána Iudǽae divulgabántur ómnia verba haec. Et posuérunt omnes, qui audíerant, in corde suo dicéntes: " Quid putas puer iste erit? ". Étenim manus Dómini erat cum illo. Puer autem crescébat et confortabátur spíritu et erat in desérto usque in diem ostensiónis suæ ad Israel. Le temps où Elisabeth devait enfanter s'accomplit, et elle mit au monde un fils. Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait signalé envers elle Sa miséricorde, et ils l'en félicitaient. Et il arriva qu'au huitième jour ils vinrent pour circoncire l'enfant, et ils l'appelaient Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère, prenant la parole, dit: Non; mais il sera appelé Jean. Ils lui dirent: Il n'y a personne dans ta famille qui soit appelé de ce nom. Et ils faisaient des signes à son père, pour savoir comment il voulait qu'on l'appelât. Et, demandant des tablettes, il écrivit: Jean est son nom. Et tous furent dans l'étonnement. Au même instant, sa bouche s'ouvrit, et sa langue se délia, et il parlait en bénissant Dieu. Et la crainte s'empara de tous leurs voisins, et, dans toutes les montagnes de la Judée, toutes ces choses étaient divulguées. Et tous ceux qui les entendirent les conservèrent dans leur coeur, en disant: Que pensez-vous que sera cet enfant? Car la main du Seigneur était avec lui. Or l'enfant croissait, et se fortifiait en esprit; et il demeurait dans les déserts, jusqu'au jour de sa manifestation à Israël.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 91, 13
Iustus ut palma florébit: sicut cedrus, quæ in Líbano est, multiplicábitur. Le juste fleurira comme le palmier, et il se multipliera comme le cèdre du Liban.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Tua, Dómine, munéribus altária cumulámus, illíus nativitátem honóre débito celebrántes, qui Salvatórem mundi et cécinit affutúrum, et adésse monstrávit. Qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Nous cumulons, Seigneur, les offrandes sur Ton autel, pour célébrer avec honneur la nativité de celui qui a proclamé que le Sauveur du monde était déjà proche et nous L'a montré présent parmi nous.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
Præfatio Préface
De missione Prrecursoris. De la mission du Précurseur
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
In cuius Præcursóre beáto Ioánne tuam magnificéntiam collaudámus, quem inter natos mulíerum honóre præcípuo consecrásti. Qui cum nascéndo multa gáudia præstitísset, et nondum éditus exsultásset ad humánæ salútis advéntum, ipse solus ómnium prophetárum Agnum redemptiónis osténdit.
Sed et sanctificándis étiam aquæ fluéntis ipsum baptísmatis lavit auctórem, et méruit fuso sánguine suprémum illi testimónium exhibére.
Et ídeo, cum cælórum virtútibus, in terris te iúgiter prædicámus, maiestáti tuæ sine fine clamántes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant : par le Christ notre Seigneur.
Nous louons ta magnificence en qui le Précurseur, le bienheureux Jean, a été consacré comme le plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes. Parce que sa naissance a été source de grande joie, et avant même sa naissance, il a bondi de joie à l'arrivée du salut humain, et lui seul, parmi tous les prophètes, a montré l'Agneau de rédemption.
Il a baptisé l'auteur même du baptême, pour sanctifier l'eau vive, et a mérité de lui donner le témoignage suprême en versant son sang.
C'est pourquoi, avec les vertus du ciel, nous T'acclamons continuellement sur terre, en proclamant sas fin Ta majesté :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Luc. 1, 76
Tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius. Vous, petit enfant, vous serez appelé le prophète du Très-Haut : car vous marcherez devant la face du Seigneur pour préparer Ses voies.
Post communionem Post communion
Cæléstis Agni convívio refécti, quǽsumus, Dómine, ut Ecclésia tua, sumens de beáti Ioánnis Baptístæ generatióne lætítiam, quem ille prænuntiávit ventúrum, suæ regeneratiónis cognóscat auctórem. Qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Restaurés par le banquet de l'Agneau céleste, nous Te demandons, Seigneur, que Ton Eglise, remplie de joie à la naissance du bienheureux Jean-Baptiste, reconnaisse l'auteur de la vie nouvelle dont il annoncé lui même l'avènement.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Io 1, 6-7; Lc 1, 17
Fuit homo missus a Deo, cui nomen erat Ioánnes. Hic venit, ut testimónium perhibéret de lúmine, paráre Dómino plebem perféctam. Il fut un homme, envoyé par Dieu, dont le nom était Jean. Il vint pour rendre témoignage à la lumière, de manière à préparer au Seigneur un peuple parfait.
Psalmus responsorius Psaume responsorial
℟.· Confìtébor tibi, quia mirabíliter plasmátus sum.
Dómine, scrutátus es et cognovísti me, tu cognovísti sessiónem meam et resurrectiónem meam. lntellexisti cogitatiónes meas de longe, sémitam meam et accúbitum meum investigásti. Et omnes vias meas perspexísti. ℟.
Quia tu formásti renes meos, contexuísti me in utero matris meæ. Confìtébor tibi, quia mirabíliter plasmátus sum; mirabília ópera tua, et ánima mea cognóscit nimis. ℟.
Non sunt abscóndita ossa mea a te, cum factus sum in occúlto, et intéxtus in inferióribus terræ. ℟.
Alleluia Alleluia
℟. Allelúia. ℣. Tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: praeíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius. ℟. Alléluia. ℟. Vous, enfant, vous serez appelé prophète du Très Haut.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Lc 1, 78
Per víscera misericórdiæ Dei nostri, visitávit nos Oriens ex alto. Par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, l'Orient nous a visité d'en haut.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word