Messe du dimanche 28 juin 2020

Hebdomada XIII per annum XIIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XIII per annum XIIIème dimanche dans l'année
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 46, 2
OMNES gentes, pláudite mánibus: iubiláte Deo in voce exsultatiónis. Ps. ibid., 3 Quóniam Dóminus excélsus, terríbilis: Rex magnus super omnem terram. ℣. Glória Patri. Nations, battez toutes des mains ; célébrez Dieu par des cris d’allégresse. Ps. Car le Seigneur est très haut et terrible, roi suprême sur toute la terre. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, qui, per adoptiónem grátiæ, lucis nos esse fílios voluísti, præsta, quǽsumus, ut errórum non involvámur ténebris, sed in splendóre veritátis semper maneámus conspícui. Per Dóminum. Ô Dieu, Tu as voulu que la grâce d'adoption fît de nous des fils de lumière ; accorde-nous, nous T'en prions, de n'être pas enveloppés dans les ténèbres de l'erreur, mais de demeurer toujours, de façon manifeste, dans l'éclat de la vérité. 
Lectio I Ière lecture
Léctio libri secúndi Regum (4,8-11.14-16a)
Facta est quædam dies, et transíbat Eliséus per Sunam. Erat autem ibi múlier magna, quae ténuit eum, ut coméderet panem. Quotiescúmque inde transíbat, divertébat ad eam, ut coméderet panem. Quae dixit ad virum suum: “Animadvérto quod vir Dei sanctus est iste, qui transit per nos frequénter. Faciámus ergo cenáculum murátum parvum et ponámus ei in eo léctulum et mensam et sellam et candelábrum, ut, cum vénerit ad nos, máneat ibi.” Facta est ergo dies quædam, et véniens divértit in cenáculum et requiévit ibi. Et ait: “Quid ergo vult, ut fáciam ei?” Dixítque Giézi: “Ne quæras; fílium enim non habet, et vir eíus senex est.” Præcépit ítaque, ut vocáret eam; quæ cum vocáta fuísset et stetísset ad óstium, dixit ad eam: “In témpore isto, in anno áltero, amplexáberis fílium.” Un jour Elisée passait par Sunam, et il y avait là une femme de distinction qui le retint par force pour manger; et comme il passait souvent par là, il allait loger chez elle pour y manger. Alors cette femme dit à son mari : Je vois que cet homme qui passe souvent chez nous est un homme de Dieu, et un saint. Faisons-lui donc faire une petite chambre, et mettons-y un lit, une table, un siège et un chandelier, afin que, lorsqu'il viendra nous voir, il demeure là. Un jour donc Elisée, étant venu à Sunam, alla loger dans cette chambre, et s'y reposa. Elisée dit à Giézi : Que veut-elle donc que je fasse pour elle? Giézi lui répondit : Il n'est pas besoin de le lui demander; car elle n'a point de fils, et son mari est déjà vieux. Elisée ordonna donc à Giézi d'appeler cette femme; et elle vint et se tint devant la porte. Et Elisée lui dit : Dans un an en ce même temps et à cette même heure, si Dieu vous conserve la vie, vous aurez un fils dans votre sein.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 33, 12 et 6
℟. Veníte, fílii, audíte me: timórem Dómini docébo vos. ℣. Accédite ad eum, et illuminámini: et fácies vestrae non confundéntur. ℟. Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur. ℣. Approchez-vous de Lui et vous serez éclairés et la confusion ne couvrira pas vos visages.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Romános (6, 3-4.8-11)
Fratres: Quicúmque baptizáti sumus in Christum Iésum, in mortem ipsíus baptizáti sumus? Consepúlti ergo sumus cum illo per baptísmum in mortem, ut quemádmodum suscitátus est Christus a mórtuis per glóriam Patris, ita et nos in novitáte vitae ambulémus. Si autem mórtui sumus cum Christo, crédimus quia simul étiam vivémus cum eo; sciéntes quod Christus suscitátus ex mórtuis iam non móritur, mors illi ultra non dominátur. Quod enim mórtuus est, peccáto mórtuus est semel; quod autem vivit, vivit Deo. Ita et vos existimáte vos mórtuos quidem esse peccáto, vivéntes autem Deo in Christo Iésu. Frères : Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en Sa mort que nous avons été baptisés? Car nous avons été ensevelis avec Lui par le baptême pour mourir, afin que, comme le Christ est ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions dans une vie nouvelle. Or, si nous sommes morts avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec le Christ, sachant que le Christ ressuscité d'entre les morts ne meurt plus, que la mort n'aura plus d'empire sur Lui. Car en tant qu'Il est mort pour le péché, Il est mort une fois pour toutes; mais en tant qu'Il vit, Il vit pour Dieu. Vous donc aussi, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Rom. 6, 9 Rom. 6,9
℟. Allelúia. ℣. Christus resúrgens ex mórtuis, iam non móritur: mors illi ultra non dominábitur. ℟. Alléluia. ℣. le Christ ressuscité d'entre les morts ne meurt plus, la mort n'aura plus d'empire sur Lui.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (10, 37-42)
In illo témpore: Dixit Iesus apóstolis suis: Qui amat patrem aut matrem plus quam me, non est me dignus; et, qui amat fílium aut fíliam super me, non est me dignus; et, qui non áccipit crucem suam et séquitur me, non est me dignus. Qui invénerit ánimam suam, perdet illam; et, qui perdíderit ánimam suam propter me, invéniet eam. Qui récipit vos, me récipit; et, qui me récipit, récipit eum, qui me misit. Qui récipit prophétam in nómine prophétæ, mercédem prophétæ accípiet; et, qui récipit iústum in nómine iústi, mercédem iústi accípiet. Et, quicúmque potum déderit uni ex mínimis istis cálicem aquae frígidæ tantum in nómine discípuli, amen dico vobis: Non perdet mercédem suam.” Celui qui aime son père ou sa mère plus que Moi, n'est pas digne de Moi; et celui qui aime son fils ou sa fille plus que Moi, n'est pas digne de Moi. Celui qui ne prend pas sa croix et ne Me suit pas, n'est pas digne de Moi. Celui qui conserve sa vie, la perdra; et celui qui aura perdu sa vie à cause de Moi, la trouvera. Celui qui vous reçoit, Me reçoit; et celui qui Me reçoit, reçoit Celui qui M'a envoyé. Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète, recevra une récompense de prophète; et celui qui reçoit un juste en qualité de juste, recevra une récompense de juste. Et quiconque aura donné à boire seulement un verre d'eau froide à l'un de ces tout petits, parce qu'il est Mon disciple, en vérité, Je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Dan. 3, 40

Sicut in holocáustis ariétum et taurórum, et sicut in míllibus agnórum pínguium: sic fiat sacrifícium nostrum in conspéctu tuo hódie, ut pláceat tibi: quia non est confúsio confidéntibus in te, Dómine.
Comme un holocauste de béliers et de taureaux, ou des milliers d’agneaux gras, qu’ainsi notre sacrifice paraisse aujourd’hui devant Toi et qu’il Te soit agréable, car ceux qui ont confiance en Toi ne seront pas confondus, Seigneur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Deus, qui mysteriórum tuórum dignánter operáris efféctus, præsta, quæsumus, ut sacris apta munéribus fiant nostra servítia. Per Christum. Dieu, qui agis avec l'efficacité de Tes sacrements, accorde-nous, nous T'en prions, que notre service soit digne de ces dons sacrés.
Communio Communion
Rom. 6, 9
Christus resúrgens ex mórtuis, iam non móritur, allelúia: mors illi ultra non dominábitur, allelúia, allelúia. Le Christ, ressuscité d’entre les morts, ne meurt plus, alléluia ; la mort n’aura plus d’empire sur lui. alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Vivíficet nos, quǽsumus, Dómine, divína quam obtúlimus et súmpsimus hóstia, ut, perpétua tibi caritáte coniúncti, fructum qui semper máneat afferámus. Per Christum. Que l'offrande divine que nous avons présentée et reçue nous vivifie, nous T'en prions, Seigneur, afin que, unis à Toi dans une charité continue, nous portions des fruits qui demeurent toujours.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 46, 2
Omnes gentes, pláudite mánibus, iubiláte Deo in voce exsultatiónis. Nations, battez toutes des mains ; célébrez Dieu par des cris d’allégresse.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 102, 1
Bénedic, ánima mea, Dómino, et ea quæ intra me sunt nómini sancto eius. Bénis, mon âme, le Seigneur et que ce qui me parvient le soit en Ton saint nom.
Vel:
Io 17, 20-21`
Pater, pro eis rogo, ut ipsi in nobis unum sint, ut credat mundus quia tu me misísti, dicit Dóminus. Père, je prie pour eux; afin qu'en Nous tous soient un, pour que le monde croie que Tu M'as envoyé, dit le Seigneur.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word