Messe du mardi 7 juillet 2020

Hebdomada XIV per annum XIVème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 47, 10-11
SUSCÉPIMUS, Deus, misericórdiam tuam in médio templi tui: secúndum nomen tuum, Deus, ita et laus tua in fines terrae: iustítia plena est déxtera tua. Ps. ibid., 2 Magnus Dóminus, et laudábilis nimis: in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius. ℣. Glória Patri. Nous avons reçu, ô Dieu, Ta miséricorde au milieu de Ton temple : comme Ton nom, ô Dieu, Ta louange s’étend jusqu’aux extrémités de la terre, Ta droite est pleine de justice. Ps. Le Seigneur est grand et très digne de louange : dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
Collecta Collecte
Deus, qui in Fílii tui humilitáte iacéntem mundum erexísti, fidélibus tuis sanctam concéde lætítiam, ut, quos eripuísti a servitúte peccáti, gáudiis fácias pérfrui sempitérnis. Per Dóminum. Ô Dieu, qui par l'abaissement de Ton Fils as relevé le monde abattu, accorde [Ta] sainte joie à Tes fidèles, afin de faire jouir des joies éternelles ceux que Tu as arrachés à la servitude du péché.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Osée prophétæ (8,4-7.11-13)
Hæc dicit Dóminus: Reges in Israel constituérunt et non ex me; príncipes constituérunt, et non cognóvi: argéntum suum et aurum suum fecérunt sibi idóla, ut interírent. Proiéctus est vítulus tuus, Samaría; irátus est furor meus in eos. Úsquequo non póterunt emundári? Quia ex Israel et ipse est: ártifex fecit illum, et non est Deus; quóniam in scintíllas erit vítulus Samaríae. Quia ventum seminábunt et túrbinem metent; cum culmus non sit in eo, germen non fáciet farínam: quod et si fécerit, aliéni cómedent eam. Cum multiplicáret Éphraim altária pro peccáto, factae sunt ei arae in peccátum. Scribébam ei multíplices leges meas; velut aliénae computátae sunt. Hóstias amant, ímmolant carnes et cómedunt; sed Dóminus non suscípiet eas. Nunc recordábitur iniquitátis eórum et visitábit peccáta eórum: ipsi in Ægýptum converténtur. Voici ce que dit le Seigneur : les rois en Israël ont régné, et non par Moi; ils ont été princes, et Je ne l'ai pas su. Avec leur or et leur argent ils se sont fait des idoles, pour leur perte. Ton veau a été renversé, Samarie, Ma fureur s'est allumée contre eux. Jusques à quand ne pourront-ils se purifier? Car il vient d'Israël; c'est un artisan qui l'a fait, et il n'est pas un Dieu, car le veau de Samarie aura le sort des toiles d'araignées. Ils ont semé le vent, et ils moissonneront la tempête; il n'y a pas en lui un épi debout; son grain ne donnera pas de farine, et, s'il en donne, les étrangers la mangeront. Parce qu'Ephraïm a multiplié les autels pour pécher, ses autels ont été un crime pour lui. J'avais écrit pour lui un grand nombre de lois; il les a regardées comme ne le concernant pas. Ils offriront des victimes, ils les immoleront et ils en mangeront la chair, et le Seigneur ne les recevra pas; Il va Se souvenir de leur iniquité et Il châtiera leurs péchés: ils retourneront en Egypte.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 30, 3
℟. Esto mihi in Deum protectórem, et in locum refúgii, ut salvum me fácias. ℣. Ps. 70, 1 Deus, in te sperávi: Dómine, non confúndar in aetérnum. ℟. Sois-moi un Dieu protecteur et une maison de refuge afin que Tu me sauves. ℣. O Dieu, j’ai espéré en Toi, Seigneur : que je ne sois pas à jamais confondu.
Allelúia Alléluia
Ps. 47, 2
℟. Allelúia. ℣. Magnus Dóminus, et laudábilis valde: in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius. ℟. Alléluia. ℣. Le Seigneur est grand, et digne de toute louange, dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
 Evangelium  Evangile
Matthaeus (9,32-38)
In illo tempore: Ecce obtulérunt Iesu hóminem mutum, daemónium habéntem. Et eiécto dǽmone, locútus est mutus. Et mirátae sunt turbae dicéntes: “Númquam appáruit sic in Israel!” Pharisǽi autem dicébant: “In príncipe daemoniórum éicit dǽmones.” Et circumíbat Iésus civitátes omnes et castélla, docens in synagógis eórum et prǽdicans evangélium regni et curans omnem languórem et omnem infirmitátem. Videns autem turbas, misértus est eis, quia erant vexáti et iacéntes sicut oves non habéntes pastórem. Tunc dicit discípulis suis: “Méssis quidem multa, operárii autem pauci; rogáte ergo Dóminum messis, ut mittat operários in messem suam.” En ce temps là : voici qu’on présenta à Jésus un homme muet, possédé du démon. Le démon ayant été chassé, le muet parla, et les foules furent dans l’admiration, disant : Jamais rien de semblable n’a été vu en Israël. Mais les pharisiens disaient : C’est par le prince des démons qu’Il chasse les démons. Or, Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans leurs synagogues, et prêchant l’Evangile du royaume, et guérissant toute langueur et toute infirmité. Et voyant les foules, Il en eut compassion ; car elles étaient accablées, et gisaient comme des brebis qui n’ont point de pasteur. Alors Il dit à Ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans Sa moisson.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 17, 28 et 32
Pópulum húmilem salvum fácies, Dómine, et óculos superbórum humiliábis: quóniam quis Deus praeter te, Dómine ? Tu sauveras le peuple qui est humble, Seigneur et Tu humilieras les yeux des superbes. Car qui est Dieu, si ce n'est le Seigneur ?
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Oblátio nos, Dómine, tuo nómini dicáta puríficet, et de die in diem ad cæléstis vitæ tránsferat actiónem. Per Christum. Que l'oblation consacrée à Ton nom nous purifie, Seigneur, et nous conduise, de jour en jour, à participer à la vie céleste.
Communio Communion
Ps. 33, 9 Ps. 33,9
Gustáte et vidéte, quóniam suávis est Dóminus: beátus vir, qui sperat in eo. Goûtez et voyez combien le Seigneur est doux. Heureux est l'homme qui espère en Lui.
Post communionem Post communion
Tantis, Dómine, repléti munéribus, præsta, quǽsumus, ut et salutária dona capiámus, et a tua numquam laude cessémus. Per Christum. Rassasiés de ces biens, accorde-nous, nous T'en prions Seigneur, d'atteindre les dons du salut et que nous ne cessions jamais de Te louer.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 47, 101
Suscépimus, Deus, misericórdiam tuam in médio templi tui. Secúndum nomen tuum, Deus, ita et laus tua in fines terræ; iustítia plena est déxtera tua. Nous avons reçu, ô Dieu, Ta miséricorde au milieu de Ton temple : comme Ton nom, ô Dieu, Ta louange s’étend jusqu’aux extrémités de la terre, Ta droite est pleine de justice.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 33, 9
Gustáte et vidéte, quóniam suávis est Dóminus; beátus vir, qui sperat in eo. Goûtez et voyez combien le Seigneur est doux. Heureux est l'homme qui espère en Lui.
Vel: Ou :
Mt 11, 28
Veníte ad me, omnes qui laborátis et oneráti estis, et ego refíciam vos, dicit Dóminus. Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et qui êtes chargés, et Je vous soulagerai dit le Seigneur.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word