Messe du mardi 28 juillet 2020

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 67, 6-7 et 36 Ps. 67,6-7 et 36
DEUS in loco sancto suo: Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo: ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suae. Ps. ibid., 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. ℣. Glória Patri. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple. Ps. ibid. 2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés: et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
Collecta Collecte
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Dóminum. Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent.
Lectio I Ière lecture
Ieremias (14,17-22)
Dedúcant óculi mei lácrimam per noctem et diem, et non táceant, quóniam contritióne magna contríta est virgo fília pópuli mei, plaga péssima veheménter. Si egréssus fúero ad agros, ecce occísi gládio; et, si introíero in civitátem, ecce attenuáti fame; prophéta quoque et sacérdos abiérunt per terram nesciéntes.” Numquid proíciens abiecísti Iúdam, aut Sion abomináta est ánima tua? Quare ergo percussísti nos, ita ut nulla sit sánitas? Exspectávimus pacem, et non est bonum, et tempus curatiónis, et ecce turbátio. Cognóvimus, Dómine, impietátes nostras, iniquitátes patrum nostrórum, quia peccávimus tibi. Ne des nos in oppróbrium propter nomen tuum, ne fácias contuméliam sólio glóriae tuae; recordáre, ne írritum fácias foedus tuum nobíscum. Numquid sunt in sculptílibus géntium, qui pluant, aut caeli possunt dare imbres? Nonne tu es Dóminus Deus noster, quem exspectámus? Tu enim fecísti ómnia haec.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 27, 7 et 1 Ps. 27,7 et 1
℟. In Deo sperávit cor meum, et adiútus sum: et reflóruit caro mea, et ex voluntáte mea confitébor illi. ℣. Ad te, Dómine, clamávi: Deus meus, ne síleas, ne discédas a me. ℟. Mon coeur a espéré en Dieu, et j'ai été secouru. Aussi Le louerai-je de tout mon coeur. ℣. Je crierai vers Toi, Seigneur; mon Dieu, ne garde pas le silence à mon égard.
Allelúia Alléluia
Ps. 80, 2-3 Ps. 80,2-3
℟. Allelúia. ℣. Exsultáte Deo adiutóri nostro, iubiláte Deo Iacob: súmite psalmum iucúndum cum cíthara. ℟. Alléluia. ℣. Tressaillez d'allégresse en Dieu notre protecteur; * chantez avec transport en l'honneur du Dieu de Jacob. Entonnez le psaume de joie avec la cithare.
 Evangelium  Evangile
Matthaeus (13,36-43)
In illo tempore: Dimíssis turbis, venit in domum, et accessérunt ad eum discípuli eíus dicéntes: “Díssere nobis parábolam zizaniórum agri.” Qui respóndens ait: “Qui séminat bonum semen, est Fílius hóminis; ager autem est mundus; bonum vero semen, hi sunt fílii regni; zizánia autem fílii sunt Mali; inimícus autem, qui seminávit ea, est Diábolus; messis vero consummátio sǽculi est; messóres autem ángeli sunt. Sicut ergo colligúntur zizánia et igni comburúntur, sic erit in consummatióne sǽculi: mittet Fílius hóminis ángelos suos, et cólligent de regno eíus ómnia scándala et eos, qui fáciunt iniquitátem, et mittent eos in camínum ignis; ibi erit fletus et stridor déntium. Tunc iústi fulgébunt sicut sol in regno Pa tris eórum. Qui habet aures, áudiat.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 29, 2-3
Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me, nec delectásti inimícos meos super me: Dómine, clamávi ad te, et sanásti me. Je T'exalterai, Seigneur, parce que Tu m'as relevé, et que Tu n'as pas réjoui mes ennemis à mon sujet. Seigneur j'ai crié vers Toi, et Tu m'as guéri.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, quæsumus, Dómine, múnera, quæ tibi de tua largitáte deférimus, ut hæc sacrosáncta mystéria, grátiæ tuæ operánte virtúte, et præséntis vitæ nos conversatióne sanctíficent, et ad gáudia sempitérna perdúcant. Per Christum.
Communio Communion
Prov. 3, 9-10 Prov. 3,9-10
Honóra Dóminum de tua substántia, et de primítiis frugum tuárum: et implebúntur hórrea tua saturitáte, et vino torculária redundábunt. Honore le Seigneur avec tes biens, et donne-Lui les prémices de tous tes fruits; et tes greniers seront remplis d'abondance, et tes pressoirs regorgeront de vin.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, divínum sacraméntum, passiónis Fílii tui memoriále perpétuum; tríbue, quǽsumus, ut ad nostram salútem hoc munus profíciat, quod ineffábili nobis caritáte ipse donávit. Qui vivit.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 67, 6-7.36
Deus in loco sancto suo; Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo, ipse dabit virtútem et fortitúdinem plebi suæ. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple.
Ant. ad communionem
Ps 102, 2
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius.
Vel:
Mt 5, 7-8
Beáti misericórdes, quóniam ipsi misericórdiam consequéntur. Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word