Messe du jeudi 6 août 2020

Hebdomada XVIII per annum XVIIIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
IN TRANSFIGURATIONE DOMINI TRANSFIGURATION DU SEIGNEUR
Festum Fête
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 26,8.9 et 1
Tibi dixit cor meum, * quæsívi vultum tuum, vultum tuum Dómine requíram: ne avértas fáciem tuam a me. Ps. Dóminus illuminátio mea, et salus mea: quem timébo? Mon coeur T'a dit: Mes yeux T'ont cherché; Ton visage, Seigneur, je le chercherai. Ne détourne pas de moi Ta face; Ps. Le Seigneur est ma lumière et mon salut; qui craindrai-je ?
Collecta Collecte
Deus, qui fídei sacraménta in Unigéniti tui gloriósa Transfiguratióne patrum testimónio roborásti, et adoptiónem filiórum perféctam mirabíliter præsignásti, concéde nobis fámulis tuis, ut, ipsíus dilécti Fílii tui vocem audiéntes, eiúsdem coherédes éffici mereámur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu qui lors de la glorieuse Transfiguration de Ton Fils unique, as confirmé par le témoignage des Pères les mystères de la foi, et as merveilleusement annoncé la perfection de notre adoption filiale, accorde-nous d'écouter la voix de Ton Fils bien-aimé, afin de pouvoir devenir Ses cohéritiers. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Daniel (7,9-10.13-14)
Aspiciébam, donec throni pósiti sunt, et Antíquus diérum sedit. Vestiméntum eíus quasi nix cándidum, et capílli cápitis eíus quasi lana munda; thronus eíus flammae ignis, rotae eíus ignis accénsus. Flúvius ígneus effluébat et egrediebátur a fácie eíus; mília mílium ministrábant ei, et décies mílies centéna mília assistébant ei: iudícium sedit, et libri apérti sunt. Aspiciébam ergo in visióne noctis: et ecce cum núbibus caeli quasi Fílius hóminis veniébat et usque ad Antíquum diérum pervénit, et in conspéctu eíus obtulérunt eum; et data sunt ei potéstas et honor et regnum; et omnes pópuli, tribus et linguae ipsi serviérunt: potéstas eíus potéstas aetérna, quae non auferétur, et regnum eíus, quod non corrumpétur. Je regardais, jusqu’à ce que des trônes furent placés, et l’Ancien des jours (un vieillard) s’assit. Son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête comme de la laine pure ; son trône était comme des flammes ardentes, et les roues du trône comme un feu brûlant. Un fleuve de feu, rapide, sortait de devant sa face ; mille (des milliers) milliers (d’anges) le servaient, et dix mille millions (de centaines de milliers d’anges) l’assistaient. Le jugement se tint, et les (des) livres furent ouverts. Je regardais donc dans cette vision nocturne, et voici, quelqu’un, semblable au (comme un) fils de (d’un) l’homme, venait avec les nuées du ciel, et Il S’avança jusqu’à l’Ancien des jours (au vieillard). Ils le présentèrent devant Lui, et Il Lui donna la puissance, l’honneur et le royaume, et tous les peuples, les tribus et les langues Le servirent ; Sa puissance est une puissance éternelle qui ne Lui sera pas ôtée, et Son royaume ne sera jamais détruit.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Vel: Ou :
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 44, 3 et 2
℟. Speciósus forma prae fíliis hóminum: diffúsa est grátia in lábiis tuis. ℣. Eructávit cor meum verbum bonum, dico ego ópera mea Regi: lingua mea cálamus scribae, velóciter scribéntis. ℟. Tu surpasses en beauté les enfants des hommes; la grâce est répandue sur Tes lèvres; ℣. De mon cœur a jailli une excellente parole; c'est que j'adresse mes œuvres à un Roi. Ma langue est comme le roseau du scribe qui écrit rapidement.
Allelúia Alléluia
Sap. 7, 26
℟. Allelúia. ℣. Candor est lucis aetérnae, spéculum sine mácula, et imágo bonitátis illíus. ℟. Alléluia. ℣. Elle est l’éclat de la lumière éternelle, le miroir sans tache, et l'image de son excellence.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (17,1-9)
In illo tempore: Assúmit Iésus Petrum et Iacóbum et Ioánnem fratrem eíus et ducit illos in montem excélsum seórsum. Et transfigurátus est ante eos; et resplénduit fácies eíus sicut sol, vestiménta autem eíus facta sunt alba sicut lux. Et ecce appáruit illis Móyses et Elías cum eo loquéntes. Respóndens autem Petrus dixit ad Iésum: “Dómine, bonum est nos hic esse. Si vis, fáciam hic tria tabernácula: tibi unum et Móysi unum et Elíae unum.” Adhuc eo loquénte, ecce nubes lúcida obumbrávit eos; et ecce vox de nube dicens: “Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi bene complácui; ipsum audíte.” Et audiéntes discípuli cecidérunt in fáciem suam et timuérunt valde. Et accéssit Iésus et tétigit eos dixítque eis: “Súrgite et nolíte timére.” Levántes autem óculos suos, néminem vidérunt nisi solum Iésum. Et descendéntibus illis de monte, praecépit eis Iésus dicens: “Némini dixéritis visiónem, donec Fílius hóminis a mórtuis resúrgat.” En ce temps là : Jésus prit avec Lui Pierre, Jacques, et Jean son frère, et les conduisit à l'écart sur une haute montagne.
Et Il fut transfiguré devant eux: Son visage resplendit comme le soleil, et Ses vêtements devinrent blancs comme la neige.
Et voici que Moïse et Elie leur apparurent, s'entretenant avec Lui.
Alors Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Seigneur, il nous est bon d'être ici; si Tu le veux, faisons-y trois tentes, une pour Toi, une pour Moïse, et une pour Elie.
Comme il parlait encore, voici qu'une nuée lumineuse les couvrit; et voici qu'une voix sortit de la nuée, disant: Celui-ci est Mon Fils bien-aimé, en qui J'ai mis toutes Mes complaisances; écoutez-Le. Les disciples, l'entendant, tombèrent le visage contre terre, et furent saisis d'une grande crainte.
Mais Jésus, S'approchant, les toucha, et leur dit: Levez-vous, et ne craignez point.
Alors, levant les yeux, ils ne virent plus que Jésus seul.
Lorsqu'ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cette ordre: Ne parlez à personne de ce que vous avez vu, jusqu'à ce que le Fils de l'homme soit ressuscité d'entre les morts.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 8, 6-7
Glória et honóre coronásti eum: et constituísti eum super ópera mánuum tuárum, Dómine. Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, et Tu l'as établi sur les ouvrages de Tes mains.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Hæc hóstia, Dómine, quǽsumus, emúndet nostra delícta, et ad celebránda festa paschália fidélium tuórum córpora mentésque sanctíficet. Per Christum.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
Praefatio Préface
De transfiguratione Domini De la Transfiguration du Seigneur
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Qui, própria morte prænuntiáta discípulis, in monte sancto suam eis apéruit claritátem, ut per passiónem, étiam lege prophetísque testántibus, ad glóriam resurrectiónis perveníri constáret.
Et ídeo cum cælórum virtútibus in terris te iúgiter celebrámus, maiestáti tuæ sine fine clamántes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant : par Le Christ, notre Seigneur.
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 8, 2 Ps 8,2
Dómine, Dóminus noster, quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra! Seigneur, notre Seigneur, combien est admirable Ton nom par toute la terre.
Post communionem Post communion
Percipiéntes, Dómine, gloriósa mystéria,grátias tibi reférre satágimus, quod, in terra pósitos, iam cæléstium præstas esse partícipes. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Ps 26, 8-9
Tibi dixit cor meum quæsívi vultum tuum,
vultum tuum, Dómine, requíram. Ne avértas fáciem tuam a me.
Mon coeur T'a dit: Mes yeux T'ont cherché; Ton visage, Seigneur, je le chercherai. Ne détourne pas de moi Ta face.
Psalmus responsorius
Ps 96,1-2.5-6.9 ℟. 1a et 9a
℟. Dóminus regnávit, Altíssimus super omnem terram.
Dóminus regnávit, exsúltet terra, læténtur insulæ multæ. Nubes et caligo in circúitu eius, iustítia et iudícium fìrmaméntum sedis eius. ℟.
Montes sicut cera fluxérunt a facie Dómini, a facie Dómini omnis terra. Annuntiavérunt cæli iustítiam eius, et vidérunt omnes populi gloriam eius. ℟.
Quoniam tu Dóminus, Altíssimus super omnem terram, nimis exaltátus es super omnes deos.℟.
Alleluia
Mt 17,5c
Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi bene complácui; ipsum audíte.
Ant. ad communionem
Mt 17, 5
Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi bene complácui; ipsum audíte.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word