Messe du jeudi 27 août 2020

Hebdomada XXI per annum XXIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
S. Monicae Ste Monique
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introit
Ps. 118, 75 et 120 Ps. 118, 75 et 120
COGNÓVI, Dómine, quia ǽquitas iudícia tua, et in veritáte tua humiliásti me: confíge timóre tuo carnes meas, a mandátis tuis tímui. (T. P. Allelúia, allelúia.) Ps. ibid., 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. ℣. Glória Patri. J'ai reconnu, Seigneur, que Tes jugements sont équitables, et que Tu m'as humilié selon Ta justice. Transperce ma chair par Ta crainte; je redoute Tes jugements. Ps. ibid. 1 Heureux ceux qui sont immaculés dans la voie, qui marchent dans la loi du Seigneur. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, mæréntium consolátor, qui beátæ Mónicæ pias lácrimas in conversióne fílii sui Augustíni misericórditer suscepísti, da nobis, utriúsque intervéntu, peccáta nostra deploráre, et grátiæ tuæ indulgéntiam inveníre. Per Dóminum. O Dieu qui réconfortes ceux qui pleurent, Toi dont la miséricorde a accueilli les pieuses larmes de sainte Monique pour la conversion de son fils Augustin, accorde-nous leur aide pour pleurer nos péchés et obtenir de Ta bienveillance le pardon.
Lectio I Ière lecture
Ecclesiasticus (26,1-4.16-21)
Mulíeris bonae beátus vir: númerus enim diérum illíus duplex. Múlier fortis obléctat virum suum et annos vitae illíus in pace implébit. Pars bona múlier bona; in parte timéntium Deum dábitur viro pro factis bonis. Dívitis autem vel páuperis cor bonum; in omni témpore vultus illórum hílaris. Grátia mulíeris sédulae delectábit virum suum, et ossa illíus impinguábit disciplína illíus. Datum Dei est múlier sensáta et tácita; non est commutátio erudítae ánimae. Grátia super grátiam múlier sancta et pudoráta; omnis autem ponderátio non est digna continéntis ánimae. Sicut sol óriens mundo in altíssimis Dei, sic mulíeris bonae spécies in ornaméntum domus eíus. (Bien)Heureux le mari d’une femme qui est bonne, car le nombre de ses années sera (est) doublé. La femme forte est la joie de son mari, et elle lui fera passer en paix les années de sa vie. La femme vertueuse est un excellent (bon) partage ; c’est le partage de ceux qui craignent Dieu, et elle sera donnée à un homme pour ses bonnes actions. Qu’il soit riche ou pauvre, il aura le cœur content, et la joie sera en tout temps sur son visage. Le charme d’une femme soigneuse sera la joie de son mari et engraissera ses os. Sa bonne conduite est un don de Dieu. (Quant à) La femme de bon sens e(s)t silencieuse ; rien n’est comparable à une (son) âme bien élevée (instruite). La femme sainte et pudique est une grâce qui passe toute grâce. Aucun prix ne vaut une âme chaste (continente). Comme le soleil qui se lève sur le monde au plus haut des cieux (, habitation de Dieu), ainsi la beauté d’une femme vertueuse est l’ornement de sa maison.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 44, 3 Ps. 44, 3
℟. Diffúsa est grátia in lábiis tuis: proptérea benedíxit te Deus in aetérnum. ℣. Ibid., 5 Propter veritátem, et mansuetúdinem, et iustítiam: et dedúcet te mirabíliter déxtera tua. ℟. La grâce est répandue sur Tes lèvres; c'est pourquoi Dieu T'a béni à jamais. ℣. Pour la vérité, la douceur et la justice; * et Ta droite Te conduira merveilleusement.
Allelúia Alléluia
Ps. 44, 5 Ps 44,5
℟. Allelúia. ℣. Spécie tua et pulchritúdine tua inténde, próspere procéde, et regna. ℟. Alléluia. ℣. Avec Ta gloire et Ta majesté, avance, marche victorieusement, et règne.
 Evangelium  Evangile
Luc (7,11-17) Luc (1,11-17)
In illo tempore: Abiit Iesus in civitátem, quae vocátur Naim, et ibant cum illo discípuli eíus et turba copiósa. Cum autem appropinquáret portae civitátis, et ecce defúnctus efferebátur fílius únicus matri suae; et haec vídua erat, et turba civitátis multa cum illa. Quam cum vidísset Dóminus, misericórdia motus super ea dixit illi: “Noli flere!” Et accéssit et tétigit lóculum; hi autem, qui portábant, stetérunt. Et ait: “Aduléscens, tibi dico: Surge!” Et resédit, qui erat mórtuus, et coepit loqui; et dedit illum matri suae. Accépit autem omnes timor, et magnificábant Deum dicéntes: “Prophéta magnus surréxit in nobis” et: “Deus visitávit plebem suam.” Et éxiit hic sermo in univérsam Iudǽam de eo et omnem circa regiónem. En ce temps là : Jésus se rendit à une ville nommée Naïm; Ses disciples et une foule nombreuse faisaient route avec Lui. Comme Il approchait de la porte de la ville, voilà qu'on emportait un mort, fils unique de sa mère, laquelle était veuve, et une foule considérable (de gens) de la ville étaient avec elle. Le Seigneur l'ayant vue, fut touché de compassion pour elle, et Il lui dit : "Ne pleurez pas." Et s'approchant, Il toucha le cercueil, et les porteurs s'arrêtèrent; et Il dit : "Jeune homme, Je te le dis, lève-toi !" Et le mort se dressa sur son séant et se mit à parler; et Il le rendit à sa mère. Tous furent saisis de crainte, et ils glorifiaient Dieu en disant : " n grand prophète s'est levé parmi nous," et : "Dieu a visité Son peuple." Et cette parole (prononcée) à Son sujet se répandit dans toute la Judée et dans tout le pays d'alentour.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 44, 3
Diffúsa est grátia in lábiis tuis: proptérea benedíxit te Deus in aetérnum, et in saéculum saéculi. La grâce est répandue sur Tes lèvres ; c’est pourquoi Dieu T'a béni à jamais et dans les siècles des siècles.
Communio Communion
Ps. 44, 8 Ps. 44,8
Dilexísti iustítiam, et odísti iniquitátem: proptérea unxit te Deus, Deus tuus, óleo laetítiae prae consórtibus tuis. (T. P. Allelúia.) Tu as aimé la justice, et haï l'iniquité; c'est pourquoi Dieu T'a oint d'une huile d'allégresse d'une manière plus excellente que tous Tes compagnons (T.P. Alléluia)
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word