Messe du samedi 12 septembre 2020

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Sabbato Sabbato
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 118, 137 et 124
IUSTUS es, Dómine, et rectum iudícium tuum: fac cum servo tuo secúndum misericórdiam tuam. Ps. ibid., 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. ℣. Glória Patri. Tu es juste, Seigneur, * et Ton jugement est droit. Traite Ton serviteur selon Ta miséricorde, et enseigne-moi Tes préceptes. Ps. ibid., 1 Heureux ceux qui sont immaculés dans la voie, qui marchent dans la loi du Seigneur. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Collecta
Deus, per quem nobis et redémptio venit et præstátur adóptio, fílios dilectiónis tuæ benígnus inténde, ut in Christo credéntibus et vera tribuátur libértas, et heréditas ætérna. Per Dóminum. Ô Dieu, par qui nous vient le rachat et par qui nous est donnée l'adoption, viens avec bienveillance au devant des fils de Ton amour, pour que croyant au Christ, la vraie liberté et l'héritage éternel leur soient donnés.
Lectio I Ière lecture
Ad Corinthios I (10,14-22)
Caríssimi mihi, fúgite ab idolórum cultúra. Ut prudéntibus loquor; vos iudicáte, quod dico: Calix benedictiónis, cui benedícimus, nonne communicátio sánguinis Christi est? Et panis, quem frángimus, nonne communicátio córporis Christi est? Quóniam unus panis, unum corpus multi sumus, omnes enim de uno pane participámur. Vidéte Israel secúndum carnem: nonne, qui edunt hóstias, communicántes sunt altári? Quid ergo dico? Quod idolóthytum sit áliquid? Aut quod idólum sit áliquid? Sed, quae ímmolant, daemóniis ímmolant et non Deo; nolo autem vos communicántes fíeri daemóniis. Non potéstis cálicem Dómini bíbere et cálicem daemoniórum; non potéstis mensae Dómini partícipes esse et mensae daemoniórum. An aemulámur Dóminum? Numquid fortióres illo sumus?
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 32, 12 et 6 Ps. 32, 12 et 6
℟. Beáta gens, cuius est Dóminus Deus eórum: pópulus, quem elégit Dóminus in hereditátem sibi. ℣. Verbo Dómini caeli firmáti sunt: et spíritu oris eius omnis virtus eórum. ℟. Bienheureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu, le peuple que le Seigneur a choisi pour son héritage. ℣. Les cieux ont été faits par le verbe du Seigneur et toute leur beauté vient du souffle de Sa bouche.
Allelúia. Alléluia
Ps. 101, 2 Ps. 101,2
℟. Allelúia. ℣. Dómine, exáudi oratiónem meam, et clamor meus ad te pervéniat. ℟. Alléluia. ℣. Seigneur, écoute ma prière et que mes cris parviennent jusqu’à Toi.
 Evangelium  Evangile
Luc (6,43-49) Luc (6,43-49)
In illo tempore: Dicebat Iesus discipulis suis: Non est enim arbor bona fáciens fructum malum, neque íterum arbor mala fáciens fructum bonum. Unaquǽque enim arbor de fructu suo cognoscítur; neque enim de spinis cólligunt ficus, neque de rubo vindémiant uvam. Bonus homo de bono thesáuro cordis profert bonum, et malus homo de malo profert malum: ex abundántia enim cordis os eíus lóquitur. Quid autem vocátis me: ‘Dómine, Dómine’, et non fácitis, quae dico? Omnis, qui venit ad me et audit sermónes meos et facit eos, osténdam vobis cui símilis sit: símilis est hómini aedificánti domum, qui fodit in altum et pósuit fundaméntum supra petram; inundatióne autem facta, illísum est flumen dómui illi et non pótuit eam movére; bene enim aedificáta erat. Qui autem audívit et non fecit, símilis est hómini aedificánti domum suam supra terram sine fundaménto; in quam illísus est flúvius, et contínuo cécidit, et facta est ruína domus illíus magna.\" En ce temps là : Jésus disait Ses disciples : un arbre n'est pas bon, s'il produit de mauvais fruits, et un arbre n'est pas mauvais, s'il produit de bons fruits. Car chaque arbre se connaît à son fruit. On ne cueille point de figues sur les épines, et on ne vendange pas le raisin sur des ronces. L'homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son coeur, et l'homme mauvais tire de mauvaises choses de son mauvais trésor; car la bouche parle de l'abondance du coeur. Pourquoi M'appelez-vous Seigneur! Seigneur! et ne faites-vous pas ce que Je vous dis ? Quiconque vient à Moi, et écoute Mes paroles, et les met en pratique, Je vous montrerai à qui il ressemble. Il ressemble à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé bien avant, et a posé le fondement sur la pierre; l'inondation étant survenue, le torrent s'est précipité sur cette maison et n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était fondée sur la pierre. Mais celui qui écoute et ne met pas en pratique, ressemble à un homme qui a bâti sa maison sur la terre, sans fondement; le torrent s'est précipité sur elle, et aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Dan. 9, 17, 18 et 19
Orávi Deum meum ego Dániel, dicens: Exáudi, Dómine, preces servi tui: illúmina fáciem tuam super sanctuárium tuum: et propítius inténde pópulum istum, super quem invocátum est nomen tuum, Deus. J’ai prié mon Dieu, moi Daniel, disant : Exauce, Seigneur, les prières de Ton serviteur, montre sur Ton sanctuaire la lumière de Ta face et regarde favorablement ce peuple sur lequel Ton nom a été invoqué, ô Dieu.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Deus, auctor sincéræ devotiónis et pacis, da, quæsumus, ut et maiestátem tuam conveniénter hoc múnere venerémur, et sacri participatióne mystérii fidéliter sénsibus uniámur. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 75, 12-13 Ps. 75, 12-13
Vovéte, et réddite Dómino Deo vestro omnes, qui in circúitu eius affértis múnera: terríbili, et ei qui aufert spíritum príncipum: terríbili apud omnes reges terrae. Exprimez tous vos vœux au Seigneur votre Dieu et rendez-Lui hommage, vous tous qui apportez vos dons dans l’enceinte de Son temple ; faites des vœux à ce Dieu puissant qui écrase l’orgueil des princes, à ce Dieu terrible qui se montre terrible parmi les rois de la terre.
Post communionem Post communion
Da fidélibus tuis, Dómine, quos et verbi tui et cæléstis sacraménti pábulo nutris et vivíficas, ita dilécti Fílii tui tantis munéribus profícere, ut eius vitæ semper consórtes éffici mereámur. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 118, 137.124
Iustus es, Dómine, et rectum iudícium tuum; fac cum servo tuo secúndum misericórdiam tuam. Tu es juste, Seigneur, * et Ton jugement est droit. Traite Ton serviteur selon Ta miséricorde.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 41, 2-3
Quemádmodum desíderat cervus ad fontes aquárum, ita desíderat ánima mea ad te, Deus: sitívit ánima mea ad Deum fortem vivum.
Vel: Io 8, 12
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word