Messe du dimanche 20 septembre 2020

Hebdomada XXV per annum XXVème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XXV per annum XXVème dimanche dans l'année
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps 30,7-8
SALUS pópuli ego sum, dicit Dóminus: de quacúmque tribulatióne clamáverint ad me, exáudiam eos: et ero illórum Dóminus in perpétuum. Ps. 77, 1 Atténdite, pópule meus, legem meam: inclináte aurem vestram in verba oris mei. ℣. Glória Patri. Moi Je suis le salut du peuple, dit le Seigneur ; en quelque tribulation qu’ils crient vers Moi, Je les exaucerai, et Je serai leur Seigneur pour toujours. Ps.Mon peuple, soyez attentif à ma loi, prêtez l’oreille aux paroles de ma bouche. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Collecta
Deus, qui sacræ legis ómnia constitúta in tua et próximi dilectióne posuísti, da nobis, ut, tua præcépta servántes, ad vitam mereámur perveníre perpétuam. Per Dóminum. Dieu, Toi qui as résumé tous les préceptes de la Loi sacrée dans l'amour pour Toi et le prochain, accorde-nous, moyennant leur observance, de parvenir à la vie éternelle.
Lectio I Ière lecture
Ezechiel (18,25-28)
Haec dicit Dominus: Dixistis: Non est aequa via Dómini.” Audíte ergo, domus Israel: Numquid via mea non est aequa, et non magis viae vestrae pravae sunt? Cum enim avérterit se iústus a iustítia sua et fécerit iniquitátem, moriétur; in iniustítia, quam operátus est, moriétur. Et cum avérterit se ímpius ab impietáte sua, quam operátus est, et fécerit iudícium et iustítiam, ipse ánimam suam vivificábit; consíderans enim et avértens se ab ómnibus iniquitátibus suis, quas operátus est, vita vivet, non moriétur.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 144, 18 et 21
℟. Prope est Dóminus ómnibus invocántibus eum: ómnibus qui ínvocant eum in veritáte. ℣. Laudem Dómini loquétur os meum: et benedícat omnis caro nomen sanctum eius. ℟. Le Seigneur est proche de ceux qui Le prient, de tous ceux qui Le prient en vérité. ℣. Que ma voix proclame les louange du Seigneur, que tout ce qui vit chante Son nom très saint !
Lectio II IIème lecture
Ad philippenses (1,20c-24.27a)
Fratres: Magnificábitur Christus in córpore meo, sive per vitam sive per mortem. Mihi enim vívere Christus est et mori lucrum. Quod si vívere in carne, hic mihi fructus óperis est, et quid éligam ignóro. Coártor autem ex his duóbus: desidérium habens dissólvi et cum Christo esse, multo magis mélius; permanére autem in carne, magis necessárium est propter vos. Tantum digne evangélio Christi conversámini.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 104, 1
℟. Allelúia. ℣. Confitémini Dómino, et invocáte nomen eius: annuntiáte inter gentes ópera eius. ℟. Alléluia. ℣. Rendez hommage au Seigneur et invoquez Son nom ; annoncez Ses œuvres parmi les nations.
 Evangelium  Evangile
Matthaeus (20,1-16a)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis parabolam hanc: Símile est enim regnum caelórum hómini patri famílias, qui éxiit primo mane condúcere operários in víneam suam; conventióne autem facta cum operáriis ex denário diúrno, misit eos in víneam suam. Et egréssus circa horam tértiam vidit álios stantes in foro otiósos et illis dixit: ‘Ite et vos in víneam; et, quod iústum fúerit, dabo vobis.’ Illi autem abiérunt. Íterum autem éxiit circa sextam et nonam horam et fecit simíliter. Circa undécimam vero éxiit et invénit álios stantes et dicit illis: ‘Quid hic statis tota die otiósi?’ Dicunt ei: ‘quia nemo nos condúxit.’ Dicit illis: ‘Ite et vos in víneam.’ Cum sero autem factum esset, dicit dóminus víneae procuratóri suo: ‘Voca operários et redde illis mercédem incípiens a novíssimis usque ad primos.’ Et cum veníssent, qui circa undécimam horam vénerant, accepérunt sínguli denárium. Veniéntes autem primi arbitráti sunt quod plus essent acceptúri; accepérunt autem et ipsi sínguli denárium. Accipiéntes autem murmurábant advérsus patrem famílias dicéntes: ‘Hi novíssimi una hora fecérunt, et pares illos nobis fecísti, qui portávimus pondus diéi et aestum!’ At ille respóndens uni eórum dixit: ‘Ámice, non fácio tibi iniúriam; nonne ex denário convenísti mecum? Tolle, quod tuum est, et vade; volo autem et huic novíssimo dare sicut et tibi. Aut non licet mihi, quod volo, fácere de meis? An óculus tuus nequam est, quia ego bonus sum?’ Sic erunt novíssimi primi, et primi novíssimi.”
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Ps. 137, 7
Si ambulávero in médio tribulatiónis, vivificábis me, Dómine: et super iram inimicórum meórum exténdes manum tuam, et salvum me fáciet déxtera tua. Quand j’aurai marché au milieu des tribulations, Tu me vivifieras, Seigneur ; Tu étendras Ta main contre la fureur de mes ennemis et Ta droite me sauvera.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Múnera, quæsumus, Dómine, tuæ plebis propitiátus assúme, ut, quæ fídei pietáte profiténtur, sacraméntis cæléstibus apprehéndant. Per Christum. Accepte, Seigneur, avec bonté, l'offrande de Ton peuple, et accorde à ceux qui tant croient par la foi, t'appréhender les mystères des cieux .
Communio Communion
Ps. 118, 4-5
Tu mandásti mandáta tua custodíri nimis: útinam dirigántur viae meae ad custodiéndas iustificatiónes tuas. Tu as ordonné que Tes commandements soient très fidèlement observés ; puissent mes voies être dirigées de manière à ce que je garde Tes justes ordonnances.
Post communionem Post communion
Quos tuis, Dómine, réficis sacraméntis, contínuis attólle benígnus auxíliis, ut redemptiónis efféctum et mystériis capiámus et móribus. Per Christum. Aide et soutiens, Seigneur, avec ton aide continuelle ceux que Tu as nourris de tes sacrements, afin que nous comprenions la rédemption effectuée par ces mystères et qu'elle transforme nos moeurs.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Salus pópuli ego sum, dicit Dóminus. De quacúmque tribulatióne clamáverint ad me, exáudiam eos, et ero illórum Dóminus in perpétuum. Moi Je suis le salut du peuple, dit le Seigneur ; en quelque tribulation qu’ils crient vers Moi, Je les exaucerai, et Je serai leur Seigneur pour toujours.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 118, 4-5
Tu mandásti mandáta tua custodíri nimis; útinam dirigántur viæ meæ ad custodiéndas iustificatiónes tuas. Tu as ordonné que Tes commandements soient très fidèlement observés ; puissent mes voies être dirigées de manière à ce que je garde Tes justes ordonnances.
Vel: Io 10, 14
Ego sum pastor bonus, dicit Dóminus; et cognósco oves meas, et cognóscunt me meæ. Je suis le bon pasteur, dit le Seigneur, et Je connais Mes brebis, et elles Me connaissent.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word