Vêpres du lundi 16 septembre 2019 - St Corneille, pape et St Cyprien, évêque, martyrs

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Feria II Lundi
BEATÆ MARIÆ VIRGINIS PERDOLENTIS BEATÆ MARIÆ VIRGINIS PERDOLENTIS
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Virgo vírginum præclára,
Vierge des vierges, toute pure,
mihi iam non sis amára;
ne sois pas envers moi trop dure;
fac me tecum plángere.
fais que je pleure avec toi.
  
Fac ut portem Christi mortem,
Du Christ fais-moi porter la mort,
passiónis fac me sortem
revivre le douloureux sort
et plagas recólere.
et les plaies au fond de moi.
  
Fac me plagis vulnerári,
Fais que ses propres plaies me blessent,
cruce hac inebriári
que la croix me donne l'ivresse
et cruóre Fílii.
du sang versé par ton Fils.
  
Flammis urar ne succénsus,
Je crains les flammes éternelles;
per te, Virgo, sim defénsus
ô Vierge, assure ma tutelle
in die iudícii.
à l'heure de la justice.
  
Fac me cruce custodíri,
Que la mort du Christ me soutienne,
morte Christi præmuníri,
et que sa croix soit a gardienne,
confovéri grátia.
sa grâce, mon sûr abri.
  
Quando corpus moriétur,
A l'heure où mon corps va mourir,
fac ut ánimæ donétur
à mon âme fais obtenir
paradísi glória. Amen.
la gloire du paradis.
Ant. 1 Christus est pax nostra, qui per crucem pacificávit nos cum Deo.Ant. 1 Le Christ est notre paix, Lui qui par Sa croix nous a rendus la paix avec Dieu.
Psalmus 121 (122)
Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem
La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» .J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem.Enfin nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum.Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini.Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David.Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te!Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ».Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ».A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi.A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Christus est pax nostra, qui per crucem pacificávit nos cum Deo.Ant. Le Christ est notre paix, Lui qui par Sa croix nous a rendus la paix avec Dieu.
Ant. 2 Accedámus ad civitátem Dei vivéntis et testaménti novi mediatórem Iesum.Ant. 2 Accédons à la cité du Dieu vivant et au testament nouveau par la médiation de Jésus.
Psalmus 126 (127)
Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino
Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9).
En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam.Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam.Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum.C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris.Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis.Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta.Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Accedámus ad civitátem Dei vivéntis et testaménti novi mediatórem Iesum.Ant. Accédons à la cité du Dieu vivant et au testament nouveau par la médiation de Jésus.
Ant. 3 In Christo habémus redemptiónem per sánguinem eius, remissiónem peccatórum.Ant. 3 Dans le Christ, nous avons la rédemption par son sang, et la rémission des péchés.
Canticum (Phil 2, 6-11) NT 5
Cantique (Phil 2, 6-11) NT 5
De Christo, servo Dei
Le Christ, serviteur de Dieu
Christus Iesus, cum in forma Dei esset, * non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo,Le Christ-Jésus, bien qu'Il fût dans la condition de Dieu, n'a pas retenu avidement Son égalité avec Dieu,
sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens,† in similitúdinem hóminum factus; * et hábitu invéntus ut homo,mais Il S'est anéanti Lui-même, en prenant la condition d'esclave, en Se rendant semblable aux hommes ; reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui,
humiliávit semetípsum † factus oboediens usque ad mortem, * mortem autem crucis.Il S'est abaissé Lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.
Propter quod et Deus illum exaltávit † et donávit illi nomen, * quod est super omne nomen,C'est pourquoi aussi Dieu L'a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
ut in nómine Iesu omne genu flectátur * cæléstium et terréstrium et infernórumafin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
et omnis língua confiteátur: * «Dóminus Iesus Christus!», in glóriam Dei Patris.et que toute langue confesse : « Jésus-Christ est le Seigneur ! » à la gloire de Dieu le Père.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In Christo habémus redemptiónem per sánguinem eius, remissiónem peccatórum.Ant. Dans le Christ, nous avons la rédemption par son sang, et la rémission des péchés.
Lectio brevis (2 Tim 2, 10-12a)
Lecture brève ( 2 Tim 2, 10-12a)
Omnia sustíneo propter eléctos, ut et ipsi salútem consequántur, quæ est in Christo Iesu cum glória ætérna. Fidélis sermo: Nam si commórtui sumus, et convivémus; si sustinémus, et conregnábimus.C'est pourquoi je supporte tout à cause des élus, afin qu'eux aussi obtiennent le salut qui est dans le Christ Jésus, avec la gloire éternelle. Sûre [est] la parole : Si nous sommes morts [avec Lui], nous vivrons aussi [avec Lui]; si nous supportons [les épreuves], nous régnerons [avec Lui].
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Stabat sancta María, cæli regína et mundi Dómina* Iuxta crucem Dómini. Stabat.
V/. Felix est illa, quæ sine morte méruit palmam martyrii.* Iuxta crucem Dómini. Glória Patri. Stabat.
R/. Sainte Marie était debout, reine du ciel et maîtresse du monde, * Près de la croix du Seigneur. Sainte Marie.
V/. Elle est heureuse, car sans la mort elle a mérité la palme du martyre.* Près de la croix du Seigneur. Gloire au Père. Sainte Marie.
Ant. Cum vidísset Iesus turbas, ascéndit in montem; et accessérunt ad eum discípuli eius; et apériens os suum docébat eos, dicens: Beáti páuperes spíritu, quóniam ipsórum est regnum cælórum.Ant. Voyant les foules, Jésus monta sur la montagne, et lorsqu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui. Alors, prenant la parole, Il se mit à les enseigner, en disant : Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Cum vidísset Iesus turbas, ascéndit in montem; et accessérunt ad eum discípuli eius; et apériens os suum docébat eos, dicens: Beáti páuperes spíritu, quóniam ipsórum est regnum cælórum.Ant. Voyant les foules, Jésus monta sur la montagne, et lorsqu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui. Alors, prenant la parole, Il se mit à les enseigner, en disant : Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux.
Preces
Prières litaniques.
Christum, qui exáudit et salvos facit sperántes in se, precémur acclamántes: Supplions le Christ, qui écoute et sauve ceux qui espèrent en Lui, en chantant :
Te laudámus, in te sperámus, Dómine. Nous Te louons, Seigneur et nous espérons en Toi.
Grátias ágimus tibi, qui dives es in misericórdia, Nous Te rendons grâces, Toi qui es riche en miséricorde.
propter nímiam caritátem, qua dilexísti nos. A cause de l'immense charité dont Tu nous as aimés.
Qui omni témpore in mundo cum Patre operáris, Toi qui en tout temps agis dans le monde avec Ton Père
nova fac ómnia per Spíritus Sancti virtútem. Fais toutes choses nouvelles par la puissance de l'Esprit Saint.
Aperi óculos nostros et fratrum nostrórum, Ouvre les yeux et ceux de nos frères
ut videámus hódie mirabília tua. Afin que nous voyions aujourd'hui Tes merveilles.
Qui nos hódie ad tuum servítium vocas, Toi qui nous appelles aujourd'hui à Ton service
nos erga fratres multifórmis grátiæ tuæ fac minístros. Fais de nous les ministres de Ta grâce multiforme pou nos frères.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui Fílio tuo in cruce exaltáto compatiéntem Matrem astáre voluísti, da Ecclésiæ tuæ, ut, Christi passiónis cum ipsa consors effécta, eiúsdem resurrectiónis párticeps esse mereátur. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Dieu, qui as voulu que Ton Fils élevé sur la croix eût près de lui Sa Mère pour porter avec Lui Ses souffrances ; accorde à Ton Eglise de s'unir avec elle à la passion du Christ afin de pouvoir être associés à Sa résurrection. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.