Vêpres du lundi 11 novembre 2019 - St Martin de Tours, évêque

Hebdomada XXXII per annum XXXIIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
S. MARTINI, EPISCOPI S. MARTINI, EPISCOPI
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
V/. Deus, in adiutórium meum inténde. V/. Dieu, viens à mon aide.

R/. Dómine, ad adiuvándum me festína.

R/. Seigneur, vite à mon secours.

Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sæcula sæculórum. Amen.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus
Hymne
Iste conféssor Dómini sacrátus
Ce saint confesseur du Seigneur,
festa plebs cuius célebrat per órbem,
dont le peuple célèbre la fête dans l'univers
hódie lætus méruit secréta
a mérité aujourd'hui de monter dans la joie
scándere cæli.
jusqu'au plus secret du ciel.
  
Qui pius, prudens, húmilis, pudícus,
Il fut doux, prudent, humble, pur,
sóbrius, castus fuit et quiétus,
sobre, chaste, et paisible,
vita dum præsens vegetávit eius
tandis que la vie présente animait
córporis artus.
les membres de son corps.
  
Ad sacrum cuius túmulum frequénter
A son saint tombeau, bien souvent, les infirmes,
membra languéntum modo sanitáti,
quelque soit leur mal,
quólibet morbo fúerint graváti,
retrouvent subitement la santé
restituúntur.
de leurs membres.
  
Unde nunc noster chorus in honórem
C'est pourquoi notre chœur se plaît
ipsíus, hymnum canit hunc libénter,
à chanter aujourd'hui en son honneur,
ut piis eius méritis iuvémur
cette hymne afin qu'il nous vienne en aide
omne per ævum.
par ses mérites à jamais.
  
Sit salus illi, decus atque virtus,
Salut, honneur et puissance
qui supra cæli résidens cacúmen,
à celui qui réside au plus haut des cieux
totíus mundi máchinam gubérnat
et gouverne tout l'univers,
trinus et unus. Amen.
dans l'unité de sa Trinité.
Ant. 1 O virum ineffábilem, nec labóre victum nec morte vincéndum, qui nec mori tímuit nec vívere recusávit!Ant. 1 O homme ineffable : le travail ne l'a pas vaincu, la mort ne saurait le vaincre : il n'a craint ni la mort ni refusé de vivre !
Psalmus 14 (15)
Psaume 14 (15)
Quis dignus coram Domino?
Qui est digne auprès du Seigneur ?
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis (Hebr 12, 22).
Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant (Hebr 12, 22).
Dómine, quis habitábit in tabernáculo tuo? * Quis requiéscet in monte sancto tuo?Seigneur, qui habitera dans Ta tente? Qui demeurera sur Ta montagne sainte?
Qui ingréditur sine mácula et operátur iustítiam, * qui lóquitur veritátem in corde suo,Celui qui marche dans l'innocence, qui pratique la justice, et qui dit la vérité dans son coeur.
qui non egit dolum in língua sua, † nec fecit próximo suo malum * et oppróbrium non íntulit próximo suo.Il ne calomnie point avec sa langue, il ne fait point de mal à son frère, et ne jette point l'opprobre sur son prochain.
Ad níhilum reputátus est in conspéctu eius malígnus, * timéntes autem Dóminum gloríficat.A ses yeux le réprouvé est digne de honte, mais il honore ceux qui craignent le Seigneur.
Qui iurávit in detriméntum suum et non mutat, † qui pecúniam suam non dedit ad usúram * et múnera super innocéntem non accépit.S'il a fait un serment à son préjudice, il n'y change rien, il ne prête point son argent à usure, et il n'accepte pas de présent contre l'innocent :
Qui facit hæc, * non movébitur in ætérnum.Celui qui se conduit ainsi ne chancellera jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. O virum ineffábilem, nec labóre victum nec morte vincéndum, qui nec mori tímuit nec vívere recusávit!Ant. O homme ineffable : le travail ne l'a pas vaincu, la mort ne saurait le vaincre : il n'a craint ni la mort ni refusé de vivre !
Ant. 2 Dómine, si adhuc pópulo tuo sum necessárius, non recúso labórem; fiat volúntas tua.Ant. 2 Seigneur, si je suis encore nécessaire à Ton peuple, je ne refuse pas le travail : que Ta volonté soit faite.
Psalmus 111 (112)
Psaume 111 (112)
Viri iusti beatitudo
Béatitude de l’'homme juste
Ut filii lucis ambulate; fructus lucis est in omni bonitate et iustitia et veritate (Eph 5, 8-9).
Marchez comme des enfants de lumière. le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, juste et vrai. (Eph 5, 8-9).
Beátus vir, qui timet Dóminum, * in mandátis eius cupit nimis.Bienheureux l'homme qui craint le Seigneur, * il mettra sa volonté très grandement [à observer] Ses commandements.
Potens in terra erit semen eius, * generátio rectórum benedicétur.Sa postérité sera puissante sur la terre : * la génération des justes sera bénie.
Glória et divítiæ in domo eius, * et iustítia eius manet in sæculum sæculi.Gloire et richesses sont dans sa maison ; * et sa justice demeure dans les siècles des siècles.
Exórtum est in ténebris lumen rectis, * miséricors et miserátor et iustus.Il s'est élevé dans les ténèbres une lumière pour les [hommes] droits * [le Seigneur] est Miséricordieux, compatissant et juste.
Iucúndus homo, qui miserétur et cómmodat,  † dispónet res suas in iudício, * quia in ætérnum non commovébitur.Agréable est l'homme qui a de la pitié et qui prête,  † il réglera ses discours avec jugement ; * parce qu'Il ne sera jamais ébranlé.
In memória ætérna erit iustus, * ab auditióne mala non timébit.Le juste sera éternellement en mémoire : * il ne craindra pas d'entendre mal parler [de lui].
Parátum cor eius, sperans in Dómino, † confirmátum est cor eius, non timébit, * donec despíciat inimícos suos.Son coeur est prêt à espérer dans le Seigneur ; † son coeur est affermi il ne sera pas ébranlé, * jusqu'à ce qu'il méprise ses ennemis.
Distríbuit, dedit paupéribus;  † iustítia eius manet in sæculum sæculi, * cornu eius exaltábitur in glória.Il a répandu [ses bienfaits], donné aux pauvres  † : sa justice demeure dans les siècles des siècles,* il sera élevé dans la gloire par la puissance de Dieu.
Peccátor vidébit et irascétur, † déntibus suis fremet et tabéscet. * Desidérium peccatórum períbit.Le pécheur verra, et il sera irrité : il grincera des dents, et se consumera ; * le désir des pécheurs périra.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dómine, si adhuc pópulo tuo sum necessárius, non recúso labórem; fiat volúntas tua.Ant. Seigneur, si je suis encore nécessaire à Ton peuple, je ne refuse pas le travail : que Ta volonté soit faite.
Ant. 3 Martínus epíscopus migrávit a sæculo; vivit in Christo gemma sacerdótum.Ant. 3 L'évêque Martin est désormais dans l'éternité ; le joyau des prêtres vit dans le Christ.
Canticum (Ap 15, 3-4) NT 11
Cantique (Ap 15, 3-4) NT 11
Hymnus adorationis
Hymne d'adoration
Magna et mirabília ópera tua, * Dómine Deus omnípotens;Grandes, merveilleuses, Tes oeuvres, Seigneur, Dieu de l'univers ;
iustæ et veræ viæ tuæ, * Rex géntium!Ils sont justes, ils sont vrais, Tes chemins, Roi des nations.
Quis non timébit, Dómine, * et glorificábit nomen tuum?Qui ne Te craindrait, Seigneur, à Ton nom, qui ne rendrait gloire?
Quia solus Sanctus,  † quóniam omnes gentes vénient et adorábunt in conspéctu tuo, * quóniam iudícia tua manifestáta sunt.Oui, Toi seul es saint, oui, toutes les nations viendront et se prosterneront devant Toi; oui, ils sont manifestés, Tes jugements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Martínus epíscopus migrávit a sæculo; vivit in Christo gemma sacerdótum.Ant. L'évêque Martin est désormais dans l'éternité ; le joyau des prêtres vit dans le Christ.
Lectio brevis (1 Petr 5, 1-4)
Lecture brève (1 Petr 5, 1-4)
Senióres, qui in vobis sunt, óbsecro, consénior et testis Christi passiónum, qui et eius, quæ in futúro revelánda est glóriæ communicátor: Páscite, qui est in vobis, grégem Dei, providéntes non coácto sed spontánee secúndum Deum, neque turpis lucri grátia sed voluntárie, neque ut dominántes in cleris sed formæ facti gregis. Et cum apparúerit Princeps pastórum, percipiétis immarcescíbilem glóriæ corónam.Je prie donc les anciens qui sont parmi vous, moi qui suis ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ, moi qui aurai aussi ma part à cette gloire qui doit être manifestée dans l'avenir : paissez le troupeau de Dieu qui vous est confié, veillez sur lui, non par contrainte, mais de bon gré, selon Dieu ; non pour un gain honteux, mais par dévouement; non en dominant sur ceux qui sont votre partage, mais devenant les modèles du troupeau, du fond du cœur. Et lorsque le prince des pasteurs paraîtra, vous remporterez la couronne incorruptible de gloire.
Responsorium Breve
Répons bref
R/. Hic est fratrum amátor, * Qui multum orat pro pópulo. Hic est. V/. Et ánimam suam trádidit pro frátribus suis. * Qui multum orat pro pópulo. Glória Patri. Hic est.R/. Celui-ci est l'ami de ses frères, * qui prie beaucoup pour le peuple. Celui-ci.
V/. Et son âme est livrée pour ses frères. * qui prie beaucoup pour le peuple. Gloire au Père. Celui-ci.
Ant. O beátum pontíficem, qui totis viscéribus diligébat Christum regem et non formidábat impérii principátum! O sanctíssima ánima, quam etsi gládius persecutóris non ábstulit, palmam tamen martyrii non amísit!Ant. Bienheureux pontife, qui aimait de ton son cœur le Christ Roi, et ne redoutait pas les pouvoirs des souverains ! Ame très sainte, qui, si le glaive des persécuteurs ne l'a pas tuée, n'en a pas pour autant été privée de la palme du martyre !
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et Mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu Mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en Moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.Gloire au Père, * au Fils et au Saint Esprit
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sæcula sæculórum. Amen.Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. O beátum pontíficem, qui totis viscéribus diligébat Christum regem et non formidábat impérii principátum! O sanctíssima ánima, quam etsi gládius persecutóris non ábstulit, palmam tamen martyrii non amísit!Ant. Bienheureux pontife, qui aimait de ton son cœur le Christ Roi, et ne redoutait pas les pouvoirs des souverains ! Ame très sainte, qui, si le glaive des persécuteurs ne l'a pas tuée, n'en a pas pour autant été privée de la palme du martyre !
Preces
Prières litaniques.
Christum, qui exáudit et salvos facit sperántes in se, precémur acclamántes: Supplions le Christ, qui écoute et sauve ceux qui espèrent en Lui, en chantant :
Te laudámus, in te sperámus, Dómine. Nous Te louons, Seigneur et nous espérons en Toi.
Grátias ágimus tibi, qui dives es in misericórdia, Nous Te rendons grâces, Toi qui es riche en miséricorde.
propter nímiam caritátem, qua dilexísti nos. A cause de l'immense charité dont Tu nous as aimés.
Qui omni témpore in mundo cum Patre operáris, Toi qui en tout temps agis dans le monde avec Ton Père
nova fac ómnia per Spíritus Sancti virtútem. Fais toutes choses nouvelles par la puissance de l'Esprit Saint.
Aperi óculos nostros et fratrum nostrórum, Ouvre les yeux et ceux de nos frères
ut videámus hódie mirabília tua. Afin que nous voyions aujourd'hui Tes merveilles.
Qui nos hódie ad tuum servítium vocas, Toi qui nous appelles aujourd'hui à Ton service
nos erga fratres multifórmis grátiæ tuæ fac minístros. Fais de nous les ministres de Ta grâce multiforme pou nos frères.
 
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;et garde-nous de consentir à la tentation ;
sed líbera nos a malo.mais libère nous du malin.
Collecta
Collecte
Deus, qui in beáto Martíno epíscopo sive per vitam sive per mortem magnificátus es, ínnova grátiæ tuæ mirabília in córdibus nostris, ut neque mors neque vita separáre nos possit a caritáte tua. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. O Dieu, Tu as été glorifié aussi bien par la vie que par la mort du bienheureux Martin, évêque. Renouvelle en nos coeurs les merveilles de Ta grâce, pour que ni la mort ni la vie ne puissent nous séparer de Ta charité. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.

R/. Et cum spíritu tuo.
R/. Et avec votre esprit.

Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que vous bénisse Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit.
R/. Amen. R/. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
V/. Ite in pace. V/. Allez en paix.
R/. Deo grátias. R/. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. R/. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. R/. Amen.