Vêpres du vendredi 28 août 2020

Hebdomada XXI per annum XXIème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
S. AUGUSTINI, EPISCOPI ET ECCLESIÆ DOCTORIS S. AUGUSTINI, EPISCOPI ET ECCLESIÆ DOCTORIS
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus Hymne
Fulget in cælis célebris sacérdos, Le célèbre pontife resplendit dans les cieux
stella doctórum rútilat corúsca, l'étoile des docteurs étincelle, brillante,
lumen intáctum fídei per orbis répandant la pure lumière de la foi
clímata spargens. sur tout l'univers.
Cive tam claro, Sion o supérna, Pour un citoyen si illustre, céleste Sion,
læta dic laudes Dómino salútis, adresse de joyeuses louanges au Seigneur notre salut,
qui modis miris sibi vinxit ipsum qui se l'est attaché d'une manière merveilleuse
lúmine complens. en le comblant de clarté.
Hic fidem sacram vigil usque firmat, Il affermit avec vigilance la foi,
arma et errórum súbigit poténter, il réprime avec puissance les armes de l'erreur,
sórdidos mores lavat et repéllit il purifie et chasse les mœurs impures
dógmate claro. par son éclatante doctrine.
Qui, gregis Christi speculátor almus, Saint gardien du troupeau du Christ,
énites clero monachísque forma, éclatant modèle des clercs et des moines,
tu Dei nobis fáciem benígnam que ta prière nous concilie sans cesse
fac prece semper. la face de Dieu.
Laus, honor, virtus Triádi beátæ, Louange, honneur et puissance à la Trinité bienheureuse,
cuius in terris studuísti amánter dont sur la terre tu as scruté avec amour les profondeurs,
alta scrutári nitidáque in astris et dont tu possèdes la lumière éclatante
luce potíris. Amen. parmi les astres.
Ant. 1 Sana, Dómine, ánimam meam, quia peccávi tibi.Ant. 1 Guéris, Seigneur, mon âme, car j'ai péché contre Toi.
Psalmus 40 (41) Psaume 40 (41)
Infirmi oratio Prière de l'infirme
Unus ex vobis me tradet, qui manducat mecum (Mc 14, 18). L'un de vous Me livrera, celui qui mange avec Moi (Mc 14, 18).
Beátus, qui intéllegit de egéno, * in die mala liberábit eum Dóminus. Heureux celui qui prend souci du pauvre, au jour du malheur, le Seigneur le délivrera.
Dóminus servábit eum et vivificábit eum † et beátum fáciet eum in terra * et non tradet eum in ánimam inimicórum eius. Le Seigneur le gardera et le fera vivre ; il sera heureux sur la terre, et tu ne le livreras pas au désir de ses ennemis.
Dóminus opem feret illi super lectum dolóris eius; * univérsum stratum eius versábis in infirmitáte eius. Le Seigneur l'assistera sur son lit de douleur; Tu retourneras toute sa couche dans sa maladie.
Ego dixi: «Dómine, miserére mei; * sana ánimam meam, quia peccávi tibi». Moi, je dis : « Seigneur, aie pitié de moi ! guéris mon âme, car j'ai péché contre Toi ».
Inimíci mei dixérunt mala mihi: * «Quando moriétur, et períbit nomen eius?». Et mes ennemis profèrent contre moi des malédictions : « Quand mourra-t-il, quand périra son nom ?».
Et si ingrediebátur, ut visitáret, vana loquebátur; † cor eius congregábat iniquitátem sibi, * egrediebátur foras et detrahébat. Si quelqu'un vient me visiter, il ne profère que mensonges ; son coeur recueille l'iniquité ; quand il s'en va, il parle au dehors.
Simul advérsum me susurrábant omnes inimíci mei; * advérsum me cogitábant mala mihi: Tous mes ennemis chuchotent ensemble contre moi, contre moi ils méditent le malheur.
«Malefícium effúsum est in eo; * et, qui decúmbit, non adíciet ut resúrgat». « Un mal irrémédiable, disent-ils, a fondu sur lui, le voilà couché, il ne se relèvera plus ».
Sed et homo pacis meæ, in quo sperávi, * qui edébat panem meum, levávit contra me calcáneum. Même l'homme qui était mon ami, qui avait ma confiance et qui mangeait mon pain, lève le talon contre moi.
Tu autem, Dómine, miserére mei * et resúscita me, et retríbuam eis. Toi, Seigneur, aie pitié de moi et relève-moi, et je leur rendrai ce qu'ils méritent.
In hoc cognóvi quóniam voluísti me, * quia non gaudébit inimícus meus super me; Je connaîtrai que Tu m'aimes, si mon ennemi ne triomphe pas de moi ;
me autem propter innocéntiam suscepísti * et statuísti me in conspéctu tuo in ætérnum. A cause de mon innocence, Tu m'as soutenu, et Tu m'as établi pour toujours en Ta présence.
Benedíctus Dóminus Deus Israel * a sæculo et usque in sæculum. Fiat, fiat. Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, dans les siècles des siècles. Amen, amen.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Sana, Dómine, ánimam meam, quia peccávi tibi.Ant. Guéris, Seigneur, mon âme, car j'ai péché contre Toi.
Ant. 2 Dóminus virtútum nobíscum, refúgium nobis Deus Iacob.Ant. 2 Le Seigneur est notre force, notre refuge est le Dieu de Jacob.
Psalmus 45 (46) Psaume 45 (46)
Deus refugium et virtus Dieu, refuge et force
Vocabunt nomen eius Emmanuel, quod est interpretatum Nobiscum Deus (Mt 1, 23). On Le nommera Emmanuel, ce qui veut dire Dieu Avec Nous (Mt 1, 23).
Deus est nobis refúgium et virtus, * adiutórium in tribulatiónibus invéntus est nimis. Dieu est notre refuge et notre force ; un secours que l'on rencontre toujours dans la tribulation.
Proptérea non timébimus, dum turbábitur terra, * et transferéntur montes in cor maris. Aussi sommes-nous sans crainte si la terre est bouleversée, si les montagnes s'abîment au sein de l'océan,
Fremant et intuméscant aquæ eius, * conturbéntur montes in elatióne eius. si les flots de la mer s'agitent, bouillonnent, et, dans leur furie, ébranlent les montagnes.
Flúminis rivi lætíficant civitátem Dei, * sancta tabernácula Altíssimi. Un fleuve réjouit de ses courants la cité de Dieu, le sanctuaire où habite le Très-Haut.
Deus in médio eius, non commovébitur; * adiuvábit eam Deus mane dilúculo. Dieu est au milieu d'elle : elle est inébranlable ; au lever de l'aurore, Dieu vient à son secours:
Fremuérunt gentes, commóta sunt regna; * dedit vocem suam, liquefácta est terra. Les nations s'agitent, les royaumes s'ébranlent ; Il fait entendre sa voix et la terre se fond d'épouvante.
Dóminus virtútum nobíscum, * refúgium nobis Deus Iacob. le Seigneur des armées est avec nous ; le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.
Veníte et vidéte ópera Dómini, * quæ pósuit prodígia super terram. Venez, contemplez les oeuvres du Seigneur, les dévastations qu'Il a opérées sur la terre !
Auferet bella usque ad finem terræ, † arcum cónteret et confrínget arma * et scuta combúret igne. Il a fait cesser les combats jusqu'au bout de la terre, Il a brisé l'arc, Il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre :
Vacáte et vidéte quóniam ego sum Deus: * exaltábor in géntibus et exaltábor in terra. Arrêtez et reconnaissez que Je suis Dieu, Je domine sur les nations, Je domine sur la terre !
Dóminus virtútum nobíscum, * refúgium nobis Deus Iacob. le Seigneur des armées est avec nous, le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dóminus virtútum nobíscum, refúgium nobis Deus Iacob.Ant. Le Seigneur est notre force, notre refuge est le Dieu de Jacob.
Ant. 3 Omnes gentes vénient et adorábunt coram te, Dómine.Ant. 3 Toutes les nations viendront et T’adoreront, Seigneur.
Canticum (Ap 15, 3-4) NT 11 Cantique (Ap 15, 3-4) NT 11
Hymnus adorationis Hymne d'adoration
Magna et mirabília ópera tua, * Dómine Deus omnípotens; Grandes, merveilleuses, Tes oeuvres, Seigneur, Dieu de l'univers ;
iustæ et veræ viæ tuæ, * Rex géntium! Ils sont justes, ils sont vrais, Tes chemins, Roi des nations.
Quis non timébit, Dómine, * et glorificábit nomen tuum? Qui ne Te craindrait, Seigneur, à Ton nom, qui ne rendrait gloire?
Quia solus Sanctus,  † quóniam omnes gentes vénient et adorábunt in conspéctu tuo, * quóniam iudícia tua manifestáta sunt. Oui, Toi seul es saint, oui, toutes les nations viendront et se prosterneront devant Toi; oui, ils sont manifestés, Tes jugements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Omnes gentes vénient et adorábunt coram te, Dómine.Ant. Toutes les nations viendront et T’adoreront, Seigneur.
Lectio brevis (Rom 8, 28-30) Lecture brève (Rom 8, 28-30)
Scimus quóniam diligéntibus Deum ómnia cooperántur in bonum, his, qui secúndum propósitum vocáti sunt. Nam, quos præscívit, et prædestinávit confórmes fíeri imáginis Fílii eius, ut sit ipse primogénitus in multis frátribus; quos autem prædestinávit, hos et vocávit; et quos vocávit, hos et iustificávit; quos autem iustificávit, illos et glorificávit. Nous savons que toutes choses coopèrent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés saints selon Son décret. Car ceux qu'Il a connus par Sa prescience, Il les a aussi prédestinés à devenir conformes à l'image de Son Fils, afin qu'Il fut lui-même le Premier-né entre des frères nombreux. Et ceux qu'Il a prédestinés, Il les a aussi appelés; et ceux qu'Il a appelés, Il les a aussi justifiés; et ceux qu'Il a justifiés, Il les a aussi glorifiés.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. In médio Ecclésiæ * Apéruit os eius. In médio. ℣. Et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus. * Apéruit os eius. Glória Patri. In médio. ℟. Au milieu de l'Eglise * Il leur a ouvert la bouche. Au milieu. ℣. Et le Seigneur les a rempli de l'Esprit de sagesse et d'intelligence. * Il leur a ouvert la bouche. Gloire au Père. Au milieu.
Ant. Sero te amávi, pulchritúdo tam antíqua et tam nova, sero te amávi. Vocásti et clamásti et rupísti surditátem meam.Ant. Je t'ai aimée tard, beauté si ancienne, beauté si nouvelle, je t'ai aimée tard. Tu m’appelles, et voilà que ton cri force la surdité de mon oreille.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55) Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Sero te amávi, pulchritúdo tam antíqua et tam nova, sero te amávi. Vocásti et clamásti et rupísti surditátem meam.Ant. Je t'ai aimée tard, beauté si ancienne, beauté si nouvelle, je t'ai aimée tard. Tu m’appelles, et voilà que ton cri force la surdité de mon oreille.
PrecesPrières litaniques
Christum, pro homínibus pontíficem constitútum in iis quæ sunt ad Deum, dignis láudibus celebrémus, humíliter deprecántes:
Salvum fac pópulum tuum, Dómine.
Qui Ecclésiam tuam per sanctos et exímios rectóres mirabíliter illustrásti,
fac ut christiáni eódem semper lætificéntur splendóre.
Qui, cum sancti te pastóres sicut Móyses orárent, pópuli peccáta dimisísti,
per intercessiónem eórum Ecclésiam tuam contínua purificatióne sanctífica.
Qui sanctos tuos unxísti in médio fratrum et Spíritum tuum in illos direxísti,
reple Spíritu Sancto omnes pópuli tui rectóres.
Qui pastórum sanctórum ipse posséssio exstitísti
tríbue nullum ex iis, quos sánguine acquisísti, sine te manére.
Qui, per Ecclésiæ pastóres, vitam ætérnam óvibus tuis præstas, ne rápiat eas quisquam de manu tua,
salva defúnctos, pro quibus ánimam tuam posuísti.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Innova, quæsumus, Dómine, in Ecclésia tua spíritum quo beátum Augustínum epíscopum imbuísti, ut, eódem nos repléti, te solum veræ fontem sapiéntiæ sitiámus, et supérni amóris quærámus auctórem. Per Dóminum. Renouvelle, nous T'en prions, Seigneur, dans Ton Église, l’'esprit dont Tu as comblé le bienheureux évêque Augustin, pour que, nous mêmes remplis de ce même esprit, nous n'’ayons soif que de la source de la vraie sagesse, et que nous ne cherchions que l'auteur de l'’éternel amour.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word