Vêpres du mardi 8 septembre 2020

Hebdomada XXIII per annum XXIIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
IN NATIVITATE BEATÆ MARIÆ VIRGINIS IN NATIVITATE BEATÆ MARIÆ VIRGINIS
Festum Fête
Ad Vesperas
Aux Vêpres
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Allelúia.
Hymnus Hymne
Beáta Dei génetrix, Bienheureuse mère de Dieu,
nitor humáni géneris, splendeur de la famille humaine,
per quam de servis líberi par toi nous vient la liberté,
lucísque sumus fílii; nous devenons fils de la lumière.
María, virgo régia, Marie, Vierge de sang royal,
David stirpe progénita, du roi David tu es la fille,
non tam patérna nóbilis moins illustre par tes aïeux
quam dignitáte súbolis, que par ta noble descendance.
Tu nos, avúlso véteri, Arrache en nous ce qui est vieux,
complánta novo gérmini; sème la semence nouvelle :
per te sit genus hóminum par toi que toute humanité
regále sacerdótium. devienne un royal sacerdoce.
Tu nos culpárum néxibus Dénoue les liens de nos péchés,
sacris absólve précibus; Marie, par ta prière sainte.
tua proméntes mérita Par tes mérites, conduis-nous,
ad cæli transfer præmia. jusqu'aux célestes récompenses.
Sit Trinitáti glória, Gloire soit à la Trinité,
o Virgo nobilíssima, qui donne en toi, noble Vierge,
quæ te suórum múnerum le meilleur de tous ses bienfaits,
thesáurum dat magníficum. Amen. son trésor le plus magnifique.
Ant. 1 De Iesse progénie procéssit Virgo María, in cuius thálamum introívit Spíritus Altíssimi (T. P. allelúia).Ant. 1 De l'ascendance de Jessé descend la Vierge Marie, dans le sein de laquelle est entré l'Esprit Saint. (T.P. Alléluia)
Psalmus 121 (122) Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22). Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» . J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem. Maintenant nos pieds se tiennent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum. Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini. Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, *sedes domus David. Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te! Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ». Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ». A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi. A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. De Iesse progénie procéssit Virgo María, in cuius thálamum introívit Spíritus Altíssimi (T. P. allelúia).Ant. De l'ascendance de Jessé descend la Vierge Marie, dans le sein de laquelle est entré l'Esprit Saint. (T.P. Alléluia)
Ant. 2 Natívitas est hódie sanctæ Maríæ Vírginis, cuius pulchritúdinem respéxit Deus et visitávit humilitátem.Ant. 2 Aujourd'hui est la nativité de la sainte Vierge Marie, sur la beauté de laquelle Dieu a jeté les yeux et a visité l'humilité.
Psalmus 126 (127) Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9). En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam. Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam. Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere † et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum. C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris. Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis. Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta. Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Natívitas est hódie sanctæ Maríæ Vírginis, cuius pulchritúdinem respéxit Deus et visitávit humilitátem.Ant. Aujourd'hui est la nativité de la sainte Vierge Marie, sur la beauté de laquelle Dieu a jeté les yeux et a visité l'humilité.
Ant. 3 Benedícta et venerábilis sancta María, Virgo Dei Génetrix, cuius Nativitátem celebrámus, ut intercéssio ipsíus sit pro nobis ad Dóminum.Ant. 3 Bénie et vénérable sainte Marie, Mère Vierge de Dieu, dont nous célébrons la Nativité, en vue de son intercession pour nous auprès du Seigneur.
Canticum (Phil 2, 6-11) NT 5 Cantique (Phil 2, 6-11) NT 5
De Christo, servo Dei Le Christ, serviteur de Dieu
Christus Iesus, cum in forma Dei esset, * non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, Le Christ-Jésus, bien qu'Il fût dans la condition de Dieu, n'a pas retenu avidement Son égalité avec Dieu,
sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens,† in similitúdinem hóminum factus; * et hábitu invéntus ut homo, mais Il S'est anéanti Lui-même, en prenant la condition d'esclave, en Se rendant semblable aux hommes ; reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui,
humiliávit semetípsum † factus oboediens usque ad mortem, * mortem autem crucis. Il S'est abaissé Lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.
Propter quod et Deus illum exaltávit † et donávit illi nomen, * quod est super omne nomen, C'est pourquoi aussi Dieu L'a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
ut in nómine Iesu omne genu flectátur * cæléstium et terréstrium et infernórum afin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
et omnis língua confiteátur: * «Dóminus Iesus Christus!», in glóriam Dei Patris. et que toute langue confesse : « Jésus-Christ est le Seigneur ! » à la gloire de Dieu le Père.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Benedícta et venerábilis sancta María, Virgo Dei Génetrix, cuius Nativitátem celebrámus, ut intercéssio ipsíus sit pro nobis ad Dóminum.Ant. Bénie et vénérable sainte Marie, Mère Vierge de Dieu, dont nous célébrons la Nativité, en vue de son intercession pour nous auprès du Seigneur.
Lectio brevis (Rom 9, 4-5) Lecture brève (Rom 9, 4-5)
Sunt Israelítæ, quorum adóptio est filiórum et glória et testaménta et legislátio et cultus et promissiónes, quorum sunt patres, et ex quibus Christus secúndum carnem: qui est super ómnia Deus benedíctus in sæcula. Amen. Ce sont aux Israélites, qu'appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la Loi, et le culte, et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu le Christ selon la chair, lequel est au-dessus de toutes choses, Dieu, béni éternellement. Amen !
 Responsorium breve Répons bref 
Ant. Gloriósæ Vírginis Maríæ ortum digníssimum recolámus, cuius Dóminus humilitátem respéxit, quæ, Angelo nuntiánte, concépit Redemptórem mundi.Ant. Souvenons-nous de la naissance très digne de la glorieuse Vierge Marie, sur l'humilité de laquelle le Seigneur a jeté les yeux, et qui, à l'annonce de l'ange, a conçu le Rédempteur du monde.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55) Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in s?cula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Gloriósæ Vírginis Maríæ ortum digníssimum recolámus, cuius Dóminus humilitátem respéxit, quæ, Angelo nuntiánte, concépit Redemptórem mundi.Ant. Souvenons-nous de la naissance très digne de la glorieuse Vierge Marie, sur l'humilité de laquelle le Seigneur a jeté les yeux, et qui, à l'annonce de l'ange, a conçu le Rédempteur du monde.
PrecesPrières litaniques
Deum Patrem omnipoténtem magnis láudibus extollámus, qui Maríam matrem Fílii sui ab ómnibus generatiónibus celebrári vóluit, et ab eo súpplices petámus: Dieu le Père tout-puissant a voulu que toutes les générations célèbrent la mère de Son Fils. Exaltons-Le et supplions-Le humblement :
Plena grátia intercédat pro nobis.
Vel:
Plenam grátia intuére, et exáudi nos.
Pleine de grâce, intercèdez pour nous !
Deus, mirabílium patrátor, qui immaculátam Vírginem Maríam córpore et ánima cæléstis glóriæ Christi fecísti consórtem,
filiórum tuórum corda ad eándem glóriam dírige.
Qui Maríam dedísti nobis matrem, ipsa intercedénte, concéde medélam lánguidis, solámen mæréntibus, véniam peccatóribus,
et ómnibus salútem et pacem.
Qui Maríam plenam grátia fecísti,
lætam grátiæ tuæ cópiam ómnibus concéde.
Ecclésia tua sit cor unum et ánima una in caritáte,
et fidéles persevérent unánimes in oratióne cum María, matre Iesu.
Qui Maríam cæli coronásti regínam,
fac ut defúncti in regno tuo cum sanctórum ágmine gáudeant in ætérnum.
Dieu qui créée des merveilles, Tu as fait participer la Vierge immaculée, dans son corps, et dans son âme à la gloire céleste du Christ :
conduis le coeur de Tes enfants vers cette même gloire.
Toi qui nous a donné Marie pour Mère, accorde par son intercession la guérison aux malades, la consolation aux affligés, aux pêcheurs le pardon.
et à tous le salut et la paix.
Par Toi Marie fut comblée de grâce :
réjouis tous les hommes par la plénitude de Ta grâce.
Que Ton Eglise soit un seul coeur et une seule âme dans la charité :
que Tes fidèles persévèrent, unanimes, dans la prière avec Marie, Mère de Jésus.
Tu as couronné Marie, reine du ciel :
accorde aux défunts, unis au choeur des saints, la joie éternelle du Royaume.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Fámulis tuis, quæsumus, Dómine, cæléstis grátiæ munus impertíre, ut, quibus beátæ Vírginis partus éxstitit salútis exórdium, Nativitátis eius festívitas pacis tríbuat increméntum. Per Dóminum. A Tes serviteurs, Seigneur, nous T'en prions, accorde le don de la grâce céleste, afin que ceux pour qui l'enfantement de la bienheureuse Vierge a été l'aurore du salut, trouvent dans la célébration de Sa Naissance un accroissement de paix.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les textes français proposés ont pour seul but une meilleure compréhension des textes latins. Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.
Aidez-nous à traduire les textes du latin dans votre langue sur : www.societaslaudis.org
Télécharger au format MS Word