Vigiles (OSB) du mardi 26 juin 2018 - de la férie

Hebdomada XII per annum XIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
In primo nocturno, anno II Premier nocturne, année II
Lectio Lecture
De libro Esdræ Du livre d'Esdras
Daríus rex præcépit, et recensuérunt in tábulis ærárii quod est in Babylóne, et invéntum est in Ecbátanis, quod est castrum in Medéna província, volúmen unum, et sic scriptus erat in eo commentárius: "Anno primo Cyri regis, Cyrus rex decrévit de domo Dei quæ est in Ierúsalem: Ædificétur domus, ubi ímmolent et sacríficent; altitúdo eius cubitórum sexagínta et latitúdo eius cubitórum sexagínta, órdines de lapídibus quadrátis tres et ordo de lignis unus; sumptus autem de domo regis dabúntur. Sed et vasa templi Dei áurea et argéntea quæ Nabuchodónosor túlerat de templo Ierúsalem et attúlerat in Babylónem, reddántur et referántur in templum, quod est in Ierúsalem, in locum suum, in templo Dei." Sur l'ordre du roi Darius, on fit des recherches dans les trésors où étaient déposées les archives à Babylone, et l'on trouva à Ecbatane, la forteresse sise dans la province des Mèdes, un rouleau dont voici la teneur: " Mémorandum. La première année du roi Cyrus, le roi Cyrus a ordonné: Temple de Dieu à Jérusalem. Le Temple sera rebâti comme lieu où l'on offre des sacrifices et ses fondations seront préservées. Sa hauteur sera de soixante coudées, sa largeur de soixante coudées. Il y aura trois assises de blocs de pierres et une assise de bois. La dépense sera couverte par la maison du roi. En sus, les ustensiles d'or et d'argent du Temple de Dieu que Nabuchodonosor enleva au sanctuaire de Jérusalem et emporta à Babylone, on les restituera, pour que tout reprenne sa place au sanctuaire de Jérusalem et soit déposé dans le Temple de Dieu. "
Senióres autem Iudæórum prosperabántur in ædificatióne iuxta prophetíam Aggæi prophétæ et Zacharíæ fílii Addo et perfecérunt ædificatiónem, iubénte Deo Israel et iubénte Cyro et Darío et Artaxérxe régibus Persárum, et complevérunt domum Dei istam die tértia mensis Adar, qui est annus sextus regni Daríi regis. Quant aux anciens des Juifs, ils continuèrent à bâtir, avec succès, sous l'inspiration d'Aggée le prophète et de Zacharie, fils d'Iddo. Ils achevèrent la construction conformément à l'ordre du Dieu d'Israël et à l'ordre de Cyrus et de Darius. Ce Temple fut terminé le vingt-troisième jour du mois d'Adar: c'était la sixième année du règne du roi Darius.
Fecérunt autem fíli Israel, sacerdótes et Levítæ et réliqui filiórum transmigratiónis dedicatiónem domus Dei illíus in gáudio. Et obtulérunt in dedicatiónem domus Dei illíus boves centum, aríetes ducéntos, agnos quadringéntos, hircos caprárum pro peccáto totíus Israel duódecim, iuxta númerum tríbuum Israel. Et statuérunt sacerdótes in ordínibus suis et Levítas in vícibus suis in ministérium Dei in Ierúsalem, sicut scriptum est in libro Móysi. Les Israélites - les prêtres, les lévites et le reste des exilés - firent avec joie la dédicace de ce Temple de Dieu; ils offrirent, pour la dédicace de ce Temple de Dieu, cent taureaux, deux cents béliers, quatre cents agneaux et, en sacrifice pour le péché de tout Israël, douze boucs suivant le nombre des tribus d'Israël. Puis ils installèrent les prêtres selon leurs catégories et les lévites selon leurs classes au service du Temple de Dieu, à Jérusalem, comme il est écrit dans le livre de Moïse.
Fecérunt fílii Israel transmigratiónis Pascha quarta décima die mensis primi. Levítæ univérsi se purificavérunt; purificáti autem cuncti immolavérunt Pascha univérsis fíliis transmigratiónis et frátribus suis sacerdótibus et sibi. Et comedérunt fílii Israel, qui revérsi fúerunt de transmigratióne, et omnes qui a coinquinatióne géntium terræ transiérunt ad eos, ut quærerent Dóminum, Deum Israel. Les exilés célébrèrent la Pâque le quatorze du premier mois. Les lévites, comme un seul homme, s'étaient purifiés: tous étaient purs; ils immolèrent donc la pâque pour tous les exilés, pour leurs frères les prêtres et pour eux-mêmes. Mangèrent la pâque: les Israélites qui étaient revenus d'exil et tous ceux qui, ayant rompu avec l'impureté des nations du pays, s'étaient joints à eux pour chercher le Seigneur, le Dieu d'Israël.
Et fecérunt sollemnitátem Azymórum septem diébus in lætítia, quóniam lætificáverat eos Dóminus et convérterat cor regis Assýriæ ad eos, ut adiuváret manus eórum in ópere domus Dómini, Dei Israel. Ils célébrèrent avec joie pendant sept jours la fête des Azymes, car le Seigneur les avait remplis de joie, ayant incliné vers eux le cœur du roi d'Assur, pour qu'il fortifiât leurs mains dans les travaux du Temple de Dieu, le Dieu d'Israël.
R/. In dedicatióne templi decantábat pópulus laudem, * Et in ore eórum dulcis resonábat sonus. V/. Fundáta est domus Dómini super vérticem móntium, et vénient ad eam omnes gentes. * Et in ore. V/. Glória Patri. * Et in ore. R/. Durant la dédicace du temple, le peuple louait le Seigneur en chantant, * Et leurs voix faisaient retentir de douces mélodies. V/. Le temple du Seigneur est édifié au sommet des montagnes; toutes les nations y afflueront. * Et leurs voix. V/. Gloire au Père. * Et leurs voix.
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Lectio Lecture
Ex Expositióne sancti Bedæ Venerábilis presbýteri in Esdram et Nehemíam (Lib. 1, 3: PL 91, 828) Commentaire de s. Bède le Vénérable sur Esdras et Néhémie
Et obtulérunt super illud holocáustum Dómino mane et véspere. Offérimus namque holocáustum Dómino super altáre ipsíus, cum stabilíta in corde nostro fídei eius íntegra devotióne, bonis áctibus óperam damus. Et hoc mane ac véspere fácimus, cum nos pro certo meminérimus, et inítia salutíferæ intentiónis ab illo accepísse, et non nisi per auxílium grátiæ eius, ea quæ inchoávimus bona posse perfícere, ideóque illi vota gratiárum in ómnibus, cum ardénte desidério piæ conversatiónis reférimus. Et sur cet autel ils offrirent l'holocauste au Seigneur, le matin et le soir. Nous offrons l'holocauste au Seigneur sur son autel quand, ayant stabilisé dans notre cœur notre don intégral à sa foi, nous travaillons à des actes bons. Et cette offrande, nous la faisons matin et soir quand nous gardons en mémoire à la fois la certitude d'avoir reçu de lui le principe même de notre effort vers le salut, et la conviction d'être incapables, sans le secours de sa grâce, de conduire jusqu'à l'achèvement le bien que nous avons commencé. En conséquence, nous lui rapportons notre action de grâces en toutes choses, avec une ardente aspiration à nous conduire en fils.
Item mane holocáustum fácimus, cum pro lúmine accépto spiritális sciéntiæ, Conditóri nostro vicem bene vivéndi repéndimus. Véspere holocáustum fácimus, cum pro réquie sempitérna, quam nos in illo post bona ópera acceptúros sperámus, incessábili stúdio flagrámus. On peut encore dire que nous faisons l'holocauste le matin quand, pour la lumière de la connaissance spirituelle reçue de lui, nous rendons à notre Créateur le remerciement d'une vie bonne. Et nous faisons l'holocauste du soir quand nous brûlons d'un désir incessant du repos éternel que nous espérons recevoir en lui après nos œuvres bonnes.
Potest et iuxta lítteram recte áccipi, mane nos et véspere holocáustum Dómino offérre, cum ita divínæ maiestátis obtútibus placére omni témpore curámus, ut dilúculo surgéntes, non prius ad agénda humánæ fragilitátis necessária procedámus, quam igne divínæ caritátis inflammáti, devótis nos oratiónibus Dómino commendémus, iuxta eum qui dixit: Et mane orátio mea prævéniet te. Simíliter complétis diéi opéribus, non ante demus sómnum óculis nostris, aut pálpebris nostris dormitatiónem, quam locum Dómino in nobis solertióre oratiónum instántia consecrémus, iuxta hoc quod idem dicit prophéta: Dirigátur orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo; elevátio mánuum meárum sacrifícium vespertínum. Nous avons encore le droit d'interpréter la lettre ainsi: nous offrons l'holocauste au Seigneur matin et soir quand nous avons soin de plaire en tout temps aux regards de la divine majesté: en sorte que le matin, au lever, nous ne nous mettions pas à faire les choses nécessaires à la fragilité humaine, avant de nous recommander au Seigneur par des prières qui nous donnent vraiment à lui, enflammés que nous serons par le feu de la divine charité selon cette parole du psalmiste: Et le matin ma prière ira au devant de toi. De même, une fois achevées les tâches du jour, ne donnons pas de sommeil à nos yeux, ne laissons pas se fermer nos paupières avant d'avoir consacré en nous un lieu au Seigneur par l'instance plus vive de nos prières, selon ces mots du même prophète: Que ma prière s'élève devant toi comme l'encens, mes mains comme le sacrifice du soir.
R/. Fundáta est domus Dómini super vérticem móntium, et exaltáta est super omnes colles; et vénient ad eam omnes gentes * Et dicent: Glória tibi, Dómine! V/. Veniéntes autem vénient cum exsultatióne, portántes manípulos suos. * Et dicent. V/. Glória Patri. * Et dicent. R/. Le temple du Seigneur est édifié au sommet des montagnes, dominant toutes les collines; toutes les nations y afflueront * En disant: Gloire à toi, Seigneur! V/. Ils s'en viennent, ils s'en viennent dans la joie, ils rapportent leurs gerbes, * En disant. V/. Gloire au Père. * En disant.