Vigiles (OSB) du jeudi 13 juin 2019 - St Antoine de Padoue, prêtre et docteur de l'Église.

Hebdomada X per annum Xème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
S. Antonii de Padova, presbyteri et Ecclesiae doctoris St Antoine de Padoue, prêtre et docteur de l'Église.
Memoria Mémoire
éditer éditer
In primo nocturno, anno I LE JEUDI
Lectio Premier nocturne, année I
De libro Iósue Lecture
In diébus illis: Dixit Dóminus ad Iósue: " Ecce dedi in manu tua Iéricho et regem eius omnésque fortes viros. Circúite urbem cuncti bellatóres semel per diem: sic faciétis sex diébus. Septem sacerdótes portábunt septem búcinas, córnua aríetum, ante arcam fœderis. Die autem séptimo sépties circuíbitis civitátem, et sacerdótes clangent búcinis. Cumque insonúerit vox tubæ lóngior et in áuribus vestris increpúerit, conclamábit omnis pópulus vociferatióne máxima, et muri fúnditus córruent civitátis; ingredientúrque sínguli per locum contra quem stéterint. " Du livre de Josué
Vocávit Iósue fílius Nun sacerdótes et dixit ad eos: " Tóllite arcam fœderis, et septem álii sacerdótes tollant septem búcinas et incédant ante arcam Dómini. " Ad pópulum quoque ait: " Vádite et circúite civitátem, et viri armáti præcédant arcam Dómini. " Cumque Iósue verba finísset, septem sacerdótes septem búcinis clangébant ante arcam fœderis Dómini, omnísque armátus exércitus præcedébat sacerdótes clangéntes, réliquum vulgus arcam sequebátur, ac búcinis ómnia concrepábant. Le Seigneur dit à Josué: " Vois! Je livre entre tes mains Jéricho et son roi, gens d'élite. Vous tous les combattants, vous contournerez la ville pour en faire une fois le tour, et pendant six jours tu feras de même. Sept prêtres porteront en avant de l'arche sept trompes en corne de bélier. Le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville et les prêtres sonneront de la trompe. Lorsque la corne de bélier retentira quand vous entendrez le son de la trompe, tout le peuple poussera un grand cri de guerre et le rempart de la ville s'écroulera sur place; alors le peuple montera à l'assaut, chacun droit devant soi. "
Præcéperat autem Iósue pópulo dicens: " Non clamábitis nec audiétur vox vestra, neque ullus sermo ex ore vestro egrediétur, donec véniat dies in quo dicam vobis: "Clamáte et vociferámini". " Circuívit ergo arca Dómini civitátem per diem, et revérsi in castra pernoctavérunt ibi. Josué, fils de Nûn, appela les prêtres et leur dit: " Prenez l'arche d'alliance, et que sept prêtres portent sept trompes en corne de bélier en avant de l'arche du Seigneur. " Puis il dit au peuple: " Passez et faites le tour de la ville, et que l'avant-garde passe devant l'arche du Seigneur. " Il fut fait comme Josué l'avait dit au peuple. Sept prêtres portant les sept trompes en corne de bélier devant le Seigneur passèrent et sonnèrent de la trompe; l'arche de l'alliance du Seigneur venait après eux, l'avant-garde précédait les prêtres qui sonnaient de la trompe et l'arrière-garde venait après l'arche: on allait et l'on sonnait de la trompe.
Igitur, Iósue de nocte consurgénte, tulérunt sacerdótes arcam Dómini, et septem ex eis septem búcinas, córnua aríetum, pracedebántque arcam Dómini ambulántes atque clangéntes, et armátus pópulus ibat ante eos; vulgus autem réliquum sequebátur arcam, búcinis personántibus. Circuierúntque civitátem secúndo die semel et revérsi sunt in castra; sic fecérunt sex diébus. Au peuple, Josué avait donné l'ordre suivant: " Ne criez pas et ne faites pas entendre votre voix qu'il ne sorte pas un mot de votre bouche, jusqu'au jour où je vous dirai: "Poussez le cri de guerre!" Alors vous pousserez le cri de guerre. " Il fit faire à l'arche du Seigneur le tour de la ville en la contournant une fois, puis on rentra au camp où l'on passa la nuit.
R/. Audi, Israel, præcépta Dómini, et ea in corde tuo quasi in libro scribe; * Et dabo tibi terram fluéntem lac et mel. V/. Israel, si me audíeris, non erit in te deus recens, neque adorábis deum aliénum. * Et dabo. V/. Glória Patri. * Et dabo. Josué se leva de bon matin et les prêtres prirent l'arche du Seigneur. Munis des sept trompes en corne de bélier, les sept prêtres marchant devant l'arche du Seigneur sonnaient de leur trompe pendant la marche, tandis que l'avant-garde allait devant eux, l'arrière-garde à la suite de l'arche du Seigneur, et que l'on défilait au son de la trompe. On fit le tour de la ville le second jour une fois, et l'on rentra au camp; c'est ainsi que l'on fit pendant six jours.
R/. Écoute, Israël, écoute les préceptes du Seigneur! Inscris-les dans ton cœur comme sur un livre; * Et je te donnerai une terre, un pays ruisselant de lait et de miel. V/. Vas-tu m'écouter, Israël? Tu n'auras pas chez toi d'autres dieux, tu ne serviras aucun dieu étranger. * Et je te donnerai. V/. Gloire au Père. * Et je te donnerai.
éditer éditer
In secundo nocturno, anno I Deuxième nocturne, année I
Lectio Lecture
Ex Homilíis Orígenis presbýteri in Iesu Nave (Hom. 6, 4: SC 71, 188-190) Homélie d'Origène sur Josué
Circumdátur Iéricho, expugnári eam necésse est. Quómodo ergo expugnátur Iéricho? Gládius non edúcitur advérsus eam, áries non dirígitur, nec tela vibrántur, tubæ solúmmodo sacerdotáles adhibéntur, et his muri Iéricho subruúntur. In figúra mundi huius poni Iéricho in Scriptúris frequénter invenímus. Nam et in evangélio quod dícitur homo de Ierúsalem in Iéricho descendísse et in latrónes incurrísse, forma sine dúbio erat illíus Adæ, qui de paradíso in huius mundi exsílium trusus est. Sed et cæci qui erant in Iéricho, ad quos venit Iesus ut fáceret eos vidére, formam gerébant eórum qui in hoc mundo cæcitáte ignorántiæ premebántur, ad quos venit Fílius Dei. On assiège Jéricho et il faut la prendre d'assaut. Quels vont être les moyens d'attaque? Ce n'est pas le glaive, resté au fourreau, ni le bélier, qu'on ne dresse pas, ni les javelots, qu'on ne brandit pas; seules sont utilisées les trompettes des prêtres et les murs de Jéricho s'écroulent. Jéricho représente souvent dans l'Écriture la figure de ce monde. Par exemple, dans ce récit de l'Évangile: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho et tomba sur des brigands; on reconnaît bien là la figure d'Adam déchu du paradis dans l'exil de ce monde. Et ces aveugles de Jéricho que Jésus vint trouver pour leur rendre la vue, ne représentaient-ils pas les hommes de ce monde, accablés de la cécité de l'ignorance, et pour qui est venu le Fils de Dieu?
Hæc ergo Iéricho, id est mundus hic casúrus est; consummátio étenim sæculi iam dudum sanctis volumínibus pervulgáta est. Quómodo ergo ei consummátio dábitur? Quibus órganis? Vócibus, inquit, tubárum. Quarum tubárum? Paulus tibi secréti huius prodat arcánum. Audi, ipse quid dicit: Canet, inquit, tuba, et mórtui qui in Christo sunt resúrgent incorrúpti, et: Ipse Dóminus in iussu, in voce archángeli et in tuba Dei descéndet de cælo. Tunc ergo Iesus Dóminus noster cum tubis vincit Iéricho, et prostérnit eam, ita ut ex ea méretrix sola salvétur et omnis domus eius. Véniet ergo Dóminus noster Iesus, et in tubárum voce véniet. Or, cette ville de Jéricho, c'est-à-dire le monde où nous sommes, doit s'effondrer. Car depuis longtemps les livres saints ont annoncé la fin du monde. Et comment lui viendra la fin? De quelle manière? Par la voix des trompettes, dit l'Écriture. De quelles trompettes? Que Paul t'ouvre les arcanes de ce secret; écoute ses propres paroles: La trompette sonnera et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront incorruptibles, et encore: Au commandement et à la voix de l'archange, au son de la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel. C'est alors qu'au son des trompettes notre Seigneur Jésus triomphe de Jéricho et sa victoire est si accablante que seule sera sauvée du désastre la courtisane et toute sa maison. Il viendra donc Jésus, notre Seigneur, et il viendra à la voix des trompettes!
Salvet autem hanc solam, quæ exploratóres eius suscépit, quæ apóstolos eius in fide et obœdiéntia recéptos in superióribus collocávit, et adiúngat et sóciet meretrícem hanc cum domo Israel. Sed iam non repetámus, nec reputémus ei véterem culpam. Aliquándo méretrix fuit, nunc autem uni viro casta virgo copuláta est Christo. Audi Apóstolum dicéntem de ea: Státui autem hoc ipsum, uni viro vírginem castam exhibére vos Christo. Ex ipsa erat et ille ipse qui dicébat: Fúimus enim aliquándo et nos insipiéntes, incréduli, errántes, serviéntes desidériis et voluptátibus váriis. Qu'il sauve seulement celle qui accueillit ses éclaireurs, qui reçut ses apôtres dans la foi et dans la soumission, et qui les plaça sur les hauteurs; qu'il joigne et unisse cette courtisane à la maison d'Israël. Mais cessons de rappeler ses anciennes fautes et de lui en tenir rigueur; elle a été courtisane autrefois, maintenant elle a été unie au Christ comme une vierge chaste à un unique époux. Vois comment l'Apôtre parle d'elle: J'ai décidé de vous présenter au Christ, comme une vierge chaste à un unique époux. C'est pourtant d'elle qu'il venait, lui aussi, qui disait: Nous étions autrefois insensés, indociles, égarés, esclaves de toutes sortes de convoitises et de jouissances.
R/. Vos qui transitúri estis Iordánem, ædificáte altáre Dómino de lapídibus quos ferrum non tétigit, et offérte super illud holocáusta et hóstias pacíficas * Deo vestro. V/. Cumque intravéritis terram quam Dóminus datúrus est vobis, ædificáte ibi altáre Dómino * Deo. V/. Glória Patri. * Deo. R/. Vous qui passerez le Jourdain, vous bâtirez un autel au Seigneur, fait de pierres brutes, que le fer n'aura pas touchées; et, sur cet autel, vous offrirez des holocaustes et des sacrifices de paix au Seigneur * Votre Dieu. V/. Lorsque vous serez entrés sur la terre du pays que le Seigneur vous donne, vous y construirez un autel pour le Seigneur * Votre. V/. Gloire au Père. * Votre.