Vigiles (OSB) du jeudi 19 décembre 2019 -

Hebdomada III Adventus IIIème semaine de l'Avent
Feria V Jeudi
In primo nocturno, anno II Premier nocturne, année II
De libro Isaíæ prophétæ 32, 15-33, 6 Du livre d'Isaïe
Lectio I Lecture I
In diébus illis: Effundétur super nos spíritus de excélso. Et erit desértum in hortum et hortus in saltum reputábitur, et habitábit in solitúdine iudícium, et iustítia in horto sedébit; et erit opus iustítiæ pax, et cultus iustítiæ siléntium, et secúritas usque in sempitérnum. Et sedébit pópulus meus in habitatióne pacis et in tabernáculis fidúciæ et in locis secúris. Et pénitus cadet saltus, et profúnde deprimétur cívitas. Beáti qui seminátis super omnes aquas, immitténtes pedem bovis et ásini. En ces jours-là se répandra sur nous l'Esprit d'en haut, et le désert deviendra un verger, un verger qui fera penser à une forêt. Dans le désert s'établira le droit et la justice habitera le verger. Le fruit de la justice sera la paix, et l'effet de la justice repos et sécurité à jamais. Mon peuple habitera dans un séjour de paix, des demeures superbes, des résidences altières. Et si la forêt est totalement détruite, si la ville est gravement humiliée, heureux serez-vous de semer partout où il y a de l'eau, de laisser en liberté le bœuf et l'âne.
R/. Prope est ut véniat tempus eius, et dies eius non elongabúntur: * Miserébitur Dóminus Iacob, et Israel salvábitur. V/. Qui ventúrus est véniet et non tardábit; iam non erit timor in fínibus nostris, quóniam ipse est Salvátor noster. * Miserébitur Dóminus. R/. Oui, le temps de sa visite est proche, son Jour ne sera pas différé: * Le Seigneur aura pitié de Jacob, et Israël sera sauvé. V/. Il viendra sans tarder celui qui doit venir, il n'y aura plus de frayeur sur la terre : c'est lui notre Sauveur! * Le Seigneur.
Lectio II Lecture II
Væ qui prædáris, cum nemo te prædátus sit; qui devástas, cum nemo te devastáverit! Cum consummáveris deprædatiónem, deprædáberis; cum perféceris devastatiónem, te devastábunt. Dómine, miserére nostri, te enim exspectávimus; esto bráchium nostrum in mane, et salus nostra in témpore tribulatiónis. Malheur à toi qui détruis et n'es pas détruit, qui es traître alors qu'on ne te trahit pas; quand tu auras fini de détruire, tu seras détruit, quand tu auras terminé tes trahisons, on te trahira. Seigneur, fais-nous grâce, en toi nous espérons. Sois notre bras chaque matin, et aussi notre salut au temps de la détresse.
R/. Qui ventúrus est véniet et non tardábit; iam non erit timor in fínibus nostris: * Quóniam ipse est Salvátor noster. V/. Ex Sion spécies decóris eius: Deus noster maniféste véniet. * Quóniam ipse. R/. Il viendra sans tarder celui qui doit venir; il n'y aura plus de frayeur sur la terre: * C'est lui notre Sauveur! V/. De Sion, joyau de sa splendeur, notre Dieu vient se manifester! * C'est lui.
Lectio III Lecture III
A voce fragóris fugérunt pópuli, ab exaltatióne tua dispérsæ sunt gentes. Et congregabúntur spólia, sicut collígitur bruchus; sicut discúrrunt locústæ, ad ea discúrritur. Sublímis est Dóminus, quóniam hábitat in excélso; implet Sion iudício et iustítia. Et erit fírmitas in tempóribus tuis; divítiæ salútis sapiéntia et sciéntia: timor Dómini ipse est thesáurus eius. Au bruit du tumulte les peuples s'enfuient, lorsque tu te lèves les nations se dispersent. On amasse chez vous le butin comme amasse le criquet, on se rue sur lui comme une ruée de sauterelles. Le Seigneur est exalté car il trône là-haut, il comble Sion de droit et de justice. Et ce sera la sécurité pour tes jours: sagesse et connaissance sont les richesses qui sauvent, la crainte du Seigneur, tel est son trésor.
R/. Béthlehem, cívitas Dei summi, ex te éxiet Dominátor Israel, et egréssus eius sicut a princípio diérum æternitátis; et magnificábitur in médio univérsæ terræ. * Et pax erit in terra nostra dum vénerit. V/. Deus a Líbano véniet, et Sanctus de monte umbróso et condénso. * Et pax. V/. Glória Patri. * Et pax. R/. Bethléem, cité du Dieu Très-Haut, de toi sortira celui qui doit gouverner Israël; ses origines remontent aux temps anciens, à l'aube des siècles; il sera magnifié sur toute l'étendue de la terre. * Et lorsqu'il sera venu, il y aura la paix sur notre terre. V/. Dieu vient du Liban; le Saint, du mont boisé, ténébreux! * Et. V/. Gloire au Père. * Et.
In secundo nocturno, anno II Deuxième nocturne, année II
Ex Sermónibus sancti Martíni Legionénsis presbýteri (Sermo 2 in Adventu: PL 208, 46-47) Sermon de saint Martin de Léon
Lectio I Lecture I
Isaías prophéta congregári omnes gentes prænúntiat, ut fídei disciplínam percípiant, ita: Et erit in novíssimis diébus præparátus mons domus Dómini in vértice móntium. Hi sunt novíssimi dies in quibus Salvatóris resplénduit fides; præparátus autem mons super vérticem móntium Christus est; quia ipse caput apostolórum et prophetárum est. Domus Dómini vero Christi est Ecclésia super eúmdem stabilíta, ad quam géntium congregátur divérsitas in fide et concórdia. Lex autem de Sion éxiit, et verbum Dómini de Ierúsalem, sive ut veníret in géntibus, relíctis ob incredulitátem Iudis, sive quia in eádem plebe pósitus, Iesus dixit discípulis suis: Ite, docéte omnes gentes, baptizántes eos in nómine Patris et Fílii et Spíritus Sancti. Item, sic dicit Zacharías prophéta de congregatárum géntium Ecclésia: Lauda et lætáre, fília Sion; quia ecce véniam et habitábo in médio tui, dicit Dóminus. Le prophète Isaïe annonce que toutes les nations se rassembleront pour recevoir l'enseignement de la foi: Dans les derniers jours, le mont de la maison du Seigneur sera préparé au sommet des montagnes. Les derniers jours sont ceux dans lesquels a resplendi la foi en notre Sauveur. Quant au mont préparé sur le sommet des montagnes, c'est le Christ; car lui-même est la tête des apôtres et des prophètes. Et la maison du Seigneur, c'est l'Église du Christ, fondée sur lui et à laquelle s'agrège la diversité des nations dans la foi et la concorde. La loi sort de Sion, et la Parole du Seigneur sort de Jérusalem: on peut interpréter, ou bien qu'elle est venue s'établir parmi les nations après avoir quitté les Juifs pour leur incrédulité; ou bien que Jésus, vivant dans ce peuple juif, a dit à ses disciples: Allez, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. C'est encore ainsi que le prophète Zacharie annonce de l'Église des nations rassemblées: Chante et réjouis-toi, fille de Sion! Car voici: je viendrai et j'habiterai au milieu de toi, dit le Seigneur.
R/. Ante multum tempus prophetávit Ezéchiel: Vidi portam clausam; ecce Deus ante sæcula ex ea procedébat pro salúte mundi. * Et erat íterum clausa, demónstrans Vírginem, quia post partum permánsit virgo. V/. Per portam, quam vidísti, Dóminus solus transíbit per illam. * Et erat. R/. Depuis les temps anciens l'avait prédit Ézéchiel: J'ai vu la porte close; et voici que le Dieu d'avant les siècles en sortait, pour le salut du monde. * Puis elle fut close à nouveau, figure de la Vierge qui, après la naissance, est demeurée vierge. V/. Par la porte que tu as vue, seul devait passer le Seigneur. * Puis.
Lectio II Lecture II
Dei Fílius advéntus sui diem appropinquáre videns, et sanctæ Ecclésiæ afflictiónem subleváre volens, ad consolatiónem illíus, per Zacharíam prophétam lóquitur, dicens: Lauda et lætáre fília Sion , ac si díceret: " Quia te obligátam conspício vínculis peccatórum, ego ut te rédimam, de sinu Patris vénio in hunc mundum, cum homínibus conversári non refúgiam; ut de tantis malis te erípiam, et ad societátem supernórum cívium perdúcam. Lauda ergo medúllis cordis, lauda voce iubilatiónis, dum in médio tui Deum habitáre cognóscis. " Le Fils de Dieu voyant approcher le jour de son Avènement et voulant soulager la peine de la sainte Église, dit pour sa consolation par la bouche du prophète Zacharie: Chante et réjouis-toi, fille de Sion! Comme s'il disait: « Parce que je te vois entravée dans les liens de tes péchés, moi, je viens! Du sein du Père, je viens en ce monde pour te racheter. Pour t'arracher à de si grands maux et te conduire jusque dans la société des citoyens d'en-haut, je ne refuserai pas de vivre avec les hommes. Chante donc du plus profond de ton cœur, chante avec des accents de jubilation, puisque tu sais que ton Dieu habite au milieu de toi. »
R/. Ecce apparébit Dóminus super nubem cándidam, et cum eo sanctórum mília; et habens in vestiménto, et in fémore suo scriptum: * Rex regum et Dóminus dominántium. V/. Apparébit in finem et non mentiétur; si moram fécerit, exspécta eum, quia véniens véniet. * Rex regum. R/. Voici: le Seigneur va se manifester au-dessus de la nuée, de blancheur étincelante, entouré du cortège de milliers et milliers de saints; il porte inscrit sur sa tunique: * Le Roi des rois, et Seigneur des seigneurs. V/. À la fin des temps, il se manifestera et ne décevra pas ton attente; s'il paraît tarder, espère en lui, car, à son heure, certainement viendra: * Le Roi des rois.
Lectio III Lecture III
Quis est iste Dóminus a Deo exercítuum missus, nisi Dóminus noster Iesus Christus, quem Deus Pater misit ad liberándum humánum genus de duríssimo infelicitátis iugo, quo eum sibi subdíderat hostis antíquus? Iterum Isaías prophéta de magnitúdine Christi et glória lóquitur ita: Et erit exténsio alárum eius, implens latitúdinem terræ tuæ, Emmánuel. Ac si díceret: " Usque adeo se exténdet princípium vel principátus eius implens latitúdinem terræ tuæ, scílicet Iudæ, ut excédat omnes términos tuos magnitúdo illíus. " Emmánuel ex hebræo in latínum signíficat nobíscum Deus quia per Vírginem Deus natus, in carne appáruit hóminibus, ut viam salútis aperíret fidélibus, qua ad cælum perveníre, et angélicis possent admiscéri ctibus. Qui est ce Seigneur, envoyé par le Dieu des armées, sinon notre Seigneur Jésus-Christ? C'est lui que Dieu le Père a envoyé pour délivrer le genre humain du très rude joug de malheur, sous lequel l'antique ennemi se l'était soumis. Le prophète Isaïe, encore, parle ainsi de la grandeur et de la gloire du Christ: Et l'envergure de ses ailes couvrira l'amplitude de ta terre, Emmanuel! C'est comme s'il disait: « Sa principauté, ou son domaine princier, s'étendra si loin, couvrant toute l'amplitude de ta terre à savoir la Judée que sa grandeur dépassera toutes tes frontières. » Emmanuel, si on le traduit de l'hébreu, signifie Dieu avec nous; car Dieu, né par la Vierge, est apparu aux hommes dans la chair pour ouvrir aux fidèles la voie du salut, afin que par cette voie ils puissent parvenir au ciel et être réunis aux chœurs angéliques.
R/. Docébit nos Dóminus vias suas et ambulábimus in sémitis eius; * Quia de Sion exíbit lex et verbum Dómini de Ierúsalem. V/. Veníte, ascendámus ad montem Dómini, et ad domum Dei Iacob. * Quia de. V/. Glória Patri. * Quia de. R/. Le Seigneur nous enseignera ses chemins, et nous suivrons ses sentiers; * Car de Sion nous vient la loi, et de Jérusalem, la parole du Seigneur. V/. Venez, montons à la montagne du Seigneur, au Temple du Dieu de Jacob! * Car. V/. Gloire au Père. * Car.