Vigiles (OSB) du mardi 31 décembre 2019 -

Infra octavam Nativitatis Dans l'octave de la Nativité
Feria III Mardi
In primo nocturno, anno I Premier nocturne, année I
De Epístula beáti Pauli apóstoli ad Colossénses De la lettre de saint Paul aux Colossiens
Lectio I Lecture I
Fratres, hoc dico, ut nemo vos decípiat in subtilitáte sermónum. Nam etsi córpore absens sum, sed spíritu vobíscum sum, gaudens et videns órdinem vestrum et firmaméntum eius quæ in Christum est, fídei vestræ. Sicut ergo accepístis Christum Iesum Dóminum, in ipso ambuláte, radicáti et superædificáti in ipso et confirmáti fide, sicut didicístis, abundántes in gratiárum actióne. Je dis cela pour que nul ne vous abuse par des discours spécieux. Sans doute, je suis absent de corps; mais en esprit je suis parmi vous, heureux de voir le bel ordre qui règne chez vous et la solidité de votre foi au Christ. Le Christ tel que vous l'avez reçu, Jésus le Seigneur, c'est en lui qu'il vous faut marcher, enracinés et édifiés en lui, appuyés sur la foi telle qu'on vous l'a enseignée, et débordant d'action de grâces.
R/. Ecce Agnus Dei, ecce qui tollit peccáta mundi, ecce de quo dicébam vobis: * Qui post me venit, ante me factus est, cuius non sum dignus corrígiam calceaménti sólvere. V/. Hoc est testimónium quod perhíbuit Ioánnes. * Qui. R/. Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde; c'est de lui que j'ai dit: * Celui qui vient après moi, avant moi il était; et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. V/. Tel fut le témoignage de Jean, le Baptiste. * Celui.
Lectio II Lecture II
Vidéte, ne quis vos deprædétur per philosophíam et inánem falláciam secúndum traditiónem hóminum, secúndum eleménta mundi et non secúndum Christum; quia in ipso inhábitat omnis plenitúdo divinitátis corporáliter, et estis in illo repléti, qui est caput omnis principátus et potestátis, in quo et circumcísi estis circumcisióne non manufácta in exspoliatióne córporis carnis, in circumcisióne Christi, consepúlti ei in baptísmo, in quo et conresuscitáti estis per fidem operatiónis Dei, qui suscitávit illum a mórtuis. Prenez garde qu'il ne se trouve quelqu'un pour vous réduire en esclavage par le vain leurre de la « philosophie », selon une tradition tout humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ. Car en lui habite corporellement toute la Plénitude de la Divinité, et vous vous trouvez en lui associés à sa plénitude, lui qui est la Tête de toute Principauté et de toute Puissance. C'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision qui n'est pas de main d'homme, par l'entier dépouillement de votre corps charnel; telle est la circoncision du Christ: ensevelis avec lui lors du baptême, vous êtes aussi ressuscités avec lui, parce que vous avez cru en la force de Dieu qui l'a ressuscité des morts.
R/. Hódie nobis cælórum Rex de Vírgine nasci dignátus est, ut hóminem pérditum ad regna cæléstia revocáret. * Gaudet exércitus angelórum, quia salus ætérna humáno géneri appáruit. V/. Glória in excélsis Deo, et in terra pax homínibus bonæ voluntátis. * Gaudet. R/. Aujourd'hui le Roi des cieux, pour nous, a daigné naître d'une Vierge, afin de ramener au royaume céleste l'homme qui était perdu. * L'armée des anges est dans la joie, car le salut éternel s'est manifesté au genre humain. V/. Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. * L'armée.
Lectio III Lecture III
Et vos, cum mórtui essétis in delíctis et præpútio carnis vestræ, convivificávit cum illo, donans nobis ómnia delícta, delens quod advérsum nos erat chirógraphum decrétis quod erat contrárium nobis, et ipsum tulit de médio affígens illud cruci; exspólians principátus et potestátes tradúxit confidénter, triúmphans illos in semeptíso. Vous qui étiez morts du fait de vos fautes et de votre chair incirconcise, Il vous a fait revivre avec lui! Il nous a pardonné toutes nos fautes! il a effacé, au détriment des ordonnances légales, la cédule de notre dette, qui nous était contraire; il l'a supprimée en la clouant à la croix. Il a dépouillé les Principautés et les Puissances et les a données en spectacle à la face du monde, en les traînant dans son cortège triomphal.
R/. Hódie nobis de cælo pax vera descéndit: * Hódie per totum mundum mellíflui facti sunt cæli. V/. Hódie illúxit nobis dies redemptiónis novæ, præparatiónis antíquæ, felicitátis ætérnæ. * Hódie. V/. Glória Patri. * Hódie. R/. Aujourd'hui la Paix véritable, pour nous descend du ciel, * Aujourd'hui, par tout l'univers, les cieux répandent une douceur de miel. V/. Aujourd'hui s'est levé pour nous le jour d'une rédemption nouvelle, jour dès longtemps préparé, jour de bonheur éternel. * Aujourd'hui. V/. Gloire au Père. * Aujourd'hui.
In secundo nocturno, anno I Deuxième nocturne, année I
Ex Tractátibus sancti Augustíni epíscopi in Ioánnem (Tract. 2, 10-11: CCL 36, 16-17) Traité de saint Augustin sur l'Évangile de Jean
Lectio I Lecture I
In mundo erat et mundus per ipsum factus est. Ne putes quia sic erat in mundo, quómodo in mundo est terra, in mundo est cælum, in mundo est sol, luna et stellæ, in mundo árbores, pécora, hómines. Non sic iste in mundo erat. Sed quómodo erat? Quómodo ártifex, regens quod fecit. Non enim sic fecit, quómodo facit faber. Forínsecus est arca quam facit, et illa in álio loco pósita est, cum fabricátur; et quamvis iuxta sit, ipse álio loco sedet qui fábricat et extrínsecus est ad illud quod fábricat; Deus autem mundo infúsus fábricat, ubíque pósitus fábricat, et non recédit áliquo, non extrínsecus quasi versat molem quam fábricat. Præséntia maiestátis facit quod facit; præséntia sua gubérnat quod fecit. Il était dans le monde, et le monde a été fait par lui. Ne t'imagine pas qu'il était dans le monde, comme la terre est dans le monde, comme le ciel est dans le monde, comme le soleil, la lune et les étoiles sont dans le monde, comme les arbres, les bêtes et les hommes sont dans le monde. Ce n'est pas ainsi qu'il était dans le monde. Mais comment y était-il? Comme l'architecte, qui gouverne ce qu'il a fait. Car il n'a pas fait le monde à la manière d'un artisan. Le coffre que celui-ci fabrique est en dehors de lui, il est placé dans un autre endroit que lui pendant qu'il est fabriqué et, bien qu'il soit tout proche, l'ouvrier est assis à une autre place et il reste extérieur à ce qu'il fabrique. Dieu, au contraire, est au milieu du monde qu'il fabrique, il est partout quand il le fabrique, il ne se retire nulle part ailleurs, il ne se tient pas en dehors comme pour laisser tomber de là cette masse qu'il fabrique. Ce qu'il fait, il le fait par la présence de sa majesté, et par sa présence il gouverne ce qu'il a fait.
R/. Descéndit de cælis missus ab arce Patris, introívit per aurem Vírginis in regiónem nostram, indútus stolam purpúream, * Et exívit per áuream portam, lux et decus univérsæ fábricæ mundi. V/. Tamquam sponsus Dóminus, procédens de thálamo suo. * Et. R/. Il est descendu des cieux, l'Envoyé d'en-haut, l'Envoyé du Père. Par l'oreille obéissante de la Vierge, il a trouvé accès vers nos régions terrestres, revêtu de la robe de pourpre. * Et il est sorti par la porte d'or, Lumière et Gloire de toute la création. V/. Le Seigneur, tel un époux, paraît hors de sa tente. * Et.
Lectio II Lecture II
Mundus per ipsum factus est et mundus eum non cognóvit. Num enim cæli non cognovérunt creatórem suum, aut ángeli non cognovérunt creatórem suum, aut non cognovérunt creatórem suum sídera, quem confiténtur dæmónia? Omnia úndique testimónium perhibuérunt. Sed qui non cognovérunt? Qui amándo mundum, dicti sunt mundus. Le monde a été fait par lui, et le monde ne l'a pas connu. Faut-il dire, en effet, que les cieux n'ont pas connu leur créateur, que les anges n'ont pas connu leur créateur, que les astres n'ont pas connu leur créateur, alors que les démons le confessent? Tous les êtres, et de toute part, lui ont rendu témoignage. Quels sont alors ceux qui ne l'ont pas connu? Ceux que leur amour du monde a fait appeler le monde.
R/. O magnum mystérium, et admirábile sacraméntum, ut animália vidérent Dóminum natum, * Iacéntem in præsépio! Beáta Virgo, cuius víscera meruérunt portáre Dóminum Christum. V/. Dómine, audívi audítum tuum et tímui; considerávi ópera tua et expávi; in médio duórum animálium. * Iacéntem. R/. Ô le profond mystère! L' admirable dessein de Dieu: des animaux ont pu voir le Seigneur nouveau-né, * Couché dans une mangeoire! Ô bienheureuse Vierge, dont les entrailles ont porté le Seigneur Christ! V/. Seigneur, j'ai entendu parler de toi, et je suis saisi de crainte; j'ai réfléchi à tes œuvres, et je frémis: te voir entre deux animaux ! * Couché.
Lectio III Lecture III
Amándo enim habitámus corde; amándo autem, hoc appellári meruérunt, quod ille ubi habitábant. Quómodo dícimus: " Mala est illa domus "; aut: " Bona est illa domus ", non in illa quam dícimus malam, paríetes accusámus; aut in illa quam dícimus bonam, paríetes laudámus; sed malam domum inhabitántes malos; et bonam domum, inhabitántes bonos. Sic et mundum qui inhábitant amándo mundum. Qui sunt? Qui díligunt mundum: ipsi enim corde hábitant in mundo. Nam qui non díligunt mundum, carne versántur in mundo; sed corde inhábitant cælum, sicut Apóstolus dicit: Nostra conversátio in cælis est. Ergo mundus per eum factus est et mundus eum non cognóvit. Aimer, en effet, c'est habiter par le cœur et, à cause de leur amour, ils ont mérité de recevoir le nom de ce monde qu'ils habitaient. De même que, lorsque nous disons: « Cette maison est mauvaise », ou: « Cette maison est bonne », nous n'accusons pas les murs de celle que nous appelons mauvaise et nous ne louons pas les murs de celle que nous appelons bonne, mais qu'en parlant de mauvaise maison nous voulons dire que ceux qui l'habitent sont mauvais et qu'en parlant de bonne maison nous voulons dire que ceux qui l'habitent sont bons, de même nous appelons le monde ceux qui habitent le monde par leur amour. Quels sont-ils? Ce sont ceux qui aiment le monde, car par leur cœur ils ont leur habitation dans le monde. Ceux qui n'aiment pas le monde, en effet, ont bien leur corps dans le monde, mais par leur cœur ils habitent le ciel, comme le dit l'Apôtre: Notre vie est dans les cieux. Par conséquent, le monde a été fait par lui, et le monde ne l'a pas connu.
R/. Angelus ad pastóres ait: Annúntio vobis gáudium magnum, quod erit omni pópulo: quia natus est vobis Salvátor, * Qui est Christus Dóminus, in civitáte David. V/. Inveniétis infántem pannis involútum, et pósitum in præsépio. * Qui. V/. Glória Patri. * Qui. R/. L'ange dit aux bergers: Je vous annonce une grande joie pour tout le peuple: dans la cité de David un Sauveur vous est né, * Il est le Messie, le Seigneur. V/. Vous trouverez un petit enfant enveloppé de langes et couché dans une mangeoire. * Il. V/. Gloire au Père. * Il.