Evangile commenté du mardi 2 novembre 2021

Feria III Mardi
 Evangelium  Evangile
Io 6, 37-40 Io 6, 37-40
In illo tempore, Dixit Iesus turbis : Omne, quod dat mihi Pater, ad me véniet; et eum, qui venit ad me, non eíciam foras, quia descéndi de cælo, non ut fáciam voluntátem meam sed voluntátem eíus, qui misit me. Hæc est autem volúntas eíus, qui misit me, ut omne, quod dedit mihi, non perdam ex eo, sed resúscitem illud in novíssimo die. Hæc est enim volúntas Patris mei, ut omnis, qui videt Fílium et credit in eum, hábeat vitam ætérnam; et resuscitábo ego eum in novíssimo die.” En ce temps là, Jésus dit à la foule : Tout ce que le Père Me donne viendra à Moi, et celui qui vient à Moi, Je ne le jetterai pas dehors. Car Je suis descendu du Ciel, pour faire, non Ma volonté, mais la volonté de Celui qui M'a envoyé. Or la volonté du Père qui M'a envoyé, c'est que Je ne perde rien de ce qu'Il M'a donné, mais que Je le ressuscite au dernier jour. La volonté de Mon Père qui M'a envoyé, c'est que quiconque voit le Fils, et croit en Lui, ait la vie éternelle; et Moi-même Je le ressusciterai au dernier jour.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.

Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes