Evangile commenté du mardi 10 mai 2022

Feria III Mardi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (10,22-30)
In illo tempore: Facta sunt tunc Encǽnia in Hierosólymis. Hiems erat; et ambulábat Iésus in templo in pórticu Salomónis. Circumdedérunt ergo eum Iudǽi et dicébant ei: “Quoúsque ánimam nostram tollis? Si tu es Christus, dic nobis palam!” Respóndit eis Iésus: “Díxi vobis, et non créditis; ópera, quæ ego fácio in nómine Patris mei, hæc testimónium pérhibent de me. Sed vos non créditis, quia non estis ex óvibus meis. Oves meæ vocem meam áudiunt, et ego cognósco eas, et sequúntur me; et ego vitam ætérnam do eis, et non períbunt in ætérnum, et non rápiet eas quisquam de manu mea. Pater meus quod dedit mihi, maíus ómnibus est, et nemo potest rápere de manu Patris. Ego et Pater unum sumus.” On faisait à Jérusalem la fête de la Dédicace; et c'était l'hiver. Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. Les Juifs L'entourèrent donc, et Lui dirent: Jusques à quand tiendras-Tu notre esprit en suspens? Si Tu es le Christ, dites-le-nous clairement. Jésus leur répondit: Je vous parle, et vous ne croyez pas. Les oeuvres que Je fais au nom de Mon Père rendent elles-mêmes témoignage de Moi. Mais vous ne croyez point, parce que vous n'êtes pas de Mes brebis. Mes brebis écoutent Ma voix, et Je les connais, et elles Me suivent. Je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de Ma main. Ce que Mon Père M'a donné est plus grand que toutes choses, et personne ne peut le ravir de la main de Mon Père. Moi et le Père, Nous ne sommes qu'un.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.

Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes