Evangile commenté du mercredi 11 mai 2022

Feria IV Mercredi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (12,44-50)
In illo tempore: Clamávit Iésus et dixit: “Qui credit in me, non credit in me sed in eum, qui misit me; et, qui videt me, videt eum, qui misit me. Ego lux in mundum veni, ut omnis, qui credit in me, in ténebris non máneat. Et si quis audíerit verba mea et non custodíerit, ego non iúdico eum; non enim veni, ut iúdicem mundum, sed ut salvíficem mundum. Qui spernit me et non áccipit verba mea, habet, qui iúdicet eum: sermo, quem locútus sum, ille iudicábit eum in novíssimo die, quia ego ex meípso non sum locútus, sed, qui misit me, Pater, ipse mihi mandátum dedit quid dicam et quid loquar. Et scio quia mandátum eíus vita ætérna est. Quæ ergo ego loquor, sicut dixit mihi Pater, sic loquor.” En ce temps là, Jésus Jésus S'écria, et dit: Celui qui croit en Moi, ne croit pas en Moi, mais en Celui qui M'a envoyé. Et celui qui Me voit, voit Celui qui M'a envoyé. Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en Moi ne demeure point dans les ténèbres. Et si quelqu'un entend Mes paroles, et ne les garde pas, ce n'est pas Moi qui le juge; car Je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. 48 Celui qui Me méprise, et qui ne reçoit pas Mes paroles, a son juge: la parole même que J'ai annoncée le jugera au dernier jour. Car Je n'ai point parlé de Moi-même; mais le Père qui M'a envoyé M'a Lui-même prescrit ce que Je dois dire, et comment Je dois parler. Et Je sais que Son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi, les choses que Je dis, Je les dis comme le Père Me les a dites.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.

Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes