Evangile commenté du mardi 19 juillet 2022

Feria III Mardi
 Evangelium  Evangile
Matthæus (12,46-50) Matthieu (12-46-50)
In illo tempore: Loquénte Iesu ad turbas, ecce mater et fratres eíus stabant foris quæréntes loqui ei. Dixit autem ei quidam: “Ecce mater tua et fratres tui foris stant quæréntes loqui tecum.” At ille respóndens dicénti sibi ait: “Quæ est mater mea, et qui sunt fratres mei?” Et exténdens manum suam in discípulos suos dixit: “Ecce mater mea et fratres mei. Quicúmque enim fécerit voluntátem Patris mei, qui in cælis est, ipse meus frater et soror et mater est.” En ce temps là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que Sa Mère et Ses frères, se tenant dehors, cherchaient à Lui parler. Quelqu'un Lui dit: Voici que Te Mère et Tes frères sont dehors, et Te cherchent. Mais Il répondit à celui qui Lui avait dit cela: Qui est Ma Mère, et qui sont Mes frères? Et étendant Sa main sur Ses disciples, Il dit: Voici Ma mère et Mes frères. Car quiconque fait la volonté de Mon Père qui est dans les cieux, celui-là est Mon frère, et Ma sœur, et Ma mère.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.

Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes