Evangile commenté du vendredi 5 août 2022

Feria VI Vendredi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (17,14-20)
In illo tempore: Accéssit ad Iesum homo génibus provolútus ante eum et dicens: “Dómine, miserére fílii mei, quia lunáticus est et male pátitur; nam saepe cadit in ignem et crebro in aquam. Et óbtuli eum discípulis tuis, et non potuérunt curáre eum.” Respóndens autem Iésus ait: “O generátio incrédula et pervérsa, quoúsque ero vobíscum? Úsquequo pátiar vos? Afférte huc illum ad me.” Et increpávit eum Iésus, et éxiit ab eo daemónium, et curátus est puer ex illa hora. Tunc accessérunt discípuli ad Iésum secréto et dixérunt: “quáre nos non potúimus eícere illum?” Ille autem dicit illis: “Própter módicam fidem vestram. Amen quippe dico vobis: Si habuéritis fidem sicut granum sinápis, dicétis monti huic: ‘Tránsi hinc illuc!’, et transíbit, et nihil impossíbile erit vobis.” En ce temps là : un homme s'approcha de Jésus, et se mit à genoux devant Lui, et Lui dit: Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre beaucoup; car il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l'eau. Je l'ai présenté à Tes disciples, et ils n'ont pu le guérir. Jésus répondit: O génération incrédule et perverse, jusques à quand serai-Je avec vous? jusques à quand vous souffrirai-Je? Amenez-le-Moi ici. Et Jésus le menaça, et le démon sortit de l'enfant, qui fut guéri à l'heure même. Alors les disciples s'approchèrent de Jésus en particulier, et Lui dirent: Pourquoi n'avons-nous pas pu le chasser? Jésus leur dit: A cause de votre incrédulité. Car en vérité, Je vous le dis, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d'ici là, et elle s'y transporterait; et rien ne vous serait impossible.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.

Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes