Laudes du samedi 9 avril 2022

Hebdomada V Quadragesimae Vème semaine de Carême
Sabbato Sabbato
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus Hymne
En acétum, fel, arúndo, Voici vinaigre, fiel, roseau,
sputa, clavi, láncea; crachats, clous et lance ;
mite corpus perforátur, Le doux corps est transpercé,
sanguis, unda prófluit; le sang et l'eau ruissellent ;
terra, pontus, astra, mundus terre, mer, astres et monde ,
quo lavántur flúmine! quel fleuve vous lave !
Crux fidélis, inter omnes Croix fidèle, arbre unique
arbor una nóbilis! noble entre tous !
Nulla talem silva profert Nulle forêt n'en produit de tel
flore, fronde, gérmine. avec ces feuilles, ces fleurs et ces fruits.
Dulce lignum, dulci clavo Douceur du bois, douceur du clou,
dulce pondus sústinens! qui porte un si doux fardeau !
Flecte ramos, arbor alta, Fléchis tes branches, grand arbre,
tensa laxa víscera, relâche le corps tendu,
et rigor lentéscat ille assouplis la dureté
quem dedit natívitas, recue de la nature
ut supérni membra regis aux membres du roi des cieux
miti tendas stípite. offre un appui plus doux.
Sola digna tu fuísti Toi seul as mérité
ferre sæcli prétium, de porter la rançon du monde,
atque portum præparáre et de lui préparer un hâvre
nauta mundo náufrago, après son naufrage,
quem sacer cruor perúnxit Toi qui fus oint du sang sacré
fusus Agni córpore. jailli du corps de l'Agneau.
Æqua Patri Filióque, Au Père et à Son Fils,
ínclito Paráclito, à l'illustre Consolateur,
sempitérna sit beátæ à l'heureuse Trinité
Trinitáti glória, gloire égale et éternelle,
cuius alma nos redémit car Sa grâce bienfaisante
atque servat grátia. Amen. nous rachète et nous sauve.
Ant. 1 Prævenérunt óculi mei ad te dilúculo.Ant. 1 Mes yeux tournés versToi ont devancé le matin.
Psalmus 118 (119), 145-152 Psaume 118 (119), 145-152
XIX (Coph) XIX (Coph)
Clamávi in toto corde, exáudi me, Dómine; * iustificatiónes tuas servábo. Je T'invoque de tout mon coeur exauce-moi, Seigneur, afin que je garde Tes lois.
Clamávi ad te, salvum me fac, * ut custódiam testimónia tua. Je T'invoque, sauve-moi, afin que j'observe Tes enseignements.
Prævéni dilúculo et clamávi, * in verba tua supersperávi. Je devance l'aurore, et je crie vers Toi; j'espère en Ta parole.
Prævenérunt óculi mei vigílias * ut meditárer elóquia tua. Mes yeux devancent les veilles de la nuit, pour méditer Ta parole.
Vocem meam audi secúndum misericórdiam tuam, Dómine, * secúndum iudícium tuum vivífica me. Ecoute ma voix selon Ta miséricorde, Seigneur, selon Ton jugement vivifie-moi .
Appropinquavérunt persequéntes me in malítia, * a lege autem tua longe facti sunt. Ils s'approchent, ceux qui me persécutent dans le crime, et qui sont loin de Ta loi.
Prope es tu, Dómine, * et ómnia præcépta tua véritas. Tu es proche, Seigneur, et tous Tes commandements sont la vérité.
Ab inítio cognóvi de testimóniis tuis, * quia in ætérnum fundásti ea. Depuis longtemps j'ai conny Tes enseignements, car Tu les as fondés pour l'éternité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Prævenérunt óculi mei ad te dilúculo.Ant. Mes yeux tournés versToi ont devancé le matin.
Ant. 2 Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem (T.P. Allélúia).Ant. 2 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut (T.P. Alléluia).
Canticum (Ex 15, 1-4 b. 8-13. 17-18) Cant. de Moïse (Ex 15)
Hymnus victoriæ post transitum Maris Rubri Hymne de victoire après le passage de la Mer Rouge
Qui vicerunt bestiam, cantabant canticum Moysi, servi Dei (Cf. Ap 15, 2-3). Ceux qui ont vaincu la bête chantent le cantique de Moise, serviteur de Dieu. (Cf. Ap 15, 2-3).
Cantémus Dómino:  glorióse enim magnificátus est, * equum et ascensórem deiécit in mare. Chantons pour le Seigneur : car Éclatante est Sa gloire, Il a jeté dans la mer cheval et cavalier.
Fortitúdo mea et robur meum Dóminus, * et factus est mihi in salútem. Ma force et mon chant, c'est le Seigneur : Il est pour moi le salut.
Iste Deus meus, et glorificábo eum; * Deus patris mei, et exaltábo eum! Il est mon Dieu, je Le célèbrerai ; j'exalterai le Dieu de mes pères.
Dóminus quasi vir pugnátor;  Iahveh nomen eius! * Currus pharaónis et exércitum eius proiécit in mare. Le Seigneur est comme un guerrier ; Son nom est «Le Seigneur». Les chars du Pharaon et ses armées, Il les lance dans la mer.
In spíritu furóris tui congregátæ sunt aquæ;  stetit ut agger unda fluens, * coagulátæ sunt abyssi in medio mari. Et au souffle de Ta fureur les eaux se sont amoncelées, l’onde mobile s’est dressée, les flots se sont accumulés au milieu de la mer.
Dixit inimícus: «Pérsequar, comprehéndam; * dívidam spólia, implébitur ánima mea: L’ennemi avait dit : Je les poursuivrai et je les atteindrai ; je partagerai leurs dépouilles, et je me satisferai pleinement ;
evaginábo gládium meum, * interfíciet eos manus mea!». je tirerai mon épée, et ma main les fera mourir. 
Flavit spíritus tuus, et opéruit eos mare; * submérsi sunt quasi plumbum in aquis veheméntibus. Ton esprit a soufflé, et la mer les a enveloppés ; ils ont été submergés sous la violence des eaux comme du plomb.
Quis símilis tui in diis, Dómine? Quis símilis tui, magníficus in sanctitáte, * terríbilis atque laudábilis, fáciens mirabília? Qui est comme Toi parmi les dieux, Seigneur? Qui est comme Toi, magnifique en sainteté, terrible en Ses exploits, auteur de merveilles ?
Extendísti manum tuam, devorávit eos terra. * Dux fuísti in misericórdia tua pópulo, quem redemísti, Tu étends Ta main droite: la terre les dévore. Tu conduis par T miséricorde le peuple que Tu as racheté,
et portásti eum in fortitúdine tua * ad habitáculum sanctum tuum. et Tu l’as porté par Ta force jusqu’à Ta demeure sainte. 
Introdúces eos et plantábis * in monte hereditátis tuæ, Tu les introduiras et Tu les établiras, Seigneur, sur la montagne de Ton héritage,
firmíssimo habitáculo tuo, quod operátus es, Dómine, * sanctuário, Dómine, quod firmavérunt manus tuæ. sur cette demeure très ferme que Tu T'es préparée Toi-même, Seigneur, dans Ton sanctuaire affermi par Tes mains. 
Dóminus regnábit * in ætérnum et ultra! Le Seigneur règnera dans l’éternité et au-delà [des siècles] !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem (T.P. Allélúia).Ant. Ma force et mon chant, c'est le Seigneur, Il S'est fait pour moi le salut (T.P. Alléluia).
Ant. 3 Laudáte Dóminum, omnes gentes. Ant. 3 Louez le Seigneur, tous les peuples.
Psalmus 116 (117) Psaume 116 (117)
Laus miserentis Domini Louange de ceux à qui le Seigneur a fait miséricorde
Dico ... gentes propter misericordiam glorificare Deum (Rom 15, 8. 9). J'affirme ... Les gentils glorifient Dieu à cause de Sa miséricorde (Rom 15, 8. 9).
Laudáte Dóminum, omnes gentes, * collaudáte eum, omnes pópuli. Nations, louez toutes le Seigneur, peuples, louez-Le tous.
Quóniam confirmáta est super nos misericórdia eius, * et véritas Dómini manet in ætérnum. Car Sa miséricorde a été confirmée pour nous, et la vérité du Seigneur demeure dans l'éternité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Laudáte Dóminum, omnes gentes. Ant. Louez le Seigneur, tous les peuples.
Lectio brevis (Is 65, 1) Lecture brève (Is 65, 1)
Quæsítus sum ab his, qui non consulébant me, invéntus sum ab his, qui non quærébant me. Dixi: «Ecce ego, ecce ego!» ad gentem, quæ non invocábat nomen meum. Ceux qui auparavant ne M’interrogeaient pas m’ont recherché, ceux qui ne me cherchaient pas M’ont trouvé. J’ai dit à une nation qui n’invoquait pas Mon nom : Me voici, me voici !
 Responsorium breve Répons bref 
℟. Ipse liberábit me * De láqueo venántium. Ipse. ℣. Et a verbo malígno. * De láqueo venántium. Glória Patri. Ipse. ℟. C'est Lui qui m'a dégagé * des filets du chasseur. C'est Lui. ℣. Et des paroles haineuses. * Des filets du chasseur. Gloire au Père. C'est Lui.
Ant. Iesus mórtuus est, ut fílios Dei qui erant dispérsi congregáret in unum.Ant. Jésus est mort afin que les fils de Dieu qui étaient dispersés soient réunis  en un seul corps.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79 Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore Du Messie et de son précurseur
Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, car Il a visité et racheté Son peuple,
et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son enfant,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Iesus mórtuus est, ut fílios Dei qui erant dispérsi congregáret in unum.Ant. Jésus est mort afin que les fils de Dieu qui étaient dispersés soient réunis  en un seul corps.
PrecesPrières litaniques
Christum Dóminum glorificémus, qui, ut nova creatúra hómines fíerent, lavácrum regeneratiónis instítuit eísque córporis et verbi sui mensam appósuit. Eum deprecémur, dicéntes: Nous glorifions le Christ notre Seigneur, qui, afin que les hommes deviennent une nouvelle créature, a institué la le bain de la régénération, et les a servis sur la table de Son corps et de Sa parole. Prions-Le en disant :
Rénova nos, Dómine, grátia tua. Renouvelle-nous, Seigneur, par Ta grâce.
Iesu, mitis et húmilis corde, índue nos víscera misericórdiæ, benignitátem et humilitátem concéde,
ac patiéntiam cum ómnibus fac nos sectári.
Doce nos vere próximos esse míseris atque afflíctis,
ut te bonum Samaritánum imitémur.
Beáta Virgo, mater tua, intercédat pro sacris virgínibus,
ut consecratiónem, qua tibi sunt devótæ, in Ecclésia impénsius colant.
Donum tuæ misericórdiæ nobis largíre,
ac peccáta et pœnas nobis dimítte.
Jésus, doux et humble de cœur, revêts-nous des entrailles de la miséricorde, accorde-nous bonté et humilité,
et permets-nous de Te suivre avec patience envers tous.
Apprends-nous à être vraiment proches des pauvres et des affligés,
que nous puissions T'imiter comme le bon Samaritain.
Que la bienheureuse Vierge, Ta mère, intercède pour les vierges consacrées,
afin qu'elles soient plus sincèrement dignes de la consécration par laquelle elles Te sont vouées dans l'Église.
Donne-nous le don de Ta miséricorde,
et remets-nous nos péchés et nos peines.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Deus, qui, licet salútem hóminum semper operáris, nunc tamen pópulum tuum grátia abundantióre lætíficas, réspice propítius ad electiónem tuam, ut piæ protectiónis auxílium et regenerándos múniat et renátos. Per Dóminum. Seigneur, Tu es toujours à l'oeuvre pour sauver les hommes, mais en ce moment Tu offres plus largement à Ton peuple la joie de Ta grâce ; regarde avec bienveillance ceux que Tu as choisis ; que Ton amour protège également ceux qui vont renaître et ceux qui sont renés.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.