Laudes du vendredi 15 juillet 2022

Hebdomada XV per annum XVème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
S. Bonaventurae, episcopi et Ecclesiae doctoris St Bonaventure, évêque et docteur de l'Église
Memoria Mémoire
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Fortem piúmque præsulem Chantons tous le pasteur
canámus omnes, túrbidas saint et fort qui a repoussé
qui fluctuántis sæculi de notre terre les tempêtes tumultueuses
terris procéllas éxpulit. de ce siècle ballotté par les flots.
Non sceptra concússus timet, Le sceptre impérial ne l'ébranle pas
non imperántem féminam, il ne craint pas l'impératrice ;
templóque, clausis póstibus, fermant les portes du temple,
arcet cruéntum cæsarem. il en exclut César, couvert de sang.
Arcána sacræ páginæ Il explique avec une profondeur magistrale
altus magíster éxplicat; les secrets du texte sacré
divína pandens dógmata, il expose les dogmes divins
mira nitet facúndia. avec une admirable éloquence.
Fide ciénte spíritum, Sa foi lui inspire de composer
præclára fundit cármina; de célèbres cantiques ;
fide coæquans mártyres, sa foi l'égale aux martyrs
depréndit artus mártyrum. dont il retrouve les corps.
Iam nunc furéntem tártari Et maintenant, chasse à coups de fouet
lupum flagéllo súbmove; le loup infernal déchaîné ;
sciéntiæ nos lúmine par la lumière de ta science,
fove, tuére iúgiter. viens à notre aide et protège-nous sans relâche.
Sit Trinitáti glória, Gloire à la Trinité !
quam, te rogánte próspere, Puissions nous, à la faveur de ton intercession
hymnis in aula cælica Lui chanter nos hymnes de louange
laudémus usque in sæculum. Amen. dans le sanctuaire céleste pour tous les siècles.
Ant. 1 Tibi soli peccávi, Dómine, miserére mei.Ant. 1 Contre Toi seul j'ai péché, Seigneur, aie pitié de moi.
Psalmus 50 (51) Psaume 50 (51)
Miserere mei, Deus Pitié pour moi, mon Dieu
Renovari spiritu mentis vestræ et induere novum hominem (Eph 4, 23-24). Vous renouveler dans votre esprit et revêtir l'homme nouveau (Eph 4, 23-24).
Miserére mei, Deus, * secúndum misericórdiam tuam; Aie pitié de moi, Seigneur, * selon Ta grande miséricorde.
et secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum * dele iniquitátem meam. Et selon la multitude de Tes bontés, * efface mon iniquité.
Amplius lava me ab iniquitáte mea * et a peccáto meo munda me. Lave-moi encore plus de mon iniquité, * et purifie-moi de mon péché.
Quóniam iniquitátem meam ego cognósco, * et peccátum meum contra me est semper. Parce que moi aussi, je connais mon iniquité, * et mon péché est toujours devant moi.
Tibi, tibi soli peccávi * et malum coram te feci, J'ai péché contre Toi seul, * et j'ai fait le mal devant Toi,
ut iustus inveniáris in senténtia tua * et æquus in iudício tuo. afin que Tu sois reconnu juste dans Tes paroles, * et que Tu sois victorieux, quand on Te juge.
Ecce enim in iniquitáte generátus sum, * et in peccáto concépit me mater mea. Car, voici, j'ai été conçu dans l'iniquité, * et ma mère m'a conçu dans le péché.
Ecce enim veritátem in corde dilexísti * et in occúlto sapiéntiam manifestásti mihi. Car, voici, Tu as aimé la vérité; * Tu m'as manifesté les choses obscures et cachées de Ta sagesse.
Aspérges me hyssópo, et mundábor; * lavábis me, et super nivem dealbábor. Tu m'aspergeras avec de l'hysope et je serai purifié; * Tu me laveras, et je deviendrai plus blanc que la neige.
Audíre me fácies gáudium et lætítiam, * et exsultábunt ossa, quæ contrivísti. Tu me feras entendre [une parole de] joie et [d']allégresse, * et mes os humiliés exulteront.
Avérte fáciem tuam a peccátis meis * et omnes iniquitátes meas dele. Détourne Ta face de mes péchés; * et efface toutes mes iniquités.
Cor mundum crea in me, Deus, * et spíritum firmum ínnova in viscéribus meis. Crée un cœur pur en moi, ô Dieu ! * et renouvelle un esprit droit dans mes entrailles.
Ne proícias me a fácie tua * et spíritum sanctum tuum ne áuferas a me. Ne me rejette pas de devant Ta Face, * et ne retire pas Ton Esprit Saint de moi.
Redde mihi lætítiam salutáris tui * et spíritu promptíssimo confírma me. Rends-moi la joie de Ton Salut,* et par Ton Esprit souverain fortifie-moi.
Docébo iníquos vias tuas, * et ímpii ad te converténtur. J'enseignerai aux [hommes] iniques Tes voies, * et les impies se convertiront à Toi.
Líbera me de sanguínibus, Deus, Deus salútis meæ, * et exsultábit língua mea iustítiam tuam. Délivre-moi du sang [versé], ô Dieu, Dieu de mon salut * et ma langue célébrera avec joie Ta justice.
Dómine, lábia mea apéries, * et os meum annuntiábit laudem tuam. Seigneur, Tu ouvriras mes lèvres, * et ma bouche annoncera Ta louange.
Non enim sacrifício delectáris, * holocáustum, si ófferam, non placébit. Parce que si Tu avais voulu un sacrifice, je Te l'aurais offert certainement; * [mais] des holocaustes ne Te seront point agréables.
Sacrifícium Deo spíritus contribulátus, * cor contrítum et humiliátum, Deus, non despícies. Le sacrifice que Dieu désire est un esprit brisé de douleur * Tu ne dédaigneras pas, ô Dieu, un cœur contrit et humilié.
Benígne fac, Dómine, in bona voluntáte tua Sion, * ut ædificéntur muri Ierúsalem. Dans Ta bonne volonté, Seigneur, traite bénignement Sion; * afin que les murs de Jérusalem soient bâtis.
Tunc acceptábis sacrifícium iustítiæ, oblatiónes et holocáusta; * tunc impónent super altáre tuum vítulos. Alors Tu agréeras un sacrifice de justice, des oblations et des holocaustes; * alors on mettra sur Ton autel de jeunes taureaux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tibi soli peccávi, Dómine, miserére mei.Ant. Contre Toi seul j'ai péché, Seigneur, aie pitié de moi.
Ant. 2 Cognóvimus, Dómine, iniquitátes nostras, quia peccávimus tibi.Ant. 2 Nous avons reconnu, Seigneur, nos iniquités, car nous avons péché contre Toi.
Canticum (Ier 14, 17-21) AT34 Cantique (Ier 14, 17-21) AT34
Lamentatio populi tempore famis et belli Lamentation du peuple au temps de famine et de guerre.
Appropinquavit regnum Dei; pænitemini et credite Evangelio (Mc 1, 15). Le règne de Dieu approche, faites pénitence et croyez à l'Evangile (Mc 1, 15).
Dedúcant óculi mei lácrimam per noctem et diem, * et non táceant, Que mes yeux versent des larmes jour et nuit et qu'ils ne se taisent point,
quóniam contritióne magna contríta est virgo fília pópuli mei, * plaga péssima veheménter. parce que la vierge, fille de mon peuple, a été brisée par une grande ruine, sa plaie est tout à fait mauvaise.
Si egréssus fúero ad agros, ecce occísi gládio; * et si introíero in civitátem, ecce attenuáti fame: Si je sors dans les champs, voici des hommes transpercés par le glaive, et si j'entre dans la ville, j'en vois d'autres que consume la famine.
prophéta quoque et sacérdos * abiérunt per terram nesciéntes. Le prophète même et le prêtre sont allés dans une terre qu'ils ne connaissaient pas.
Numquid proíciens abiecísti Iudam, * aut Sion abomináta est ánima tua? As Tu entièrement rejeté Juda ? Ou Sion est-elle devenue l'horreur de Ton âme ?
Quare ergo percussísti nos, * ita ut nulla sit sánitas? Pourquoi donc nous as-Tu frappés de telle sorte que nous ne puissions guérir?
Exspectávimus pacem, et non est bonum, * et tempus curatiónis, et ecce turbátio. Nous attendions la paix, et il ne vient rien de bon; la guérison, et c'est le trouble.
Cognóvimus, Dómine, impietátes nostras, iniquitátes patrum nostrórum, * quia peccávimus tibi. Seigneur, nous reconnaissons nos impiétés et l'iniquité de nos pères, car nous avons péché contre Toi.
Ne des nos in oppróbrium propter nomen tuum, * ne fácias contuméliam sólio glóriæ tuæ; Ne nous livre pas à l'opprobre, à cause de Ton nom, et ne couvre pas de confusion à cause de nous le trône de Ta gloire;
recordáre, * ne írritum fácias fœdus tuum nobíscum. n'oublie pas, ne romps point l'alliance que Tu as faite avec nous.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Cognóvimus, Dómine, iniquitátes nostras, quia peccávimus tibi.Ant. Nous avons reconnu, Seigneur, nos iniquités, car nous avons péché contre Toi.
Ant. 3 Dóminus ipse est Deus; nos pópulus eius et oves páscuæ eius.Ant. 3 Le Seigneur est notre Dieu, nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Psalmus 99 (100) Psaume 99 (100)
Gaudium in templum ingredientium Joie de l'entrée dans le temple
Redemptos iubet Dominus victoriæ carmen canere (S. Athanasius). Le Seigneur invite les rachetés à entonner un chant de victoire (S. Athanase).
Iubiláte Dómino, omnis terra,* servíte Dómino in lætítia; Acclamez Dieu, toute la terre; servez le Seigneur avec joie.
introíte in conspéctu eius* in exsultatióne. Entrez en Sa présence * avec allégresse.
Scitóte quóniam Dóminus ipse est Deus; ipse fecit nos, et ipsíus sumus,* pópulus eius et oves páscuæ eius. Sachez que c'est le Seigneur qui est Dieu; c'est Lui qui nous a faits, et non pas nous-mêmes. Nous sommes Son peuple, et les brebis de Son pâturage.
Introíte portas eius in confessióne, átria eius in hymnis,* confitémini illi, benedícite nómini eius. Franchissez ses portes avec des louanges, ses parvis en chantant des hymnes; célébrez-le, bénissez son nom.
Quóniam suávis est Dóminus; in ætérnum misericórdia eius,* et usque in generatiónem et generatiónem véritas eius. car le Seigneur est suave; sa miséricorde est éternelle, * et sa vérité demeure de génération en génération.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dóminus ipse est Deus; nos pópulus eius et oves páscuæ eius.Ant. Le Seigneur est notre Dieu, nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Lectio brevis (Sap 7, 13-14) Lecture brève (Sap 7, 13-14)
Sapiéntiam sine fictióne dídici et sine invídia commúnico; divítias illíus non abscóndo. Infinítus enim thesáurus est homínibus; quem qui acquisiérunt, ad amicítiam in Deum se paravérunt propter disciplínæ dona commendáti. La Sagesse, je l'ai apprise sans arrière-pensée, et je ne cache point ses trésors. Car elle est pour les hommes un trésor inépuisable; ceux qui en usent ont part à l'amitié de Dieu, à qui les recommandent les dons acquis par l'instruction.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. Sapiéntiam sanctórum * Narrent pópuli. Sapiéntiam. ℣. Et laudes eórum núntiet Ecclésia. * Narrent pópuli. Glória Patri. Sapiéntiam. ℟. La sagesse des saints * est narrée par le peuple. La Sagesse. ℣. Et leurs louanges sont annoncées dans l'Eglise. * Par le peuple. Gloire au Père. La sagesse.
Ant. Qui docti fúerint, fulgébunt quasi splendor firmaménti, et qui ad iustítiam erúdiunt multos, quasi stellæ in perpétuas æternitátes.Ant. Ceux qui furent doctes, brillent comme la splendeur du firmament, et ceux qui enseignèrent la justice à la multitude, sont comme des étoiles dans l'éternité perpétuelle.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79 Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore Du Messie et de son précurseur
Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'Il a visité et racheté Son peuple,
et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui docti fúerint, fulgébunt quasi splendor firmaménti, et qui ad iustítiam erúdiunt multos, quasi stellæ in perpétuas æternitátes.Ant. Ceux qui furent doctes, brillent comme la splendeur du firmament, et ceux qui enseignèrent la justice à la multitude, sont comme des étoiles dans l'éternité perpétuelle.
PrecesPrières litaniques
Ad Christum óculos levémus, qui pro pópulo suo natus et mórtuus est ac resurréxit. Itaque eum fidénter deprecémur: Levons les yeux vers le Christ, qui est né, mort et ressuscité pour Son peuple. C'est pourquoi prions Le avec confiance :
Salva, Dómine, quos tuo sánguine redemísti. Sauve, Seigneur, ceux que Ton sang a rachetés.
Benedíctus es, Iesu hóminum salvátor, qui passiónem et crucem pro nobis subíre non dubitásti, Bénis sois Tu, Jésus sauveur des hommes, Toi qui n'as pas hésité à subir pour nous la passion et la croix,
et sánguine tuo pretióso nos redemísti. et qui nous a rachetés par Ton sang précieux.
Qui promisísti te aquam esse datúrum saliéntem in vitam ætérnam, Toi qui as promis de donner les eaux jaillissantes dans la vie éternelle,
Spíritum tuum effúnde super omnes hómines. envoie Ton Esprit sur tous les hommes.
Qui discípulos misísti ad Evangélium géntibus prædicándum, Toi qui as envoyé les disciples annoncer l’Évangile aux nations,
eos ádiuva, ut victóriam tuæ crucis exténdant. aide les, pour qu'ils étendent la victoire de Ta croix.
Infírmis et míseris quos cruci tuæ sociásti, Aux malades et aux malheureux que Tu as associés à Ta croix,
virtútem et patiéntiam concéde. donne la force et la patience.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Da, quǽsumus, omnípotens Deus, ut, beáti Bonaventúræ epíscopi natalícia celebrántes, et ipsíus proficiámus eruditióne præclára, et caritátis ardórem iúgiter æmulémur. Per Dóminum. Nous T'en prions, Dieu tout puissant, tandis que nous célébrons l'anniversaire du bienheureux Bonnaventure, évêque, accorde-nous de mettre à profit les richesses de son enseignement, et de prendre continuellement pour modèle sa brûlante charité.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.